Défenses naturelles

L’anémie: comment la prévenir?

Généralement, on considère que les sujets présentent une carence en fer, mais cette dernière est souvent suivie d’un cortège d’autres carences. En effet, il s’agit d’une déminéralisation générale du corps.

 

 Facteurs favorisants et prévention des carences en fer

Normalement, une alimentation diversifiée suffit aux apports physiologiques et compense les pertes de fer engendrées par les règles. Une carence marquée en fer doit faire songer à une perte de sang régulière (maladie digestive ou génitale).

Il est à nouveau préférable de se tourner vers une alimentation crue, car l’organisme absorbe plus facilement le fer provenant des légumes crus que celui des légumes cuits.

 

Les légumes et les fruits, l’ail et les oignons qui contiennent beaucoup de vitamine C et du cuivre peuvent aider à l’absorption du fer.

 

Certains anémiques sécrètent trop peu d’acide gastrique, lequel aide à l’absorption du fer. Les glucides ont tendance à diminuer l’acidité de l’estomac, aussi évitez de manger des glucides avec des aliments riches en fer tels que la viande, le poisson ou les œufs. Le zinc est nécessaire à la production d’acide, alors mangez davantage d’aliments riches en zinc.

Évitez le café, le thé, le coca-cola, l’alcool et les infusions de simples contenant du tanin, à partir d’une heure avant le repas jusqu’à une heure et demie après. Cela réduit l’absorption du fer et envoie un excès d’eau dans les reins, entraînant une perte de certains nutriments nécessaires à la formation de l’hémoglobine, comme le magnésium et la vitamine B.

 

Aliments riches en fer

 

  • Foie de veau et viande en général
  • Céréales complètes et légumineuses
  • Légumes verts
  • Cacao
  • Œufs
  • Levures
  • Champignons

—— PROTOCOLE NATUREL POUR  L’ANÉMIE FERRIPRIVE ——

                                                PRODUITS CONSEILLÉS                                    CONSEIL

                             1.  GLYCINATE DE FER *                                    2 gélules par jour aux repas

                                                     100 mg                                                            (matin – midi).

                             2.  VITAMINES                                           2 gélules par jour aux repas(matin – midi).

                             3.   MACA                                         4 gélules par jour avant les repas (2 matin – 2 midi).

Article précédent

Le sélénium: pourquoi il faut en consommer plus?

Article suivant

L’urticaire: Quels remèdes efficaces?

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire