Courir en hiver : bonne ou mauvaise idée ? Nos conseils

Courir en hiver : bonne ou mauvaise idée ? Nos conseils
5 (100%) 1 vote

Le corps habitué à un exercice physique en requiert régulièrement et ce quelle que soit la condition. Faites vos exercices en prenant des précautions.

Courir en hiver, c’est aussi courir le risque ! La saison froide présente plusieurs inconvénients pour les activités sportives. L’exposition à la gelée, l’étouffement par les différentes couches de vêtements ou bien l’air froid qui pourrait frapper sont des conditions désagréables à éprouver. Mais s’il est déconseillé de courir en hiver, devrait-on réellement s’abstenir de cette activité sportive pendant la saison froide, ou est-il possible de prendre des précautions ?

Est-il possible de courir en hiver ?

En période hivernale, on ne sort en général pas de la maison sans avoir de bonnes raisons. Péril suicidaire ou pari gagnant ? Cela permettrait une nouvelle expérience; découvrir la nature sous un autre angle. Pourtant, courir en hiver n’est pas un phénomène impromptu. Il est nécessaire de prendre des précautions aigues, cela devient dès lors beaucoup plus agréable.  

Courir en hiver : quels sont les risques

Le fait de courir dans le froid présente plusieurs inconvénients mais les inconditionnels du footing ne se laissent pas dompter par cette situation. Pour information, il est important de comprendre les dangers de cet exploit hivernal pour la santé d’une personne.  

Les risques d’hypothermie

Il faut comprendre que le corps garde la température de 37° C et ce quelle que soit la circonstance. Avec le froid, il fait un énorme effort pour la maintenir. Le corps qui travaille davantage provoque un battement accéléré du cœur. Par conséquent, on risque de perdre inutilement de l’énergie.

Ce rythme cardiaque entraîne une réduction du flux sanguin dans l’organisme. Dans le cas contraire, les anticorps ne parviendraient plus à travailler correctement. La personne devient fragile et s’expose à toutes sortes de maladies; fatigue, maux de ventre et même fièvre.  

Il faut également se rappeler, qu’en période hivernale, les os sont vulnérables. Au moindre heurt, le risque de facture est plus élevé. Ainsi, le sol glacé entraînerait des chutes.

De plus, les contractions musculaires sont au rendez-vous par temps froid. A défaut d’échauffement corporel suffisant, le coureur est exposé aux risques de déchirure.

Courir en hiver : attention à la déshydratation !

Sous le froid, on a tendance à ne pas boire. De fait, on n’a moins soif. C’est ce que l’on ressent mais l’organisme a besoin d’eau même si l’envie ne se fait pas ressentir. Par conséquent, on est exposé aux risques de déshydratation.

Sur ce, le problème de dessiccation pourrait entraîner, par la suite, une hausse de la tension artérielle et donc des complications cardiaques pourraient survenir.

Pendant l’hiver, le corps transpire normalement. Après un exercice physique, on a tendance à enlever les couches de vêtements. Pourtant, le refroidissement se fait très vite et cela pourrait entraîner des maladies comme la fièvre, le rhume ou la toux.

Le froid peut être à l’origine de malaises physiques et de fatigue. En effet, le corps est beaucoup plus réactif en hiver, les efforts physiques sont alors beaucoup plus élevés.  

Courir en hiver : les précautions à prendre

Ces divers risques ne sont pas des raisons pour ne pas pratiquer d’exercices physiques pendant l’hiver. Faire du sport en hiver n’est pas du tout contre-indiqué. Ce qu’il faut faire, c’est prévenir contre les maladies et prendre des précautions afin de pouvoir pratiquer correctement.

C:\Users\Tsiory\Desktop\My work\Rédaction\Malt\jean MALT\201904\16\Courir en hiver et s'échauffer plus que d'habitude.jpg
échauffement en hiver

Courir en hiver avec les équipements nécessaires

Pour courir sous le froid, il est indispensable de faire attention à la température hivernale. Au-dessous de -5° C, cela commence à être critique pour le corps. Même si l’on acquiert de la chaleur au cours d’un exercice physique, il ne faut surtout pas négliger le fait de porter les équipements adéquats contre le froid.

La formule des trois couches sur le haut s’impose en hiver. Si possible, il est recommandé de porter des vêtements techniques tels qu’un T-shirt pour l’athlétisme, un vêtement intermédiaire et enfin, une tenue capable de bloquer l’air.

La protection devrait également passer en priorité. Quelques parties du corps devraient particulièrement être couvertes comme le front, la nuque, les oreilles, les mains et les pieds. Ce sont des sources d’évacuation de chaleur extrêmement sensibles au froid.

Sous le pantalon, mettez un collant et des chaussettes, car les membres inférieurs sont très délicats face à la température hivernale.

C:\Users\Tsiory\Desktop\My work\Rédaction\Malt\jean MALT\201904\16\courir en hiver, se couvrir nécessairement.jpg
tenue pour courir en hiver

Courir en hiver : les techniques mises en avant

Tout d’abord, courir en hiver impose une certaine prudence. L’échauffement devrait être accentué surtout sur les muscles des membres inférieurs. On travaillera plus également sur les articulations, dont la nuque, les épaules, les hanches et les chevilles.

Pour votre footing quotidien, priorisez d’abord la marche, puis l’endurance. La vitesse n’est pas recommandée sauf pour les athlètes confirmés.

Le visage devrait être totalement protégé. Il est même conseillé de porter une cagoule et des lunettes sportives.

L’exercice physique devrait être réduit en hiver. Ne concourrez pas à votre endurance habituelle. Sous le froid, il faut admettre que l’on devient moins performant.

Sans oublier de s’hydrater régulièrement pendant l’effort et même encore plus que d’habitude. Bien que votre corps n’en fasse pas la demande, votre organisme en a besoin.

Enfin, pour ceux qui ne supportent pas du tout le froid, pratiquer la course sur un tapis roulant en salle de sport ou chez soi, une alternative afin de ne pas zapper les exercices physiques quotidiens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.