Menu & recherche
La grippe, une épidémie mortelle

La grippe, une épidémie mortelle

Chaque année, à la même époque, c’est rebelote. L’hiver est synonyme de grippe pour beaucoup d’entre vous, avec les symptômes suivants qui ne trompent pas sur le diagnostic : fièvre, frissons, fatigue importante voire abattement, douleurs musculaires, courbatures, toux sèche, nez qui coule, maux de gorge, maux de tête,… bref les joyeusetés communes aux pays au climat froid et humide.

L’épidémie touche toute la France, épargnant temporairement les heureux habitants de l’île de Beauté. 18 personnes ont déjà trouvé la mort à cause de la virulence de ce virus et la mauvaise saison ne touche pas encore à sa fin. Les hôpitaux sont surchargés, les médecins traitants aussi. Les personnes âgées et les jeunes enfants sont les personnes les plus à risques.

Les choses peuvent rapidement s’envenimer et les complications mener droit aux urgences dans le meilleur des cas, au cimetière dans les cas les plus désespérés.

Les autorités insistent lourdement sur l’intérêt de la vaccination à grands coups de publicités, de campagnes d’informations sur les bénéfices de l’injection salvatrice. Mais méfiez vous de ce vaccin qui pourrait bien affaiblir votre immunité et déclencher malgré tout cette grippe que vous voulez tant éviter. Chaque année, même refrain, même rengaine. N’oubliez pas de vous faire vacciner… et de remplir les poches déjà bien pleines des grands groupes pharmaceutiques par la même occasion.

Les conseils de base pour éviter d’attraper la mort

Une question de pure logique, mais il est important, voire primordial de respecter quelques mesures pour éviter la transmission du virus.

  • Lavez-vous souvent les mains au savon
  • N’utilisez pas de mouchoir en tissus
  • Ne serrez pas les mains, ce sont des nids à virus
  • Limitez le contact avec les personnes malades
  • Aérer votre logement, les chambres, les draps 15 minutes par jour au minimum
  • Si vous êtes immunodéprimé, portez un masque de protection

Rappelez-vous que les antibiotiques sont inefficaces contre les virus, donc inutile d’en prendre si vous avez la grippe, vous ne feriez qu’aggraver la situation en détruisant au bazooka votre première ligne de défense immunitaire : votre microbiote. Préservez-le, chouchoutez-le et évitez l’antibiothérapie à tout va.

Eviter l’inévitable selon les autorités ?

La nature a toujours été très généreuse et fournit un matériel de qualité, aux propriétés surprenantes. Etudiées et classifiées, les botanistes ont répertorié les plantes salvatrices et bienfaitrices pour le bonheur de notre système immunitaire.

Saviez-vous que la racine de zingiber officinale possède une activité anti-inflammatoire notable. Cette plante médicinale est très largement utilisée en Chine depuis la nuit des temps et est l’un des condiments les plus consommé au monde. Le gingembre parfume à la fois les plats et grâce à son extraordinaire composition bioactive, ses effets sont puissants pour soigner une grande variété de maux. Antipyrétique, son huile essentielle vous fera aussi transpirer pour éliminer les toxines. Il a également des propriétés anti-inflammatoires qui permettront de lutter efficacement contre la douleur.

Très utile pour lutter contre la grippe, il vous permettra de récupérer plus rapidement, en luttant contre les symptômes liés à ce virus que sont la fatigue, les maux de gorge, la fièvre et l’épuisement.

Le gingembre a également d’extraordinaires effets gastro protecteurs. Il vous aidera à maintenir une bonne digestion grâce à son action bénéfique sur toute la sphère intestinale : réduction des ballonnements, des affections gastriques, crampes,….

Vous ne verrez plus la cannelle comme une simple épice

Vous connaissez probablement des fabuleux effets sur la glycémie. Peut-être ignorez-vous qu’en cas d’état grippal, cette écorce magique vous procurera ses vertus antioxydantes et anti-inflammatoires sans oublier son étonnant effet anti-microbien.

Épice très populaire utilisée dans le monde entier, elle vous surprendra par ses qualités et son intérêt dans la médecine moderne. Elle est très efficace de par son action anti-infectieuse sur certains types de bactéries (gram positif et gram négatif), ainsi que sur différentes souches de moisissures et de virus. D’une efficacité redoutable, les qualités prouvées scientifiquement de la cannelle ont été étudiées très attentivement. Dommage qu’on n’en fasse pas un vaccin…

cannelle

Le clou dans toute sa splendeur

Un coup de fouet immunitaire tout simplement ! Non, il ne sert pas uniquement la dentisterie. Le clou de girofle est un stimulant immunitaire, réduit considérablement l’inflammation et les infections. Le giroflier, c’est aussi un antalgique remarquable et un véritable tonique. Son pedigreeen fait un bouton de fleur hors pair pour combattre les infections hivernales. Dire que la nature concentre ses atouts dans un clou, c’est extraordinaire non ?

Vous connaissez sans aucun doute le cinnamomum camphora à cineol, plus connu sous le nom de « ravinsara ». Une bombe ! Pour le virus, pas pour vous rassurez-vous. Cet arbre mettra KO tout type d’infection grâce à ses propriété antivirales et immunostimulantes. C’est en plus un fabuleux expectorant. Le ravinsara est incontournable en cas de grippe.

huile essentielle ravintsara

Presque convaincu par la puissance de la nature ?

Un petit dernier. L’arbre à thé, le fameux tea tree, est aussi inévitable que son homologue ravinsara. Bactéricide, virucide, fongicide, c’est un extraordinaire immunostimulant. Le tea tree est également utilisé pour lutter contre l’acné, l’herpès, le psoriasis, donc les affections cutanées. C’est un stimulant aussi qui vous aidera à surmonter la fatigue occasionnée par la maladie.

Vu leur spectre d’action, leur puissance et leurs impacts, il est préférable d’éviter certaines huiles essentielles pendant la grossesse. Mesdames, soyez donc vigilantes.

La nature regorge d’imagination pour nous aider à passer les périodes froides et à risques de maladies avec brio. Ces différentes plantes, prises en symbiose, vous permettront de passer à travers de nombreuses affections hivernales, sans médicament, sans antibiotique, sans vaccin. Vive le vent d’hiver !

Références :

http://sante.lefigaro.fr/article/l-epidemie-de-grippe-a-gagne-toute-la-france/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK92775/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29039335

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23612703

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4003790/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3854496/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21796701

https://link.springer.com/article/10.1007/s10298-007-0202-1

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5206475/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2994788/

Aucun commentaire
Laisser un commentaire