Hygiène émonctorielle : comment faire une bonne détox de printemps ?

Hygiène émonctorielle : comment faire une bonne détox de printemps ?
3.4 (68%) 5 votes

Un vent de renouveau viendra prochainement remplacer la grisaille et le froid hivernal. Cette période est propice au changement car la nature se réveille doucement d’une période de repos : les bourgeons éclosent, les jeunes pousses sortent de terre, la sève monte, les oiseaux chantent. La magie opère. Pour nous, c’est également un signe de renaissance et de régénération.

À quoi sert réellement la détox de printemps ?

En hiver, le corps lutte pour rester en éveil, s’adaptant alors à notre vie active.  Notre organisme semble épuisé par les journées froides hivernales ainsi que par les diverses maladies que nous avons dû supporter tout au long de ces mois où les microbes ont pu s’ancrer en nous. En effet, les toxines produites et accumulées, se sont volontairement engluées dans notre organisme. Grâce aux médecines traditionnelles et naturelles, nous allons pouvoir apporter à notre corps tout ce dont il a besoin pour retrouver son énergie perdue et pour renaître tel un printemps.

L’objectif d’une détox printanière est alors de retrouver une hygiène émonctorielle par l’épuration des toxines et des déchets que nous avons accumulés au fil des mois. La nature sera avec nous en parallèle et son énergie de renouveau nous  aidera à nous reconnecter au cycle de la terre.

Comment faire une bonne détox de printemps ?

Vu que nous sommes tous différents, chaque détox devrait être personnalisée et adaptée. Néanmoins, certains conseils généraux peuvent être appliqués par tous. A savoir :

Faire une bonne détox, priorité à son alimentation quotidienne

·      Mangez plus de fruits et de légumes de saisons, de qualité biologique afin d’éviter un travail supplémentaire des émonctoires. Préférez des aliments locaux pour le respect de notre terre.  (carottes, céleri, poireaux, épinard, chou-fleur, navet, pomme,)

·      Évitez les produits transformés, les plats préparés industriels ainsi que la « Junk food ».

·      Augmentez davantage votre consommation de légumes verts riches en vitamines (A, B, D, C…)  et en minéraux (magnésium, calcium, potassium, …). Les jus verts (80% de légumes) ainsi que les smoothies verts sont fortement conseillés pendant cette période.

·      Limitez (voire supprimez) la consommation de protéines animales. Les déchets alimentaires issus des protéines animales chargent le foie et empêchent alors l’élimination des purines déjà présentes.

·      Supprimez les produits raffinés tels que le sucre blanc, les farines blanches, le sel raffiné. Préférez les alternatives semi-complètes voire complètes.

·      Buvez de l’eau ! En effet, consommez pendant cette période de détox 1,5 litres d’eau faiblement minéralisée par jour. Évitez les eaux trop chargées qui n’aideront pas le corps à éliminer.

·      Supprimez l’alcool et toutes les substances excitantes.

Pour faire une bonne détox, chouchouter son foie est une priorité

Notre foie est l’un des émonctoires chargé d’éliminer les toxines. Parfois surchargé, parfois engorgé, parfois fatigué, l’importance sera alors posée sur le soutien dans sa fonction d’épuration. Pour ce faire, la phytothérapie sera d’un grand secours. En effet, de nombreuses plantes (facilement disponibles en herboristerie) aident le travail du foie, à savoir : le chardon marie, l’artichaut, le radis noir, le romarin, le desmodium, le boldo, etc.  En sirop, en gélules ou en tisanes, ces plantes l’aideront ou le stimuleront.

Le foie est l’organe le plus chaud du corps. Dès lors, afin de stimuler son travail d’élimination des toxines, n’hésitez pas à poser une bouillotte chaude sur votre ventre (sous les côtes, du côté droit) afin de réchauffer cet organe et de lui permettre un travail optimal.

Reposez-vous pour faire une detox efficace

Pour faire une bonne détox, soyez à l’écoute de votre corps et répondez à ses besoins.  Pour ce faire, ne vous couchez pas trop tard et prévoyez des nuits réparatrices de 7 à 9 heures. Pendant les heures de sommeil, le corps se régénère, il évacue le stress accumulé et il permet une augmentation des défenses immunitaires. Dès lors, une bonne nuit de sommeil boostera votre énergie sans le moindre effort.

Si vous souffrez d’agitation avant d’aller vous coucher, n’hésitez pas à prendre un complément naturel apaisant et relaxant ou une tisane (tilleul, verveine, camomille romaine, lavande, fleur d’oranger, etc.)

Oxygénez-vous au printemps

Enfin, l’arrivée du soleil et d’une météo plus clémente vous offrira la possibilité de profiter des bienfaits de la nature par des promenades énergisantes au bois, en bord de mer, en montagne ou tout endroit ressourçant à vos yeux. L’hiver nous a enfermé, il est maintenant temps de s’ouvrir au monde pour renaître à soi.

Une activité physique légère est un minimum indispensable à notre reconstruction vitale. De plus, pratiquer un sport permet un lâcher prise total tout en équilibrant le système nerveux.

Restez à l’écoute de votre corps pour votre detox de printemps

Enfin, pour vous sentir aligné pendant cette période de nettoyage émonctoriel, sentez-vous en accord avec vous-même, vos valeurs, vos pensées, et n’hésitez pas à travailler votre développement personnel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.