DIY : votre déodorant naturel fait maison

DIY : votre déodorant naturel fait maison
5 (100%) 2 votes

Voici le temps des beaux jours, des températures qui grimpent… et des odeurs de transpiration ! Bien que le phénomène soit tout à fait naturel, il n’en est pas moins désagréable pour soi-même mais aussi pour les autres. Un déodorant devient alors l’allié de taille mais attention à bien le choisir. Pour arriver à un résultat optimal l’industrie cosmétique a recours à des ingrédients nocifs pour votre santé. Voyons quels sont ces ingrédients et comment réaliser un déodorant efficace et respectueux de votre corps ?

Déodorants conventionnels : dangereux pour votre santé ? 

Dans la plupart des déodorants conventionnels, nous retrouvons des ingrédients nocifs pour votre santé ainsi que pour l’environnement. 

  • C’est le cas de l’aluminium, molécule issue du métal, qui a pour rôle de limiter voire supprimer la transpiration en réduisant la taille des pores. Or il a été démontré que l’aluminium, absorbé par la peau, est toxique pour le corps et a une action oestrogénique, ce qui peut conduire, dans certains cas, à un cancer du sein. 
  • Les parabènes quant à eux, sont des perturbateurs endocriniens. Utilisés comme conservateurs et stabilisants, ils sont également absorbés par notre peau et des études ont démontré le lien entre l’utilisation régulière de parabènes dans les déodorants et une augmentation de risque de cancer du sein. 
  • L’alcool utilisé dans les déodorants pour neutraliser les odeurs de transpiration fait partie des allergènes. Faites d’autant plus attention quand votre peau est irritée, suite au rasage entre autres. 

Attention également aux déodorants en spray qui sont inflammables et contiennent des composés organiques volatiles que vous respirez à chaque utilisation.  

Si tous ces ingrédients sont nocifs, sachez qu’il existe des solutions toutes simples, naturelles et respectueuses de votre flore cutanée. 

Déodorants naturels : LA solution ? 

Attention, « naturel » ne veut pas dire que le produit sera forcément sain pour votre corps. C’est le cas notamment de la pierre d’alun. Ses ventes explosent dans les magasins Bio depuis que les consommateurs ont pris conscience des dangers des déodorants « industriels ». Mais contrairement à toute attente, en y regardant de plus près, la pierre d’alun reste toxique pour votre santé. 

La pierre d’alun n’existe pas telle quelle dans la nature. Il s’agit de la transformation chimique de roches contenant du potassium d’alun, ou sels d’aluminium. Celles-ci sont purifiées et recristallisées, mais elles n’en restent pas moins toxiques pour l’organisme. Les sels d’aluminium sont absorbés par la peau et sont susceptibles de favoriser l’apparition de certaines maladies comme Alzheimer ou le cancer du sein. Sachez également que certaines pierres d’alun sont même fabriquées artificiellement et celles-ci sont encore plus néfastes pour votre santé. La vigilance est donc de mise.

Votre déodorant maison 100% naturel

Afin de fabriquer votre déodorant maison, nous vous proposons une petite recette naturelle, non toxique, efficace, simple à réaliser et peu coûteuse. 

Tout d’abord, il est conseillé d’utiliser des ingrédients issus de l’agriculture biologique afin d’éviter les substances toxiques présentes dans les pesticides. 

Voici les ingrédients dont vous aurez besoin : 

  • de l’huile de coco
  • du bicarbonate de soude
  • de l’huile essentielle de palmarossa

L’huile végétale de coco possède des vertus antibactériennes, hydratantes et nourrissantes. De plus elle va former une sorte de voile protecteur sur la peau de vos aisselles. Sachez cependant qu’elle devient liquide au-dessus de 25 degrés, ce qui peut changer la texture de votre déodorant en cas de fortes chaleurs. 

Le bicarbonate de soude, antibactérien, neutralise les odeurs et l’acidité responsable du développement des bactéries. Non toxique et non allergène, il est cependant important de le choisir assez fin afin de ne pas irriter la peau. 

L’huile essentielle de plamarossa, est une huile essentielle antibactérienne et antifongique. Elle lutte contre les micro-organismes responsables des mauvaises odeurs et régule la transpiration. Attention de ne pas mettre l’huile essentielle directement sur la peau, l’idéal étant de la diluer dans une huile végétale (l’huile de coco dans ce cas-ci).

Et c’est tout !

Nous sommes loin de la longue liste d’ingrédients présente sur les déodorants industriels mais vous verrez, c’est tout aussi efficace. 

Tenez cependant en compte que la peau étant un organe émonctoire, c’est-à-dire un moyen pour le corps d’évacuer les toxines, il n’est pas conseillé d’empêcher totalement la sudation. Les toxines resteraient enfermées dans l’organisme. Mais il n’est pas agréable d’avoir de grandes marques de transpiration sous les bras, d’où l’importance de réguler la transpiration sans l’empêcher totalement. C’est le cas de notre déodorant. 

La recette du déo naturel maison

Pour un petit pot de 50 grammes : 

  • 5 cuillères à café d’huile végétale de coco (de préférence Bio)
  • 2 cuillères à café de bicarbonate de soude
  • 15 gouttes d’huile essentielle de palmarossa

Faites fondre l’huile de coco au bain marie. 

Dans un bol, mélangez l’huile de coco fondue et le bicarbonate de soude. 

Terminez en ajoutant les 15 gouttes d’huile essentielles de palamarossa et mélangez rapidement. 

Versez dans un petit récipient avec couvercle. 

Le mélange va se solidifier progressivement pour arriver à la consistance d’une crème. Pendant le processus, mélangez régulièrement afin que le bicarbonate ne tombe pas dans le fond du pot. Si malgré tout c’était le cas, faites chauffer le déodorant quelques secondes au micro-onde ou sur un radiateur et mélangez à nouveau. 

Ce déodorant s’applique au doigt. Cela peut être déstabilisant dans un premier temps mais vous vous habituerez vite ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.