Menu & recherche
Compléments alimentaires : sont-ils vraiment intéressants pour la santé ?

Compléments alimentaires : sont-ils vraiment intéressants pour la santé ?

Afin d’améliorer l’état de santé général, une grande partie de la population prend des compléments alimentaires  de type vitaminiques. Ces mélanges multivitaminés sont vendus tant en pharmacie, en parapharmacie, dans les magasins spécialisés, dans les grandes surfaces et aujourd’hui même sur internet. Cela afin d’offrir un accès et une facilité d’achat au plus grand nombre. A ce jour, les thérapeutes en santé naturelle,  les coachs sportifs ainsi que les naturopathes ont également la possibilité d’en conseiller à leur clientèle.

Outre ces nombreuses vitamines vendues et consommées parfois à outrance, les consommateurs prennent également des compléments alimentaires pour différents motifs de santé. Par exemple, évacuer le stress, augmenter la vitalité, aider à l’endormissement ou encore pour apporter un confort digestif. Les cachets sont également souvent prisés pour l’aide à la perte de poids, à différents niveaux d’applications.

Mais dans quelle mesure les compléments alimentaires sont-ils intéressants pour la santé ?

Dans une première étape de réflexion, la priorité va sur la compréhension du besoin réel dans la prise. En effet, ces gélules, consommées généralement au quotidien, comblent des besoins nutritionnels et fonctionnels face aux différentes carences de notre organisme.

L’alimentation est censée nous apporter tout ce dont nous avons besoin. La nature devrait ainsi combler tous nos besoins métaboliques. Or, nous sommes, en ce siècle,  de plus en plus carencés. Aujourd’hui, l’industrialisation massive, le rendement et toute cette alimentation transformée ont réduit nos assiettes à des calories vides qui ne nous nourrissent plus et qui ne comblent plus nos besoins.

Malgré cela, certaines personnes tentent de combler les carences  ou de soigner leurs maux par ce qu’on appelle communément des « Alicaments ». Ces aliments dits thérapeutiques ont des propriétés curatives et préventives très intéressantes pour la santé, ou du moins, elles aident et accompagnent vers un mieux-être. Évidemment, ces aliments doivent provenir d’une agriculture non intensive et biologique pour fournir tous les nutriments dont le corps a besoin. Prenons l’exemple du curcuma dont nous avons déjà beaucoup parlé par ses différentes actions sur notre corps, sera plus efficace en racine fraîche achetée en biocop et de qualité biologique plutôt qu’une poudre d’épice cultivée sans éthique ni caractère biologique.

Apprendre à consommer est la clé d’un bien être conscient. 

Doit-on se fier à tous les compléments ?

Des compléments, on en trouve partout !

Des plus chers aux moins chers, des mieux dosés aux faiblement dosés, de qualité vegan ou non, il y en a finalement pour tous les goûts mais surtout pour toutes les bourses. C’est justement de cet aspect qu’il faudra se méfier car nous pourrions nous poser plusieurs questions : que cache un complément à bas prix ? Est-il correctement dosé ?  les principes actifs sont-ils de bonnes qualités ?

Comme vous avez appris à lire les étiquettes de votre panier de courses alimentaires, comprendre les composés d’un complément alimentaire c’est devenir conscient de sa propre santé.

Voici quelques conseils pour bien choisir vos compléments alimentaires :

  • Restez à l’écoute de votre médecin ou de votre naturopathe car il sait ce qui est bon pour vous. Dès lors, évitez l’automédication qui pourrait vous causer des troubles de la santé. Une surdose est facilement arrivée.
  • Ne cumulez pas différentes compléments alimentaires sans avis médical.
  • Prenez soin de toujours respecter les posologies.
  • Évitez l’achat de compléments sur des sites étrangers (principalement Hors Union Européenne). En effet, chaque pays/nation possède sa propre législation en matière de compléments alimentaires, soyez donc vigilants.
  • Apprenez à ressentir les changements dans votre corps. Voyez-vous une évolution ? Vous sentez vous mal après la prise d’un cachet ? Tant de signes qu’il est capital de prendre en considération si on souhaite une supplémentation intelligente.
  • Ne prenez pas de compléments si vous n’en avez pas réellement besoin.
  • Ne prenez pas de compléments alimentaires sur le long terme, sauf avis médical.

 

Bonne complémentation !

1 commentaire
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. […] c’est comme les antibiotiques, ce n’est pas automatique.  Dès lors, lorsque vous avez suivi les règles de bases pour une bonne complémentation, vous pourrez les utiliser en […]