Défenses naturellesNos dossiers

L’adaptation à la saison, une démarche holistique

Un corps sain, une maison saine, un environnement sain, d’accord ! Cette démarche nécessite une certaine prise de conscience et s’accompagne d’une certaine vision de la vie, d’une certaine éthique. Pour être totalement cohérent et holistique, il faudrait y englober la facette écologique, ce qui devrait nous amener à consommer des produits de saison et du terroir proche.

En saison automnale ou hivernale, nous nous tournerons donc vers l’orangé du potimarron, du potiron ou de la citrouille, vers les fruits secs comme les noix ou les châtaignes, vers les légumes racines (betteraves) ou bulbes (oignons, ail), ou encore vers la très grande variété que nous offre les choux.

Les caroténoïdes, comme le bêta-carotène ou la lutéine de la citrouille et du potiron, constituent une excellente source d’antioxydants et de vitamine A (bêta-carotène) qui stimulera notre système immunitaire. En cette période notre organisme est généralement plus vulnérable en raison des diminutions des températures et de l’ensoleillement. La lutéine apporte une protection de la rétine envers le stress oxydatif. Ce qui est une excellente manière de prévenir la dégénérescence maculaire et de cataracte. De plus, la citrouille a l’avantage d’être peu calorique.

Grâce à leur richesse en acides gras polyinsaturés, les noix font baisser les taux de lipides sanguins et donc le « mauvais cholestérol » (LDL). Seulement 4 à 8 noix par jour seraient déjà suffisantes pour obtenir un résultat. La noix est également riche en antioxydants et en fibres, ce qui permet d’éviter la constipation. Elles contribueraient à protéger le système cardiovasculaire ou le métabolisme des glucides (prévention du diabète de type 2). Prenez garde, car la noix riche en lipides peut entraîner une prise de poids. Par conséquent, consommer 6 noix par jour au maximum.

L’oignon, l’ail ou l’échalote font partie des légumes de la famille des liliacées. Leur consommation régulière protégerait contre certains cancers, réduirait le taux de triglycérides dans le sang et maintiendrait une bonne fluidité sanguine. Un autre bénéfice pour notre système circulatoire. Ces bulbes crus ou cuits relèveront avantageusement de nombreux plats en apportant que peu de calories. Ils sont d’excellents alliés culinaires.

La couleur rouge vif de la betterave lui vient des bétalaïnes, une famille de pigments au pouvoir antioxydant extrêmement élevé. Ces pigments sont rares dans les autres végétaux. Les betteraves apportent également beaucoup de vitamine A et de vitamine K. Elles permettent donc de prévenir toutes les maladies dégénératives et l’ostéoporose.

Les crucifères, choux et brocolis constituent un excellent apport de vitamine C et de vitamine K. La vitamine C, qui n’énerve pas contrairement à certaines croyances, a malgré tout un effet défatiguant et déstressant lorsqu’elle est prise sur une certaine période. Elle stimule le système immunitaire et donc nous protège des affections hivernales. Les choux et les brocolis sont très antioxydants. Ils nous protègent des pollutions et notamment des perturbateurs endocriniens. On constate donc qu’adapter nos menus à la saison représente non seulement une démarche écologique, mais aussi une bonne façon de se maintenir en santé !

Article précédent

Le miracle de la lacto-fermentation

Article suivant

L’athérosclérose: qu'est ce que c'est? et comment prévenir ou soigner?

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire