Desmodium, plante alliée pour protéger le foie

Desmodium, plante alliée pour protéger le foie
5 (100%) 1 vote

Dans les années 60, Le Dr Pierre Tubéry et son épouse Dr Anne-Marie Tubéry Crauzes étaient médecins dans un dispensaire au Cameroun. Plusieurs témoignages rapportent des guérisons d’hépatites d’Européens suite à la prise d’une plante locale prescrite par les guérisseurs traditionnels : il s’agissait du desmodium. Explication de cette plante protectrice du foie.

Botanique

Le Desmodium, Desmodium adscendens, vient du grec desmos « le lien » et adscendens qui évoque les tiges de cette plante qui montent le long du tronc des palmiers à huile. On le retrouve principalement dans les lieux humides et ombragés. Ses fleurs sont de petite taille et de couleur blanche à violet clair et vont donner des fruits en forme de gousses vertes. En phytothérapie, ce sont les feuilles qui seront utilisées.

Cette plante médicinale est présente dans la pharmacopée traditionnelle des régions tropicales américaines, africaine et indienne. Elle est, par ailleurs, souvent utilisée pour soulager l’asthme au Ghana et les problèmes hépatiques au Cameroun.

Composition des feuilles du Desmodium

Les feuilles sont riches en flavonoïdes, saponosides triterpéniques et dérivés de la tryptamine.

Principales propriétés pharmacologiques des feuilles de Desmodium

  • Hépato-protectrice
  • anti-anaphylactique, anti-asthmatique et anti-spasmodique
  • Action sur le système nerveux central

Zoom sur les propriétés hépato-protectrices du Desmodium

En 1973, en France, le premier cas d’une guérison répertoriée fut celui d’une jeune fille de 18 ans souffrant d’une hépatite virale sévère et qui fut soulagée en 8 jours grâce à une décoction de desmodium. En effet, l’ictère, les nausées et les céphalées disparurent et les transaminases diminuèrent de 700 unités à 36 . Dès lors, le desmodium fut reconnu comme étant le remède phytothérapeutique de toutes les formes d’hépatites qu’elles soient virales aiguës ou chroniques, toxiques, médicamenteuses, auto-immunes ainsi que pour soulager une stéatose hépatique non alcoolique. Par ailleurs, il est très important d’ajouter que cette plante est également recommandée pour protéger le foie lors de chimiothérapie et d’allergie.

Grâce à sa teneur en saponisides triterpéniques, le desmodium est hépato-protecteur.

Une étude* menée sur 50 patients atteints d’hépatite virale a démontré qu’au bout de 45 jours de traitement avec du desmodium, une amélioration notable était remarquée sur les myalgies, l’ictère, les transaminases, la bilirubine et la négativation de l’anti-gène HbS dans la moitié des cas pour ceux atteints d’hépatite virale B.

Le foie est l’organe le plus volumineux du corps humain. Il pèse près de 1,5kg à lui seul, il intervient dans plus de 300 fonctions vitales. Il est le seul organe capable de se régénérer si celui-ci a été endommagé.

Une hygiène de vie inadaptée (alimentation trop riche en graisse, en protéines ou en sucre, alcool, manque de sport, etc…) demande au foie un effort supplémentaire pour non seulement digérer et assimiler correctement les nutriments mais aussi pour satisfaire toutes les fonctions métaboliques dont il est responsable, notamment pour la filtration et la purification du sang des résidus chimiques contenus dans l’alimentation, les cigarettes, les cosmétiques (pesticides, colorants, additifs, dérivés pétrochimiques) ainsi que les médicaments (la pilule contraceptive incluse) avant d’être éliminés dans les selles ou les urines.

Ainsi, trop sollicité, il finit par se fatiguer entraînant des désordres digestifs mais aussi physiologiques (fatigue, acné, migraines, etc… pour les plus courants).

Le desmodium n’aide pas à détoxifier le foie à proprement parlé. Il permet de protéger les cellules hépatiques et de favoriser leur régénération.

Posologie et contre-indications 

En extrait aqueux, séché ou en gélule, la dose dépend de votre problématique et des données du fabricant. Veuillez vous référer aux conseils de votre médecin, pharmacien ou naturopathe. En cas de chimiothérapie, il est fortement recommandé de consulter votre médecin avant d’entamer tout protocole naturopathique.

En l’absence de données sérieuses, le desmodium est déconseillé chez les enfants de moins de 12 ans et chez la femme enceinte ou allaitante.

Le desmodium est le remède naturel que conseillent les naturopathes pour aider le foie à se régénérer lors d’une grande fatigue hépatique due à une sollicitation extrême de ses fonctions. Si vous souhaitez pouvoir bénéficier entièrement et en toute sécurité de ses bienfaits, il est indispensable de se faire accompagner par un naturopathe pour un programme global et personnalisé.

*ATTIVI ASSIONGBONVI D. , Contribution à l’autorisation de mise sur le marché du Desmodium Ascendens. Thèse de doctorat en pharmacie, Poitiers ; 1999

LO ROSCIO E. Desmodium Ascendens (Sw.) D.C. : botanique, chimie et intérêts thérapeutiques. Thèse de doctorar en pharmacie, Lyon ; 2002.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.