Ma santé

Le brocoli, une mine de santé

En plus des vertus anticancéreuses et antioxydantes du brocoli, n’oublions pas qu’il constitue également une mine de minéraux tels que le calcium, le potassium, le fer et le magnésium.

Il contient aussi de nombreuses vitamines comme la B9, plus connue sous le nom d’acide folique. Elle constitue un excellent anti-stress et est souvent déficiente chez les femmes enceintes.

Le brocoli possède deux fois plus de vitamine C que les épinards et autant que le citron, ce qui explique son action bénéfique sur les défenses immunitaires. Il est ainsi vivement recommandé en cas d’anémie. Il détoxique le foie et favorise le transit intestinal grâce à sa richesse en cellulose et à ses composés glucidiques particuliers et légèrement laxatifs. Comme tous les autres fruits et légumes riches en fibres, il permet de diminuer le risque de développer un cancer, particulier au niveau du côlon.

À lui seul, le brocoli regroupe presque la totalité des principaux anti-oxydants alimentaires, le sulforaphane, les indoles, le glutathion, la quercétine, B-Carotène et la vitamine E. Ses bénéfices nutritionnels ainsi que son pouvoir anti-oxydant sont plus important s’il est consommé quotidiennement sous forme germée et cru.

La richesse minérale et vitaminique du brocoli lui permet de lutter contre les maladies cardiaques, d’améliore la vue et les processus de vision, d’aider le système immunitaire à lutter contre la grippe et les diverses affections hivernales, mais aussi de prévenir le vieillissement et les dégénérescences telles que maladie de Parkinson, Alzheimer, etc. Seules les personnes présentant des calculs rénaux doivent faire preuve de prudence dans sa consommation.

Parmi les crucifères, tous très riches en indoles, un composé soufré aux propriétés excellentes pour la santé, il semble que le brocoli dépasse avantageusement ses semblables, car il se digère facilement. Ce légume semble avoir tous les avantages puisqu’il est peu calorique, tout en apportant des protéines, des glucides et des lipides.

Article précédent

L'huile d'olive, une protection contre les ulcères et les cancers de l’estomac ?

Article suivant

Un petit-déjeuner pour activer notre vitalité

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire