Défenses naturelles

Connaissez-vous les hydrolats ?

L’hydrolat est également appelé hydrolysat ou encore eau florale. Comme les huiles essentielles, ces extraits sont directement issus de la distillation des extraits végétaux à la vapeur d’eau. Il s’agit du liquide au-dessus duquel surnage l’huile essentielle résultant du processus de distillation. Comme l’huile essentielle, l’hydrolat s’enrichit tout au long du processus de distillation. Il se charge d’abord des composés « légers » et ensuite des composants plus lourds. 

C’est ainsi que cette eau contient à peu près les mêmes principes actifs volatils que les huiles, mais ils y sont beaucoup moins concentrés. Certains principes actifs hydrosolubles ne sont présents que dans l’hydrolat et non dans l’huile essentielle. L’eau florale a donc une odeur et un goût beaucoup moins prononcés. Elle est également dépourvue d’alcool.

De ce fait, l’hydrolat peut remplacer avantageusement les huiles essentielles chez les jeunes enfants ou pour les personnes plus sensibles, tout en ayant les mêmes propriétés.

Comme pour les huiles essentielles, il s’agit du Totum extrait de la partie ou de la plante distillée. Ce précieux liquide est véritablement représentatif des potentialités de la plante.

Leurs usages culinaires, médicinaux et cosmétiques

Plus doux que les huiles essentielles, ils nécessitent moins de précautions d’usage.

Ils peuvent être consommés au quotidien comme boisson d’agrément à raison d’une cuillère à soupe diluée dans un verre d’eau par exemple (chaude ou froide).

Ils sont bien entendu très utiles en raison de leurs propriétés médicinales similaires aux plantes dont ils sont extraits. Ils peuvent se déguster comme une tisane ou alors en cure, dilués dans une bouteille d’eau de source ou purifiée, à boire durant journée.

En usage externe, ils peuvent s’appliquer sur le visage ou sur le corps pendant ou après la toilette. Ils seront utilisés en friction sur le cuir chevelu après le rinçage du shampoing. Ils sont hydratants, apaisants ou encore toniques selon la plante utilisée.

Ils peuvent aussi être vaporisés et diffusés en sprays pour assainir l’air ou tout simplement pour parfumer l’air ambiant.

Article précédent

Contrer l’un des processus de vieillissement...

Article suivant

Le lien entre santé mentale et intestin

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire