HumeurMa santéMon quotidien

Notre horloge interne se perturbe trop facilement

Les nuits sont longues, les heures défilent et pourtant, malgré les 8 ou 9 heures de sommeil que vous avez passé dans votre lit bien douillet, vous vous réveillez totalement épuisés. Vous souffrez dès lors de nuits non réparatrices qui perturbent totalement vos journées et vos cycles.  Ce trouble du sommeil très courant pourrait s’expliquer facilement. Les causes peuvent être diverses et variées mais celle que nous rencontrons le plus fréquemment est un souci de rythme.

En effet, nous possédons tous une horloge intérieure qui régule notre vie. Nos rythmes internes sont orchestrés par divers éléments tels que la sécrétion des hormones, la digestion et l’assimilation des aliments, la variation de notre température corporelle, nos cellules et leurs renouvellements, etc. En bref, notre corps est dans un éternel travail minutieux pour que nous puissions évoluer dans un état de santé optimal.

 

Quelques notions de phénomènes internes indépendants de notre volonté

  • Notre température interne qui évolue au fil de la journée et qui diminue le soir avant de s’endormir.
  • La mélatonine, hormone du sommeil, secrétée par la glande pinéale, voit son pic de sécrétion vers 22h et ce, jusqu’ à la moitié de la nuit.
  • La ghréline, hormone qui régule l’appétit, ouvre celui-ci lorsque l’organisme en a besoin.

Et oui, rien n’est fait par hasard. Notre organisme interne est une machine très intelligente et l’écouter devrait aujourd’ hui être une priorité. Ces rythmes si précis sont pourtant propres à chaque personne car chaque être humain voit son corps survivre et évoluer suivant des cadences différentes ; en effet, nos cycles personnels sont également du au événements extérieurs et personnels : les saisons, la météo ou encore le sexe de la personne, son humeur, ses expériences de vie.

Cependant, vous l’admettrez tous, vivre une vie en accord avec les besoins de notre organisme n’est pas chose aisée. Nous sommes tous emportés dans une vie active, professionnelle ou familiale qui va à plus de cent à l’heure parfois et nous sommes contraints de nous laisser emporter par les méfaits de ce quotidien. Rares sont les personnes, aujourd’ hui, qui peuvent s’écouter complètement et pleinement.

 

Mais alors, pourquoi suis-je fatiguée ?

Malgré le fait que notre organisme est réglé comme un papier à musique, nous pouvons subir les désagréments de la fatigue lorsque nous déréglons volontairement notre cycle :

  • Les horaires de repas décalés ou pris à horaire irrégulier. Une irrégularité dans notre agenda culinaire peut perturber notre cycle.
  • Un agenda et une vie sociale trop active. Nous ne sommes plus à l’écoute de notre corps et nous imposant à notre organisme des horaires qui ne lui conviennent pas.
  • Les horaires de travail décalés : pensons à toutes les personnes qui travaillent à pause et en horaire de nuit et qui ne peuvent vivre une vie saine et en accord avec elles-mêmes.

Les exemples sont nombreux mais cela illustre bien le fait que si nous ne nous écoutons pas, notre corps perd complètement la tête et se retrouve coincé dans un désordre qui ne lui convient pas.

Résultat : notre sommeil peut s’en voir perturbé involontairement. Nous dormons certes mais notre corps ne met pas à profit positivement ces heures passées sous la couette.

Les changements peuvent être très négatifs pour notre corps qui demande un temps d’adaptation qui ne lui est pas toujours accordé. Notez les changements d’heures chaque année en Mars et en Octobre, ces modifications d’horaires perturbent nos horloges biologiques.  Une adaptation de quelques jours est nécessaire et certains aimeraient avoir parfois plus de temps.

Si la difficulté de ce 21e siècle est de pouvoir respirer et souffler, de se poser et d’écouter son corps, il sera pourtant de plus en plus nécessaire de s’arrêter et dire stop. En continuant à un rythme inadapté, nous allons droit vers la maladie. Faire des pauses, prendre du temps pour soi, aller en forêt, en montagne ou à la mer se ressourcer deviendra bientôt une obligation de santé.

 

Prenez du temps pour vous dès que vous en avez la possibilité  et écoutez les signes envoyés par votre corps.

Article précédent

Quelques exemples d’aliments antistress

Article suivant

7 conseils diététiques pour stimuler le système immunitaire

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je travaille principalement sur l’harmonie, l’équilibre vital et la santé globale des femmes grâce à la nutrition, la phytothérapie, l'équilibre émotionnel et énergétique.
Investie à 100% dans mon métier, j'accompagne un maximum de personnes sur le chemin de la santé et du bien être.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire