Chlamydia : les traitements naturels

Chlamydia : les traitements naturels
5 (100%) 2 votes

La chlamydia fait partie des infections sexuellement transmissibles. Il s’agit d’un cas très courant. La pathologie est attribuée à la bactérie dénommée Chlamydia Trachomatis. En absence de thérapie, elle pourrait entraîner de lourdes conséquences comme l’infertilité. Le soin ne présente pas assez de difficulté. En tout, cette maladie est pourrait être facilement guérie par de simples traitements. Sur ce, il existe des thérapies naturelles contre la chlamydia.

Comment se manifeste cette infection ?

L’infection est due, généralement, à une relation sexuelle non protégée. Les symptômes ne se présentent pas de la même manière d’une personne à une autre. Il est même possible qu’un patient contaminé ne ressente rien et ne présente aucun signe de la maladie. Par conséquent, cela pourrait être un peu compliqué de repérer la présence de la pathologie chez un individu.    

Repérer un cas de chlamydia

Il est possible de se tromper délibérément si l’on veut diagnostiquer la présence d’un cas de chlamydia à travers les symptômes. Une personne atteinte pourrait seulement percevoir des situations d’inconfort au niveau du bas du ventre. Même si l’on ne ressent aucune douleur, il convient de contacter des agents du monde médical de passer au dépistage. Chez les hommes, on effectue une analyse de l’urine et chez la femme, un prélèvement vaginal.

Comment reconnaître un cas de contamination ?

Si l’on ignore la présence de la bactérie dans le corps, il est possible que l’infection persiste pendant des années à défaut de traitement. Entre l’homme et la femme, cette dernière se présente comme la victime favorable, car les cas détectés concernent surtout la population féminine.

Attention, une contamination non traitée pourrait engendrer des complications. Ces dernières varient selon la persistance de la maladie dans le corps. Cela risquerait même un cas de stérilité.

Si une personne est infectée par la chlamydia, les premiers signes apparaissent pendant les trois premières semaines à la suite de la relation sexuelle non protégée. Pour certains individus, des cas anormaux peuvent se présenter. Pour ces derniers, les symptômes ne commenceront pas à être visibles qu’après des mois ou mêmes des années.

Pour la plupart des cas dépistés, les symptômes n’apparaissent pas, voire même jamais. C’est pour cela que la Chlamydia a été qualifiée de maladie silencieuse.  

C:\Users\Tsiory\Desktop\My work\Rédaction\Malt\jean MALT\201904\25\images.jpg

Chlamydia : prévenez en protégeant les relations sexuelles  

Quels sont les symptômes

Les symptômes peuvent se présenter différemment d’une personne à une autre. Cette variabilité est très tangible au niveau de l’homme et de la femme.

Chez l’homme, si les signes de contamination apparaissent normalement, ils se présenteront sous plusieurs aspects. La victime ressent des sensations de brûlures pendant le pissement. Une matière blanche va s’écouler au niveau de l’urètre. Des douleurs au niveau des testicules vont apparaître, ces derniers seront ainsi enflés. Le patient est ainsi susceptible d’avoir de la fièvre. Attention, la complication de cette infection risque l’infertilité pour l’homme.

Chez la femme, elle est plus fréquente chez la proportion entre 15 et 30 ans. Si les symptômes sont visibles, elles vont se présenter sous plusieurs formes. La douleur vaginale est la plus fréquente. Dans la plupart des cas, une perte blanche ou jaunâtre accompagne cette situation. En dehors de la période menstruelle, la femme contaminée va saigner anormalement. Elle va ainsi ressentir des sensations de brûlures en urinant.  

Les traitements naturels contre la chlamydia

En général, les médecins prescrivent les antibiotiques. Bien que ces derniers soient très efficaces dans le traitement de la chlamydia, il est préférable de privilégier les soins naturels. Certains gynécologues combinent ces deux sortes de thérapies. Mais procédé pharmaceutique ou recours aux remèdes naturels, il est convenable et vivement recommandé de consulter un médecin ou au moins demander un avis médical.

C:\Users\Tsiory\Desktop\My work\Rédaction\Malt\jean MALT\201904\25\téléchargement.jpg

Le Chlamydia Trachomatis

Les huiles essentielles

On priorise deux sortes d’huile essentielle dans la thérapie de la chlamydia. Tout d’abord, l’huile essentielle d’origan est très souvent recourue pour guérir la maladie. Le soin se fait de puis l’intérieur. Son efficacité est prouvée à travers les utilisations de longue date. Il s’agit d’une huile extraite de feuille aromatique mélangée à du miel et d’autres ingrédients. Grâce à ses effets antiviraux et antiparasitaires, elle se présente comme une solution bien appropriée au traitement de la Chlamydia. Elle dispose également d’une capacité d’atténuer les douleurs.

Autrement, l’huile essentielle d’arbre de thé se présente également comme un remède très recourue dans le traitement de la chlamydia. On l’utilise généralement en complément à l’huile d’origan précédemment citée. La thérapie se fait en externe, c’est-à-dire que l’on applique la solution sur la peau. Celle-ci possède des propriétés anti-inflammatoires. Autrement, elle favorise la régénération des cellules et dégage les mauvaises odeurs.   

Procédés et astuces naturels

Choisissez également des antibiotiques naturels. La propolis dispose d’une propriété antivirale et anti-inflammatoire très efficace. On peut en faire recours pour guérir un cas de chlamydia. Le patient va en consommer, jusqu’à cinq fois par jour, cinq gouttes de cette matière résineuse. Au fur et à mesure, la pathologie s’améliorera. Pendant ce progrès de guérison, le traitement ne s’arrêtera pas. En diluant avec de l’eau, on peut utiliser ce procédé pour laver les parties concernées.

Le patient pourrait également renforcer ses capacités immunitaires avec de l’echinacea. Pour cela, il convient de respecter un certain dosage. Le traitement va seulement durer pendant trois mois et devrait s’arrêter, peu importe la phase de guérison. Dans le cas où une amélioration est encore nécessaire, la thérapie va reprendre après 15 jours pour une durée d’un mois, et ainsi de suite.   

Sources :

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=chlamydia_sexualite_mts_its_pm
http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/mst/infections-chlamydia.htm
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=chlamydia-sexualite-mts-its-pm-traitements-medicaux
https://www.santemagazine.fr/sante/fiche-maladie/chlamydiae-chlamydiose-definition-symptomes-depistage-traitement-177199

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.