Menu & recherche
Initiation au yoga thérapeutique

Initiation au yoga thérapeutique

En anglais, on dit  » Healing Yoga » … parce que le Yoga Thérapeutique est véritablement une discipline qui soigne. Pour mieux comprendre ses effets sur notre santé, Samira Hayef, Professeur de Yoga Thérapeutique, nous enseigne les bases.

Propos recueillis par Magali Duqué, Fifty & Me Magazine

Qu’est-ce que c’est ?

Le Yoga fait un trait d’union entre la respiration, le corps et le mental. En yoga thérapeutique, on travaille ces trois axes à travers la dynamique du souffle, la pratique des postures et la Méditation.

Quels sont ses vertus ?

« Ses effets viennent renforcer le système nerveux autonome (sympathique et parasympathique) ou involontaire qui gère toutes les fonctions cardiaque, respiratoire, digestive, hormonale et endocrinienne.

En pratiquant le yoga thérapeutique durant la période de la ménopause, on  gagne en résistance, on renforce les os, on lubrifie les ligaments. Idem du côté de l’équilibre émotionnel : cela rebooste le système immunitaire, et fait grimper le taux d’énergie tout  en assurant une meilleure tonicité musculaire et en soulageant les articulations. On constate plus de souplesse, d’endurance, de concentration, et une meilleure qualité de sommeil… »

A quelle fréquence le pratiquer ?

« C’est la pratique très régulière de cette technique qui la rende soignante et efficace. En Yoga thérapeutique, les exercices se pratiquent de manière journalière et parfois même plusieurs fois par jour. »

Leçon N°1 : le Pranayama

Pratiqué le plus souvent les yeux clos, l’accent est mis sur la respiration dans un premier temps. Avant d’incorporer les exercices sur le corps statique ou en mouvement, il est important de pratiquer des exercices de Pranayama, une technique de respiration calmante qui stabilise le mental.

Les différentes techniques de respirations peuvent changer les effets d’une posture. La respiration de base en Yoga thérapeutique est nasale et localisée dans la région abdominale basse (ou thoracique au début en cas de difficulté à respirer plus bas). »

crédit: grimmly2007

Leçon N°2: Les postures

Le deuxième outil est le travail des postures  – qu’on retrouve principalement dans le Hatha Yoga – pendant lesquelles la respiration pourra être manipulée afin de s’adapter au pratiquant. Le même exercice peut être pratiqué différemment tant au niveau de la façon de se placer dans la posture que dans la manière de respirer. Des variantes sont proposées en fonctions des capacités physiques, des limites et besoins prioritaires. Chaque posture sera suivie d’un temps de repos, ou de récupération, toujours sur le dos allongé en posture dite « du cadavre ». Ce temps est nécessaire pour également rétablir la respiration profonde et douce et ressentir les effets immédiats de la posture accomplie. »

crédit: Tom Corson Knowles

Une thérapie douce

« L’individu est au centre de la thérapie, et non uniquement la dissolution ou disparition totale des« maux » pour lesquels il vient consulter. » ajoute Samira Hayef. « De la même manière, on ne peut pas s’attendre à voir exactement les mêmes résultats chez tout le monde… Les effets varient et les outils s’adaptent  selon l’âge, le mode vie (alimentation, sommeil, degré de confrontation au stress…), le poids, les capacités physiques émanant du corps mais aussi des émotions, la durée de la maladie, la chronicité ou non de la maladie, la durée des symptômes. »

Pour quoi, pourquoi ?

« Le Yoga Thérapeutique est complet pour tous : Que vous ayez des maux relatifs à une maladie ou un déséquilibre momentané ou chronique de votre état de santé, physique ou émotionnel, que vous viviez simplement une période difficile, que vous soyiez confrontés à un haut niveau de stress, ou que vous cherchiez tout simplement être plus serein et introduire une nouvelle routine saine dans votre vie… Aucune pratique préalable n’est requise. Ici, le but n’est pas d’arriver à reproduire la posture « parfaite » mais de pratiquer une posture en restant profondément connecté à sa respiration dans un certain laps de temps. »

http://www.fiftyandmemagazine.be

Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.