La médecine chinoise pour passer l’hiver en sérénité

La médecine chinoise pour passer l’hiver en sérénité
Donnez votre avis !

Bonjour Céline,

La médecine traditionnelle chinoise fait partie intégrante de l’apprentissage du Shiatsu, dès lors, nous sommes curieux de découvrir tes conseils pour affronter le froid de l’hiver et apprendre à prendre soin de nous le plus correctement possible en cette période.

Quels sont tes conseils pour aborder l’hiver sans trop de mal ?   

Les conseils, lorsqu’on arrive à cette saison froide, c’est tout d’abord d’observer la nature qui nous entoure et de se mettre à son diapason !
Tout ralenti, et comme les arbres qui perdent leurs feuilles et dont la sève retourne aux racines, notre énergie se concentre en nous, dans un principe de conservation.
Dès lors, nous devrions ralentir notre rythme de vie, nous reposer le plus possible et éviter tout excès, y compris les sports d’endurance. Cette réserve est importante pour conserver notre énergie et préserver nos reins, dont nous traversons la saison selon la MTC, saison de l’Élément Eau.

De plus, à cette période de l’année, il est temps de faire la part belle au cocooning et à, ainsi, diminuer nos sorties. Préférons rester dans nos maisons, cachons-nous du vent et du froid, couchons-nous plus tôt et osons nous lever plus tard .

La médecine chinoise en hiver

Je vous livre une astuce de saison :
Protégez la zone des Reins ainsi que celle du ventre. On peut réchauffer ces zones avec une bouillotte pour stimuler son énergie vitale ou même se plonger dans un bon bain chaud pour nourrir l’énergie des Reins.

Aussi, il est bon de réchauffer son bol alimentaire et d’éviter alors l’excès d’aliments froids ou crus qui refroidissent l’intérieur. Optons plutôt pour les légumes de saisons, les légumineuses, les fruits secs et les céréales.
Dans le même esprit, on évitera de boire en trop grandes quantités pour ne pas fatiguer les Reins.  Enfin on pourra peut-être démarrer sa journée en frottant nos mains l’une contre l’autre, et lorsqu’elles sont enfin chaudes, les appliquer dans le creux des Reins.
Enfin, il est bon aussi de réaliser ensuite des frictions et de douces percussions sur cette zone très importante en hiver.

Comment en es-tu arrivée à devenir praticienne en massage shiatsu ? Est-ce que cela a changé ta vie personnelle? Peux-tu nous parler de ta pratique ?

Me concernant,   c’ est une succession de synchronicités qui ont mis le Shiatsu sur ma route lors d’une période chaotique de ma vie. Ce fut une révélation qui allait devenir une véritable passion. Le Shiatsu, ainsi que la Médecine Chinoise m’ont apporté beaucoup de réponses à des problématiques qui n’avaient alors que des questions.
J’ai alors fait le choix de réorienter ma vie. J’ai ainsi décidé de suivre le cursus complet de 4 ans d’études à l’ École Shiatsu de Xavier Porter-Ladousse pour en faire mon métier.
Depuis 2014, je pratique ce métier et, depuis plus de deux ans maintenant,  j’ai la joie de pouvoir le transmettre à mon tour.

Bien évidemment, le Shiatsu a fait de moi une personne bien différente de celle que j’étais il y a encore 8 ans. Ne l’oublions pas, c’est un incroyable outil d’évolution personnelle, amenant alors à de belles transformations.  En tant que praticienne,  c’est une technique qui demande une belle dose d’ ancrage, de calme mais aussi de discernement.
En effet, le Shiatsu a calmé mes peurs et mes angoisses. On peut même clairement dire qu’il a totalement changé ma vision de la vie.  Peut-être changera-t-il la vôtre un jour ?
Plus personnellement, le Shiatsu que je pratique est de style « Zen Masunaga » dans lequel nous sommes très à l’écoute des ressentis. Ce style  a pour  principe une main qui écoute et l’autre qui travaille, le concept du Yin et du Yang mais aussi la théorie des 5 éléments.  Les séances sont toujours précédées d’un échange avec le receveur puis d’un bilan énergétique complet qui permet d’orienter le Shiatsu. Ensuite, on termine par un temps d’ échanges et de conseils de principe de vie. Il arrive également qu’on puisse aborder le sujet de la diététique en MTC (médecine traditionnelle chinoise).

Évidemment, les  séances sont toujours empreintes de douceur et de calme. Le silence y règne ainsi pour inviter le receveur à tranquillement accepter un moment de lâcher prise.  Aussi, j’aime beaucoup préparer les séances. Rentrer dans ma bulle, allumer les bougies, faire brûler de l’encens, travailler mon ancrage. C’est pour moi comme un moment de petite méditation.
Enfin, je peux affirmer que Shiatsu a transformé ma vie professionnelle. Il m’a ouvert les portes du Monde Énergétique, que je continue à explorer. Par exemple avec les soins LaHoChi que tu m’as fait découvrir et aujourd’hui je suis encore en initiation.

Retrouvez Céline sur son site.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.