Menu & recherche
Les huiles essentielles chez l’enfant : Conseils et indications

Les huiles essentielles chez l’enfant : Conseils et indications

De notoriété publique et dans les milieux avertis, les huiles essentielles sont souvent décriées pour l’enfant. Et pourtant ! Il existe de nombreuses utilisations d’huiles essentielles pour l’enfant qui donnent d’excellents résultats, à condition toutefois de respecter scrupuleusement les indications et les doses conseillées.

Pour quelles raisons utiliser les huiles essentielles chez l’enfant ?

Les huiles essentielles ont la capacité extraordinaire de proposer une action thérapeutique rapide. En diffusion ou par voie cutanée, elles proposent un choix d’utilisation adapté à l’enfant.

Elles sont indiquées pour les petits bobos du quotidien, la stimulation du système immunitaire mais aussi les principales affections ORL. Bien que l’aromathérapie soit complémentaire à la médecine allopathique et qu’elle ne doit en aucun cas s’y substituer, elle peut tout à fait intervenir en première intention pour soulager les petits symptômes. Si aucune amélioration ne survient au bout de quelques jours, il est fortement conseillé d’adopter le réflexe de la consultation médicale.

Les mises en garde et recommandations

– Eviter tout contact avec les yeux et apprendre à l’enfant qu’il doit se laver les mains après l’utilisation d’une huile essentielle. En cas de contact, rincer abondamment à l’eau pendant quelques minutes.

– En cas d’ingestion accidentelle, boire de l’eau tiède et appeler le SAMU afin d’écarter tout risque d’intoxication. La sensation de brûlure dans la bouche s’atténue en 15 minutes environ.

– En dessous de 6 ans, proscrire l’emploi des huiles essentielles neurotoxiques contenant des cétones monoterpéniques.

– Eviter l’emploi à fortes doses des huiles essentielles hépatotoxiques contenant des phénols hépatotoxiques (thymol et carvacrol).

– Eviter l’emploi prolongé (au-delà de quelques jours) des huiles essentielles à interférence hormonale : Romarin (tous les chémotypes), Sauge… ainsi que leurs hydrolats respectifs.

– En ce qui concerne les contre-indications spécifiques à des individus ou des situations particulières (huiles essentielles épileptogènes ouphotosensibilisantes), il en est pour les bébés et les enfants exactement de
même que pour les adultes.

– Enfin, ne pas laisser les huiles essentielles à la portée des enfants !

Les huiles essentielles font partie de votre quotidien mais vous ne savez pas comment les utiliser pour votre enfant ? Prolongez votre lecture en consultant un article dédié et complet sur le sujet en cliquant ici

Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.