Les douleurs cervicales : et si c’était le stress ? Les solutions naturelles

Les douleurs cervicales : et si c’était le stress ? Les solutions naturelles
5 (100%) 1 vote

Dans la plupart des cas, le stress se trouve à l’origine des douleurs cervicales. En effet, ceci engendre des tensions au niveau de la tête et qui se prolongent vers le cou. Vraiment, cela devrait être insupportable ! Mais comment y combattre ? De préférence, et il existe bien, les solutions naturelles sont recommandées pour la thérapie de cette pathologie.  

Comment lutter contre les douleurs cervicales liées au stress ?

On parle souvent de somatisation, ou douleurs cervicales liées au stress. Ce cas devient plus en plus fréquent, car en effet, le stress commence à assaillir la vie quotidienne. Pour combattre cette pathologie, les thérapies naturelles sont à privilégier. Il convient d’abord de savoir gérer le stress et par la suite, on recommande un traitement à l’ostéopathie.

Quels sont les liens entre les douleurs cervicales et le stress ?

Le stress est un phénomène tout à fait naturel. En général, il est lié à la conscience : réaction à temps face à un risque, pression sur un engagement ou un devoir. Dans ce cas, il s’agit d’une manifestation entièrement bénéfique. Toutefois, le stress va exercer une agression permanente sur votre quotidien. A ce stade, il devient un phénomène critique car il risquerait de s’attaquer sur tout le corps, les muscles et surtout au système nerveux. Ainsi, le stress pourrait être à l’origine des douleurs cervicales.

Le stress dans tous ses états

Le stress qui est en train de vous charger peut évoluer graduellement, selon la façon dont vous réagissez ou essayez de le maîtriser. En effet, vous réagissez avec un ultime engagement des muscles qui peut aller vers un hyper contraction.

Avec une action prolongée, les muscles se seront plus capables d’éliminer les toxines. Les douleurs commenceront donc à prendre place. Les douleurs cervicales se caractérisent par une tension au niveau du crane, se prolongeant vers le cou et pouvant aller jusqu’aux épaules.

La cervicalgie ou douleur cervicale survient soudainement à la suite d’un incident physique comme un accident ou une mauvaise posture. Elle évolue très lentement et peut s’arrêter instantanément, mais sans disparaître.

La tension au cou demeure la plus insupportable. Elle pourrait même empêcher la rotation de la tête pendant un certain moment. Dans le cas d’une douleur aigüe, les maux s’arrêtent après 4 semaines. En l’absence d’un traitement médical adéquat, cela risque d’évoluer vers une étape chronique qui pourrait frapper pendant au moins trois mois sans arrêt.

C:\Users\Tsiory\Desktop\My work\Rédaction\Malt\jean MALT\201904\22\douleurs cervicales stress\douleurs-cervicales-stress-et-ostéopathie-300x148.jpg

Les douleurs cervicales au niveau de la tête, du cou et des épaules

Le stress et la somatisation

La somatisation est la conséquence d’un stress traumatique. Autrement dit, le stress d’origine psychique se traduit en une pathologie à symptôme physique. Sûrement, les problèmes qui ont alourdi votre neurone impactent sur votre corps pour engendrer de la fatigue ou du dysfonctionnement de l’organisme.

A défaut d’un traitement médical approprié, ce phénomène de mal-être risquerait d’évoluer vers une homéostasie de plus en plus périlleuse. Le patient souffrirait donc de dépression, de fatigue ou d’insomnie. Des douleurs cervicales vont en parallèle l’infecter.

Pourtant, cela agit en un cercle vicieux. Pour plus d’un cinquième des personnes concernées, cela va de nouveau engendrer du stress. Les conséquences seront donc de plus en plus vigoureuses.

En tout, la somatisation commence par un malaise psychologique qui se traduit en un mal physique. Les douleurs cervicales ou cervicalgie sont les premiers symptômes de cette pathologie.

Les solutions naturelles contre les douleurs cervicales

Pour combattre ces douleurs cervicales engendrées par le stress, il convient de prioriser les traitements naturels. Effectivement, la première étape consiste à arranger le quotidien pour alléger ou maîtriser le stress. Par la suite, il est nécessaire de consulter des praticiens dans le domaine de la médecine douce comme les ostéopathes. Selon le grade de la pathologie, la thérapie pourrait durer pendant des mois.

Les petits soins au quotidien

Tout d’abord, il faut savoir que le stress est dû aux pressions sur nos vies quotidiennes. La première étape consiste donc à se relaxer. Une phase de détente aide les muscles à se décontracter. Il ne s’agit pas obligatoirement d’un repos strict, sauf si votre corps en requiert totalement. La diminution des activités quotidiennes contribuera à un délassement qui atténuera ensuite les douleurs cervicales.

Il est également possible de réaliser la thérapie du chaud-froid. Cette technique n’a pas besoin de l’intervention d’un professionnel de la médecine. Appliquez seulement des compresses froides à l’effet de la glace sur les parties qui vous font mal. Cela va atténuer les vaisseaux sanguins irrités pendant un certain moment et sûrement amoindrir temporairement les douleurs.

C:\Users\Tsiory\Desktop\My work\Rédaction\Malt\jean MALT\201904\22\douleurs cervicales stress\stress-et-douleurs-cervicales-que-va-faire-losteopathe.jpg

L’ostéopathie contre les douleurs cervicales

La thérapie par l’ostéopathie

L’ostéopathie est la solution naturelle la plus recourue et du moins recommandée dans le cadre du traitement des douleurs cervicales. Ne faisant pas recours aux médicaments ou aux autres procédés pharmaceutiques, cette thérapie n’engendre aucun effet secondaire. Un thérapeute professionnel pourrait vous recevoir à son cabinet. Des soins particuliers peuvent également se réaliser à domicile.

L’ostéopathe va commencer par des procédures de diagnostic. Il va d’abord se renseigner sur votre quotidien afin de détecter d’où viennent les douleurs. Il va ensuite évaluer le degré de la pathologie.

Les mains expertes de l’ostéopathe, après quelques pressions, vont préciser les points à traiter pour le traitement de la pathologie. Il se pourrait que la thérapie s’étende vers toutes les parties du corps.

Sources :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.