Défenses naturelles

La tisane de pissenlit combat les cellules cancéreuses

pissenlit

Ces mauvaises herbes jaunes lumineuses, fleurissant dans toutes les pelouses de banlieue, pourraient bientôt être connues autrement qu’en tant que simples nuisances printanières. Une étude clinique va examiner les propriétés anticancéreuses potentielles de l’extrait de racine de pissenlit, dans l’espoir de refléter les résultats prometteurs déjà constatés dans des études de laboratoire.

Le Dr Siyaram Pandey, professeur de chimie et biochimie à l’université de Windsor et investigateur principal de recherche sur ce projet, recrute 30 personnes atteintes de cancer pour participer à l’étude qui aura lieu au Centre Régional de cancérologie de Windsor. Le test clinique suit les études de laboratoire dans lesquelles la tisane de pissenlit, contenant l’extrait de racine de la fleur, s’est montrée très prometteuse dans le combat contre le cancer.

Les avantages de la décoction de pissenlit révélés

La tisane de pissenlit a été prisée pendant des années par les partisans de remèdes de santé naturels et alternatifs pour un bon nombre de raisons. Elle est efficace pour favoriser la désintoxication, en augmentant la miction et en remplaçant le potassium perdu dans ce processus d’élimination.

Bien plus remarquable, le pissenlit est largement reconnu comme stimulateur du système immunitaire et de la guérison du corps, tout en combattant la maladie cardiaque et le cancer, et en réduisant les effets du vieillissement.

Les études scientifiques mettent en évidence la puissance du pissenlit

L’étude clinique qui aura lieu au Centre Régional de cancérologie de Windsor fera participer des patients atteints de cancers liés au sang en phase avancée, tels que des lymphomes et leucémies. L’étude portera sur les similitudes avec les résultats des essais en laboratoire où la décoction d’extrait de racine de pissenlit s’est montrée très efficace contre les cellules cancéreuses.

Pendant les essais en laboratoire, les chercheurs ont étudié les effets de la tisane de pissenlit sur un certain nombre de cellules leucémiques. L’équipe a constaté que le pissenlit a fait se détruire des cellules cancéreuses, comme par apoptose.

L’équipe de recherche a créé une nouvelle société, Windsor Botanical Therapeutics, dans le but de signer un contrat avec un fabricant de médicaments de Health Canada afin de créer l’extrait de pissenlit qui pourra être employé cliniquement.

Selon le Dr Pandey, la première phase de l’étude clinique fait partie du « Dandelion Root Project », un essai conçu pour mettre en évidence la preuve scientifique de l’usage de l’extrait de racine de pissenlit et d’autres produits naturels de santé comme un moyen sûr et efficace de combattre le cancer.

Le Canada va-t-il servir d’exemple au reste du monde ?

Cette phase des tests cliniques a déjà eu la bénédiction de Health Canada, en 2012. L’objectif final de cette première étape sera principalement de déterminer la dose correcte nécessaire pour influer sur les cellules cancéreuses.

La recherche s’est mise en route après que le Dr Pandey a été approché par un oncologue qui a noté que l’état des personnes atteintes de cancer qui consommaient des tisanes de pissenlit s’améliorait. Les résultats ont été suffisamment prometteurs pour obtenir une aide financière provenant de philanthropes.

Seul le temps nous dira si cette information sera divulguée au grand public. Il y a beaucoup de gens – au sein de l’industrie pharmaceutique – qui veulent garder le citoyen lambda dans l’ignorance. Il revient donc à chacun d’entre nous de passer le mot. Les gens ont besoin d’en savoir plus sur la puissance curative du pissenlit et de nombreuses autres substances du monde végétal.


Sources :
http://www.cbc.ca/news/canada/windsor/cancer-killing-dandelion-tea-gets-157k-research-grant-1.1248382
Can dandelions kill cancer?
http://www.cbc.ca/news/canada/windsor/30-patients-to-test-dandelion-s-cancer-killing-potential-1.2959815

Article précédent

Rire, ça s’apprend comme le reste !

Article suivant

Aliments qui favorisent la croissance du Candida et mènent à un intestin perméable

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

2 Commentaires

  1. Yamoune
    15/04/2017 à 10:27 — Répondre

    Bonjour SVP comment préparer cette tisane merci

    • 18/04/2017 à 9:50 — Répondre

      4 à 10 grammes de feuilles dans 150 ml d’eau, jusqu’à trois fois par jour

Laisser un commentaire