Menu & recherche
Les fleurs de Bach, le secret des émotions

Les fleurs de Bach, le secret des émotions

Le docteur Bach qui est à l’origine du développement de la gamme des fleurs de Bach était convaincu qu’une émotion figée dans le corps pouvait entraîner des problèmes de santé allant jusqu’aux maladies graves. Il faut savoir qu’en 1917, le docteur Bach a lui-même été touché par un cancer. À ce moment-là, les médecins ne lui donnaient plus que 3 mois à vivre. Il y a survécu 20 ans de plus. C’est sans doute entre autres dans sa maladie que le docteur Bach a trouvé l’une des motivations de ses recherches portant sur le lien entre les émotions et les fleurs.

Ses recherches, devenues sa principale raison d’être, ont débutées en 1922 pour se finaliser en 1935. Certaines fleurs dont il a découvert les propriétés en 1928 sont actuellement toujours dans la gamme des 38 fleurs de Bach.

Une méthode douce et efficace

À la fois précurseur et soucieux de revenir à la sagesse ancienne, l’objectif  du Docteur Bach était de trouver un moyen d’agir sur l’origine du mal-être, c’est-à-dire sur la facette émotionnelle en utilisant une méthode douce, mais efficace. La médication chimique représentant selon lui une artillerie beaucoup trop lourde pour résoudre de tels problèmes. Les problèmes émotionnels n’appartiennent pas au plan physique, mais à un plan nettement plus subtil (énergétique ou vibratoire).

Les fleurs de Bach sont récoltées à leur maturité sans être touchées. Elles sont ensuite exposées aux rayons solaires (solarisation) et posées au-dessus d’un bol d’eau. L’eau s’imprègne du rayonnement solaire et de l’information émise par la fleur. Ensuite, elle est combinée à un peu d’alcool pour en assurer la conservation. Les fleurs de Bach agissent à la manière de l’homéopathie, c’est-à-dire qu’elles véhiculent une information vibratoire. Il s’agit donc d’une « thérapie » énergétique et subtile. Les messages véhiculés par les remèdes agissent grâce au principe de résonnance en réharmonisant les vibrations cellulaires. Rappelons que nos cellules (notamment leur ADN contenu dans le noyau) fonctionnent à la manière d’un condensateur (antenne). Très éloigné des actions agressives des molécules chimiques, ce type de remède ne comporte aucune contre-indication.  Ils peuvent être utilisés par tout le monde, y compris pour les enfants. Généralement plus sensibles, les enfants y sont d’ailleurs souvent très réceptifs.

stux / Pixabay

Les élixirs agissent sur l’émotionnel

Les élixirs de fleurs du docteur Bach agissent sur l’émotionnel et sur les traits de caractère propre à chacun. Il ne s’agit absolument pas de changer fondamentalement les traits de caractère d’une personne, mais plutôt d’adoucir ses traits « négatifs » ou ceux qui la desservent. L’usage des fleurs de Bach permet plutôt de potentialiser les caractéristiques émotionnelles positives d’une personne au profit des tendances émotionnelles négativantes.

Les fleurs de Bach sont également utilisées pour inhiber ou atténuer des émotions ou des sentiments limitants. Ainsi si l’on identifie une peur (des chiens, du noir, type phobies), l’on pourra s’orienter vers la prise de Mimulus (Muscade). Ce même remède sera utile pour aider à vaincre la timidité (souvent liée à la peur de prendre la parole en public). Mimulus procurera donc un certain courage, courage utile pour vaincre cette peur.

Si la cause de la peur n’est pas identifiée, qu’il s’agit d’une peur vague, indéfinie ou encore si la personne est sujette à une anxiété générale, on orientera plutôt son choix vers Aspen (peuplier tremble). Par contre, si vous avez peur de prendre une décision ou si vous éprouvez des difficultés à faire des choix, il faudra plutôt vous orienter vers le Scleranthus (Scléranthe) qui permet d’aider les personnes de nature indécise.

Il est évident qu’une seule plante peut couvrir plusieurs états émotionnels, y compris toutes les nuances qui dérivent de ces états. Le docteur Bach avait d’ailleurs établi 7 familles d’émotions. Mais plusieurs fleurs de Bach peuvent être conseillées lorsqu’on se retrouve au cœur des différentes familles d’émotions. Pour cette raison, pour utiliser les fleurs de Bach il faut un minimum de connaissances, mais surtout il faut être à l’écoute de l’autre si l’on souhaite en conseiller, et de soi-même s’il s’agit de les utiliser personnellement.

1 commentaire
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. […] Les Fleurs de Bach, la gemmothérapie, la lithothérapie, la méditation, la chromothérapie, l’auriculothérapie, la luminothérapie, le shiatsu, l’EFT (emotional freedom technique) et tant d’autres sont des thérapies énergétiques utilisées en médecine alternative. Ces dernières sont de plus en plus en vogue car elles apportent un réel bien être à la personne. En effet, ces méthodes sont complètes et elles n’envisagent pas l’être humain comme un ensemble d’organes, de tissus, de matières mais bien comme un être complexe, global, holistique dont tous les centres sont reliés. […]