fbpx
Accueil / Santé Naturelle / Digestion-Transit / Détox de l’après-fête

Détox de l’après-fête

Le foie a beaucoup été sollicité ces dernières semaines. Il se peut que vous en ressentez maintenant sa fatigue : langue blanche, épaisse et/ou pâteuse, teint brouillé, digestion lente, transit perturbé, selles décolorées et parfois malodorantes, ballonnement, éruptions cutanés, fatigue, syndrome prémenstruel exacerbé … Tous ces signes vous montrent que votre foie mérite un peu de votre attention. Il est maintenant venu le temps de faire une détox d’après-fête !

Voici les grands axes pour éliminer les toxines accumulées pendant les fêtes :

  • alimentation hypotoxique à tendance végétarienne
  • pratiquer un jeûne ou une monodiète
  • s’hydrater suffisamment
  • gommage au savon noir ou brossage à sec 
  • favoriser la sudation 
  • prendre l’air
  • avoir recours à une phytothérapie adaptée

Relancer/soutenir l’activité hépatique en prenant soin de votre alimentation

Les fêtes sont terminées, voici venu le temps de prendre soin de votre corps grâce à une alimentation saine et une bonne hygiène de vie : la base de la santé au naturel.

Dans votre assiette

Privilégiez une alimentation végétarienne, crue ou peu cuite, biologique et de saison. 

Dans ce cas, préparez-vous des soupes (sans crème ni matière grasse) , des jus de fruits et/ou de légumes à l’extracteur. 

Stoppez les sucres : bonbons, chocolats, alcool, sodas, pâtisseries

Jeûne et/ou monodiète

Le jeûne est excellent pour reposer et régénérer les cellules hépatiques. Si cette pratique vous rebute, vous pouvez opter pour le jeûne intermittent, liquide ou la monodiète, beaucoup moins contraignant psychologiquement…

Une hydratation optimale

Buvez de l’eau, des infusions « détox » à base de citron et de romarin pour correctement vous hydrater et relancer en douceur l’activité hépatique

Favoriser l’élimination par la peau

La voie cutanée représente une porte de sortie pour les toxines en excès non évacuées par votre système digestif. Ainsi, pour stimuler leur élimination, pensez au gommage au gant de crin ou au gant  kessa avec du savon noir ou le brossage à sec tous les jours. 

La friction non seulement enlève les peaux mortes, mais également elle stimule les circulations sanguine, lymphatique et énergétique. 

De plus, une séance de sauna ou de hammam parachèvera votre processus de détox en favorisant la sudation. 

La détox passe aussi par ce que vous appliquez su votre peau. Les cosmétiques sont des sources de pollution et pas uniquement pour la planète. Leur composition parfois douteuse sont de véritables bombes à retardement. En effet, accusées à juste titre de perturbateurs endocriniens et de cancérigènes, certains produits de beauté sont à bannir de votre salle de bain. Pour être sûr de prendre soin de votre santé, adoptez l’éthique de la slow cosmétique prônant des produits bruts, naturels et pour beaucoup made in France. Le layering japonais est également une pratique intéressante pour prendre soin de votre peau naturellement et sans vous ruiner !

Faire de l’exercice

L’un des piliers fondamentaux de la santé est l’exercice physique. Mettre le corps en mouvement permet de solliciter l’ensemble des systèmes organiques : ostéo-articulaire, cardio-vasculaire, pulmonaire, digestif, cutané, nerveux, endocrinien… 

Se (re)mettre au sport fait souvent parti des résolutions de début d’année mais finalement, peu s’y tienne sur le long terme. 

Il faut comprendre qu’en effet, il faut trouver le temps, mais surtout que vous devez trouver « le » sport qui vous convient et ne pas s’arrêter à un effet de mode. 

Si vous n’êtes pas un.e adepte, commencez par des petits ajustements : aller chercher le pain à pied, marcher à allure soutenue, éviter les ascenseurs et escalators, descendez un arrêt de bus/métro/tram plus tôt etc…

Le sport est votre allié dans la reconquête de votre santé. Il est même extrêmement intéressant de noter que des services hospitaliers prescrivent sur ordonnance des séances de sport à certains de leurs patients !

Dans le cadre d’une détox, pratiquer une activité physique relance les échanges intra et extra-cellulaires et stimule les émonctoires. Cela permet donc d’évacuer les toxines par les voies lymphatiques et sanguines avant qu’elles ne soient expulsées via la sudation et l’expiration dans un premier temps puis par les intestins et les reins. 

Prendre l’air

Vous balader en plein air idéalement dans la nature améliore votre oxygénation. Cela a pour effet de nourrir vos cellules, d’ aérer votre esprit et de ne pas vous focaliser sur votre détox et les frustrations que celle-ci peut engendrer.

Une promenade en forêt, au bord de l’océan, à la montagne ou en campagne vous recharge en ions négatifs dont les effets sont bénéfiques pour calmer et apaiser le stress oxydatif. 

En plus de passer un agréable moment seul.e ou en compagnie, connecté.e à la nature environnante, vous rechargez vos batteries pour affronter en toute sérénité les sollicitations du quotidien. 

La phytothérapie à votre secours

Les plantes hépato-biliaires sont le chardon marie, le romain, le boldo, racine de pissenlit…

Les plantes diurétiques : queues de cerise, pissenlit.

L’aubier de tilleul agit sur les reins et le couple foie/intestin. Ceci en fait une préparation intéressante dans le cas de détox globale. 

Pour aller plus loin

Une détox est généralement considérée uniquement sur le plan physique. Seulement, d’un point de vue holistique, pour qu’une détox soit complète, il serait intéressant de vous pencher sur d’autres aspects de votre vie. Ainsi, pour aller plus loin, pourquoi ne pas faire :

  • une digital détox qui consiste à limiter votre accès aux écrans
  • du tri dans vos affaires personnelles
  • faire le point sur vos relations
  • prendre de nouvelles habitudes plus en accord avec vos aspirations

Point important

Pour faire une détox, il est important de bien établir dès le départ les véritables besoins. Parfois, un simple réajustement alimentaire sera suffisant, parfois une cure hiérarchisée sera recommandée. Dans tous les cas, il est vivement recommandé de vous faire accompagner par un.e naturopathe afin que celui-ci puisse apprécier votre état vital et personnaliser votre détox. En effet, cette pratique  demande énormément d’énergie à votre corps…

A propos Alexia Bernard

Alexia Bernard naturopathe-iridologue certifiée du CNRI d'André Lafon en 2012. Consciente des richesses que procure la Nature, j'ai toujours été sensible aux méthodes naturelles de santé. La naturopathie est venue à moi et, ravie de ses bienfaits, j'ai décidé d'entamer ce long apprentissage afin de partager mes connaissances et d'aider mon prochain.

Vérifiez également

epigenetique

L’épigénétique ou comment l’environnement influence vos gènes

5.0 01 Seulement 2% de votre ADN constituerait les gènes codants, ceux qui déterminent votre …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.