HumeurMon quotidien

DIY : brume d’oreiller fait maison pour un sommeil apaisé

En période de stress, de changement ou de doute, l’endormissement peut s’avérer difficile et le sommeil peu réparateur. Le petit vélo dans la tête se met en marche et tourne, tourne, tourne…à n’en plus finir.

Dans ces cas-là, rien de tel que de se coucher dans une ambiance favorisant le bien-être, le calme et l’endormissement : une chambre propre, épurée et bien aérée, non surchauffée (la température idéale se trouvant aux alentours des 18°c) et, pourquoi pas, flairant bon les huiles essentielles aptes à harmoniser de la sphère nerveuse.

Plutôt que de les utiliser en diffusion ou en application, comme nous le faisons souvent, surfons sur la vague des brumes d’oreiller hors de prix vendues dans les commerces…en les faisant nous-mêmes !

En appliquant des mélanges simples sur le linge de chambre environ une demi-heure avant de se coucher, le lit devient un cocon relaxant et bienfaisant qui invite à une nuit douce, sereine et réparatrice.

Pour rappel, il est important de sélectionner des huiles essentielles de qualité. Il faut les choisir 100% pures, naturelles, intégrales, chémotypées, botaniquement et biochimiquement définies (HEBBD), et biologiques. Elles sont fortement déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 3 ans. Avant d’utiliser une huile essentielle, il est vivement conseillé de faire un test en appliquant une goutte dans le pli du coude, afin d’être sûr d’éviter les réactions allergiques possibles.

Les recommandations étant faites, c’est parti pour la tambouille !

 

Comment préparer votre brume d’oreiller ?

  • Pour préparer votre brume d’oreiller, vous avez besoin d’un vaporisateur de 50 ml.
  • La base de la recette est, au choix, 45 ml d’alcool dénaturé (ou de vodka non odoriférante) ou la même quantité d’hydrolat de fleur d’oranger, par exemple.
  • 20 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie (Lavandula angustifolia)
  • 20 gouttes d’huile essentielle de mandarine (Citrus reticulata) ou d’orange amère (Citrus aurantium)
  • 10 gouttes d’huile essentielle de verveine citronnée (Aloysia triphylla)
  • 10 gouttes de camomille romaine (Chamaemelum nobile)

Il suffit de mélanger le tout dans le vaporisateur et de laisser reposer la mixture au réfrigérateur pendant 24 à 48 heures. Les huiles essentielles n’étant pas hydrosolubles, il sera nécessaire d’agiter fortement le mélange avant utilisation. Les huiles essentielles sont, ici, choisies pour leurs effets apaisants et calmants du système nerveux. Vous pouvez évidemment créer vos propres mélanges, en fonction de vos goûts olfactifs, de vos envies et de vos besoins. Veillez simplement à bien respecter les quantités, pour ne pas obtenir une odeur entêtante et dérangeante. N’hésitez pas à en vaporiser sur vos rideaux et plaids !

Article précédent

Les agrumes pour des soirées zen

Article suivant

Quelle est cette huile neurotonique ?

L'auteur

Thyphanie Mouton

Thyphanie Mouton

Aucun commentaire

Laisser un commentaire