Digestion-TransitMa santé

Comment diagnostiquer une candidose

Interpréter et comprendre une maladie n’est pas toujours chose aisée. Même les professionnels de la santé passent parfois à côté d’un diagnostic qui aurait pu soulager bien des personnes. Et c’est très souvent ce qui se produit avec le Candida Albicans.
Très souvent responsables de bien des maux, la médecine allopathique ne dirige pas facilement ses patients vers ce trouble de la santé. Et pourtant….
Avant de passer par une série de médicaments allopathiques ou d’examens médicaux souvent invasifs pour soigner ou soulager tous vos troubles de la santé, assurez-vous que votre thérapeute ait mis toutes les cartes dans son jeu. En effet, pour diagnostiquer une candidose, il existe plusieurs solutions.

 

Qu’est-ce que le Candida Albicans ?

Le Candida Albicans est une levure – un champignon-  qui vit en symbiose avec notre organisme.  De prime abord, cette levure n’est pas des plus dangereuses mais plus elle reste en nous et plus elle prolifère.

Dans l’intestin, lieu où elle siège, la prolifération des cellules permet un épaississement de la muqueuse qui finit par engendrer des masses qui épousent les villosités intestinales. Associée à une tumeur bénigne, elle est rarement remarqué par les thérapies de soins traditionnels (médecine allopathique) car sa forme est tout à fait différente d’une tumeur traditionnelle située dans une autre partie du corps.
Le corps va alors tenter d’éliminer cette masse bénigne en créant une prolifération encore plus importante : La candidose apparaît alors réellement en créant avec elle une série de problème et de troubles pour la santé.

Notons par exemple :

  • Des troubles digestifs
  • Des mycoses vaginales pour les femmes
  • Du muguet dans la bouche qui n’est autre qu’une mycose également
  • Des démangeaisons anales ou vaginales
  • Des allergies
  • Des problèmes articulaires et musculaires
  • Des troubles nerveux comme un manque de concentration, des tendances à la dépression ou même des troubles du sommeil
  • Des désordres hormonaux
  • Des problèmes de poids

La liste ici est bien évidemment non exhaustive car elle se compose, en fait, de bien plus de troubles. Ceux-ci peuvent contraindre une personne à vivre une vie « normale » mais en supportant une grande partie de sa vie un désordre non pas douloureux mais de plus en plus gênant. Quand les troubles digestifs s’associent à des allergies et par exemple, une prise de poids, c’est toute une vie qui est mobilisée.

 

Comment diagnostiquer une candidose ?

Le Candida Albicans n’est autre qu’une mycose intestinale qui prolifère très vite mais qui se diagnostique très mal par une visite classique chez un médecin ou par des tests conventionnels comme par exemple une prise de sang classique.

La coproculture – l’analyse des selles – est, elle aussi, rarement une réussite. En effet, cette levure aime rester au chaud, bien accrochée dans notre intestin et l’évacuation par les selles n’est pas à son programme.

Le diagnostic idéal est réellement celui qui sera fait par votre thérapeute de santé naturelle à l’écoute de vos symptômes. En effet, il n’y a rien de plus efficace qu’un praticien de santé qui aura pris le temps de vous écouter mais aussi d’analyser votre alimentation et votre hygiène de vie.
Lorsque ce premier pas est établi, une vérification pourra être bien évidemment établie auprès de laboratoires qui prescriront une analyse très complète du sang avec des recherches spécifiques.

 

Le diagnostic à la maison

Diagnostiquer une candidose n’est, en fait, pas si compliqué que cela. Bien entendu, il vous faudra rester à l’écoute de votre corps. Apprendre à notifier chaque symptômes et associer vos propres maux est une étape prioritaire dans la découverte de cette levure. Soyez donc à l’écoute de vous-même.

Sur internet, il existe de nombreux questionnaires très longs qui pourront vous guider dans votre recherche personnelle. Ces sites qui proposent des questionnaires complets sont en général très bien faits et les résultats sont très souvent optimaux.  Apprenez cependant à déceler les arnaques et fiez-vous plutôt à des sites de santé naturelle.

Le test de la salive dans le verre d’eau, lui,  n’a aucune valeur scientifique. Mais dans les chaumières, ce petit test a déjà montré des résultats corrects. Bien que manquant cruellement de précision, le Candida Albicans se retrouve dans la salive tout la nuit. Cette analyse est certes un peu trop facile mais elle est très pratique pour un premier diagnostic personnel.

N’hésitez pas à consulter un thérapeute de médecine naturelle si vous avez un quelconque doute de souffrir d’une candidose, celui-ci pourra vous diriger vers la méthode de soin la plus adaptée à votre cas.

Article précédent

Stop à l’asepsie à tout prix !

Article suivant

Quand la candidose atteint votre vie féminine

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je travaille principalement sur l’harmonie, l’équilibre vital et la santé globale des femmes grâce à la nutrition, la phytothérapie, l'équilibre émotionnel et énergétique.
Investie à 100% dans mon métier, j'accompagne un maximum de personnes sur le chemin de la santé et du bien être.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire