fbpx
Accueil / Santé Naturelle / Energie / Comment aborder naturellement le printemps grâce au yoga

Comment aborder naturellement le printemps grâce au yoga

Le printemps approche à grand pas. La nature se réveille depuis quelques semaines déjà et nous sentons l’énergie remonter dans notre corps, nous donnant envie de nous mettre en mouvement. Malgré une météo pluvieuse, le soleil se dévoile de plus en plus et commence à monter dans le ciel. L’équinoxe est le parfait équilibre entre le jour et la nuit, entre l’inactif et l’actif, entre l’ombre et la lumière. Le yoga, quelque soit son courant, vous invite à vivre en conscience avec le cycle des saisons et le cosmos. Découvrez comment cette pratique ancestrale peut vous accompagner pendant le printemps.

Après la pause hivernale, cette nouvelle saison correspond à l’inspiration. Elle est la première saison de l’année et par métaphore de votre vie. Elle porte en elle cette impulsion à la base de tous les commencements, ce nouveau départ, cette éclosion. 

Mars : détox et croissance

Mars vous porte dans un nouvel élan, vous donnant envie de faire le grand nettoyage dans vos maisons mais aussi dans votre corps et votre esprit. La pratique yogique sera alors axée sur la fortification de l’organisme et sur le réveil de l’énergie vitale.

En même temps, ce mois vous invite à revoir vos priorités, à réajuster votre alignement avec vos aspirations, à faire le tri avec ce dont vous ne voulez plus en terme de comportements et de schémas de pensée. En faisant le point, vous vous rendez compte de votre évolution. 

En mars, il est important de travailler l’ancrage. Les postures comme celles de la montagne (tadâsana), de l’arbre ou de la chaise (utkatâsana) présentent l’intérêt de vous faire prendre conscience de vos pieds, de vos racines, de vos appuis mais aussi de votre centre et de votre verticalité. Comme un arbre qui se réveille après le repos hivernal, sentez la sève qui remonte le long de vos jambes et qui circule dans l’ensemble de votre corps. 

Votre centre commence à chauffer. 

Enchaînez avec des torsions assises (ardha matsyendrâsana) qui vont stimuler l’énergie dans la colonne vertébrale tout en dégageant le plexus solaire. 

Cette posture travaille également la digestion. Elle masse les organes de l’abdomen, réchauffe le ventre, favorisant ainsi le travail du foie et la détoxination par les voies digestives. 

Avril : verticalité et reliance

Avril est le cœur du printemps. Les enchaînements seront tonifiants, revigorants afin que puissiez exprimer tout votre potentiel dans une énergie d’expansion. La pratique du yoga sera centrée sur la verticalité et la reliance (à votre monde intérieur, aux autres, à l’environnement, à l’énergie…)

La verticalité est non seulement physique (se tenir bien droit) mais aussi psychique (être aligné avec ses convictions) et spirituelle (entre Terre et Ciel). « La verticalité est ce qui permet de donner du sens entre vos actions, vos paroles et vos pensées. Il est une référence intérieure » (source: Les saisons du yoga , B.Litzler, éd Almora)

Afin de travailler cette verticalité, la posture la montagne (tadâsana) est parfaite pour comprendre et ressentir l’entièreté de votre corps et sa postition dans l’espace. Parfaitement aligné, droit, centré et ancré, l’énergie peut se diffuser. La montagne est puissante, forte et imposante. Cette posture vous enseigne la stabilité intérieure et extérieure. 

La salutation au soleil est un enchaînement de postures reliées par la respiration. Ce va et vient entre l’inspiration et l’expiration, entre le haut et le bas, entre la terre et le ciel , entre l’expansion et le repliement vous fait prendre conscience de votre reliance avec le tout et son contraire et que l’un n’existe pas sans l’autre.

Mai : à la recherche de l’équilibre

Mai annonce l’arrivée de l’été. Il est le dernier mois du printemps et vous embarque dans une énergie de feu toujours plus croissante. Vous vous dirigez toujours plus vers le climax qui est le soltice d’été. 

Afin de ne pas vous disperser dans vos élans de projets et de créativité, l’équilibre est de mise. 

La posture de l’aigle (garudâsana) vous recentre et vous stabilise. Tel l’oiseau qui plane au-dessus des cimes, cet asana vous invite à prendre de la hauteur sur les événements qui jalonnent votre vie. 

La posture natarajâsana, qui fait référence au roi de la danse qui n’est autre que le dieu Shiva, apporte l’équilibre et rassemble l’esprit lorsque celui-ci a tendance à s’éparpiller. 

En règle générale, les postures d’équilibre aident à se recentrer et à arrêter les ruminations mentales. 

Pour conclure

Vivre en conscience les saisons vous permet de renouer avec votre monde émotionnel et votre fonctionnement biologique naturel. En effet, vous êtes régis par une horloge biologique interne qui lorsqu’elle est perturbée, entraîne des altérations des fonctions hormonales et organiques. En renouant avec les cycles naturels, vous renouer avec vous-même. 

A propos Alexia Bernard

Alexia Bernard naturopathe-iridologue certifiée du CNRI d'André Lafon en 2012. Consciente des richesses que procure la Nature, j'ai toujours été sensible aux méthodes naturelles de santé. La naturopathie est venue à moi et, ravie de ses bienfaits, j'ai décidé d'entamer ce long apprentissage afin de partager mes connaissances et d'aider mon prochain.

Vérifiez également

Soigner naturellement l’asthme allergique

5.0 01 Les asthmatiques au pollen de graminées savent bien qu’au printemps, leur maladie est …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.