Menu & recherche
Faut-il encore se faire vacciner après 50 ans ?

Faut-il encore se faire vacciner après 50 ans ?

Aujourd’hui, nous avons le plaisir de vous présenter un article invité
qui a été rédigé par l’équipe de Fifty & Me Magazine.
Ils ont décidé de nous partager leur savoir sur la vaccination lorsque
nous avons dépassé le cap de la cinquantaine.

 

Au fil du temps, notre immunité faiblit… Cette immunosénescence nous rend plus vulnérable aux maladies et leurs complications. Pour préserver notre santé, la vaccination est hautement recommandée. Piqûre de rappel ! 

Article invité rédigé par le Fifty & Me Magazine

Mieux vaut prévenir…

L’organisation Mondiale de la Santé estime que la vaccination sauve la vie de 2 millions de personnes chaque année ! En effet, en plus de donner un coup de pouce à nos anticorps, les vaccins protègent notre entourage et limitent les risques d’épidémie. Alors qu’aux Etats-Unis les patients disposent d’une carte de vaccination à vie, on néglige souvent le carnet de vaccins chez nous, à l’âge adulte. Si vous n’êtes plus tout a fait sûr d’être « à jour », c’est le moment de vous renseigner auprès de votre médecin de famille ou de votre pharmacien ! En effet, certains vaccins ont des effets à durée limitée tandis que d’autres sont spécifiques aux risques auxquels on s’expose ou parfois simplement conseillés à partir d’un certain âge.

Au fil du temps, notre immunité faiblit… Cette immunosénescence nous rend plus vulnérable aux maladies et leurs complications. Pour préserver notre santé, la vaccination est hautement recommandée. Piqûre de rappel !

Votre calendrier vaccinal

Pneumocoque

Pour qui ? Le risque d’être infecté augmente en vieillissant, c’est pourquoi le Conseil Supérieur de la Santé préconise la vaccination pour toutes les personnes de 65 ans et plus. Dans certains pays, la vaccination systématique s’applique dés 50 ans.

Pourquoi ? Le pneumocoque est une bactérie redoutable. Responsable d’infections pulmonaires, il est aussi souvent associé à la septicémie, la méningite ou les inflammations de l’oreille.

Quand ? Il existe deux types de vaccins : le 23-valent et le 13-valent . Le premier, plus ancien, a un plus large spectre car il protège contre 23 souches mais il doit être répété tous les 5 ans. Tandis que le deuxième agit en profondeur en créant une mémoire immunitaire à vie.

Combien ? 75€ et 28€

Grippe

Pour qui ? S’il n’est pas obligatoire, le vaccin contre la grippe est fortement recommandé à 65 ans ou plus tout comme pour les fumeurs et les personnes en surpoids. Il est également nécessaire pour tous ceux qui fréquentent pour X ou Y raisons les hôpitaux (personnel soignant, malades chroniques, etc).

Pourquoi ? Cet automne, le vaccin offre une quadruple protection contre la grippe saisonnière. S’il ne protège qu’à hauteur de 60 à 70% en raison de la mutation du virus, il permet toutefois de limiter les symptômes.

Quand ? Tous les ans, idéalement entre octobre et novembre

Combien ? Partiellement remboursé à partir de 65 ans

vaccin, vaccination, docteur

Zona

Pour qui ? Bien que le zona puisse survenir à tout âge, son incidence augmente fortement chez les plus de 50 ans ayant contracté la varicelle au cours de leur vie.

Pourquoi ? Très douloureux, le zona peut aussi être très invalidant pendant une période s’étalant sur plusieurs semaines. Le vaccin est indiqué afin de réveiller le système immunitaire contre le virus de l’Herpès Zoster.

Quand ? Une seule injection à partir de 50 ans

Combien ? 137€ minimum

Coqueluche

Pour qui et pourquoi ? Saviez-vous que notre protection contre la maladie dite « du chant du coq » se réduit au fil de temps. En effet, les anticorps disparaissent au bout de 10 à 15 ans. Si vous êtes sur le point d’être grand-mère (félicitations !), il est indispensable de faire une vaccination cocon car l’affection peut s’avérer très grave chez un nourrisson.

Quand ? Une dose de ce vaccin protège pendant 10 ans.  Il s’agit d’un vaccin combiné avec le tétanos et la diphtérie.

Remarque : A 50 ans, la moitié des gens à peine sont encore suffisamment protégés. Si le tétanos est rare en Belgique, il peut s’avérer mortel. Les passionnés de jardinage doivent doublement surveiller leur couverture antitétanique car la bactérie se niche dans la terre.

Et, enfin, pour les grands voyageurs ?

N’oubliez pas de demander à votre agent de voyage quels sont les vaccins requis lors de vos vacances à l’étranger. On pense par exemple à la Fièvre Jaune, l’Hépatite A, etc.

1 commentaire
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. […] Cet article pourrait aussi vous plaire : Faut-il encore se faire vacciner après 50 ans ? […]