Menu & recherche
Déficience en vitamine E et dommages cérébraux

Déficience en vitamine E et dommages cérébraux

Plus de 9 Américains sur 10 sont carencés en vitamine E, ouvrant ainsi la porte à de gros risques de dégénérescences cérébrales.

La vitamine E est antioxydante et liposoluble. Elle remplit des fonctions-clés en protégeant le corps contre des dommages des radicaux libres. Elle peut également empêcher l’inflammation et réduire des signes du vieillissement.

Une recherche récente conduite par l’université de l’État de l’Oregon a permis de constater qu’une insuffisance en vitamine E pourrait occasionner de gros risques de dommages niveau du cerveau. Certains de ces chercheurs sont convaincus que cette vitamine pourrait consister en une aide précieuse et efficace pour les troubles mentaux tels que les démences et la maladie d’Alzheimer.

Lors de cette étude des personnes ont été alimentées avec un régime pauvre en vitamine E et d’autres ont été alimentées grâce à un régime à haute teneur en cette même vitamine grâce à une huile de poisson riche en DHA-PC. Cet acide gras polyinsaturé constitue une grande part des membranes cellulaires des neurones, mais également des autres cellules du corps humain. Une précédente recherche avait déjà mis en évidence que les personnes dont les niveaux plasmatiques sanguins étaient trop faibles en DHA-PC couraient plus de risques développer une maladie d’Alzheimer.

Le DHA-PC n’est bien évidemment pas le seul facteur qui protège le cerveau. Cette nouvelle recherche a prouvé que la vitamine E est nécessaire pour empêcher une perte dramatique de molécules d’une importance capitale pour maintenir les fonctions et l’intégrité du cerveau. Même si les personnes ont de bons apports en DHA, ce dernier ne remplira son office que si les taux de vitamine E sont suffisants.

 

Comment obtenir plus de vitamine E pour protéger votre cerveau grâce aux apports alimentaires ?

Il faut tout d’abord bénéficier de bons apports d’acides gras de type omega-3. Les besoins du corps humain sont d’environ 15 milligrammes chaque jour afin de maintenir la santé du cerveau.

Il faut absolument y joindre de la vitamine E qui empêchera l’oxydation de ces acides gras et qui en permettra l’utilisation optimale.

Les aliments aux meilleurs apports de vitamine E sont :

  • Amandes : 1 poignée d’amandes suffit à fournir la moitié des besoins quotidiens utiles au corps.
  • Noisettes et pignons peuvent compléter ou remplacer les amandes.
  • Légumes verts à feuilles : bette, épinards, moutarde, navet, chou frisé, brocoli, cresson, roquette… augmentent significativement les niveaux de vitamine E.
  • Graines telle que tournesol, potiron, courges, sésame ou chanvre constituent une autre excellente source.

¼ de tasse de graines de tournesol fournit environ 90 % de la prise quotidienne recommandée.

  • Avocat : manière facile et délicieuse de compléter vos apports de vitamine E.
  • Olives : fruit ou huile, tout est bon pour assurer l’ingestion de graisses saines et protectrices du cerveau.

En intégrant ces quelques aliments à vos menus quotidiens, vous garderez un cerveau sain et performant.


Source de l’article :

http://oregonstate.edu

Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.