Menu & recherche
Le maïs non OGM, un aliment de choix

Le maïs non OGM, un aliment de choix

Le maïs non-OGM semble offrir de nombreux avantages nutritionnels et ne pose aucun problème de santé.

C’est ce que démontre une enquête effectuée par un fournisseur de maïs non transgénique du Canada. Cette étude démontre que comparés aux grains de maïs sains, les grains génétiquement modifiés manquent cruellement de certains éléments nutritifs essentiels.

Le maïs de Monsanto contient de bien plus faibles quantités de calcium, de fer, de magnésium, de zinc, de cuivre, de manganèse et de carbone que le maïs originel.

Le mythe, défendu par les industriels, selon lequel il n’y aurait aucune différence nutritionnelle entre les cultures OGM et les cultures non OGM s’écroule d’un seul coup.

Le rapport de la Dell Seed Company de Londres (Ontario) en vient même à prouver que le maïs transgénique et nutritionnellement déficient serait carrément non comestible, car il s’avère qu’il ne contient même pas les traces suffisantes d’éléments nutritifs (vitamines et minéraux) indispensables à la vie !

maïs

Autre fait interpellant, des épis de blé prélevés dans 2 champs adjacents aux cultures de maïs ont été envoyés en laboratoire pour analyse.

L’un des champs de maïs adjacent au champ de blé était de culture transgénique et l’autre ne l’était pas. Durant les 2 semaines précédant la récolte, les épis de blé ont été récoltés à différents emplacements dans chaque champ afin d’obtenir un échantillonnage varié et représentatif.

Au retour du laboratoire, les résultats d’analyse constatés sont très parlants et effrayants à la fois…

Le maïs OGM recèle 13 parts par million (ppm) de glyphosate, l’ingrédient primaire de l’herbicide de Monsanto universellement utilisé, le Roundup, herbicide que l’OMS a récemment identifié comme « probablement cancérogène pour l’homme », cela selon la limite établie par l’organisme officiel l’agence pour la Protection de l’Environnement (EPA).

 

Autre surprise de taille : le maïs non OGM ne contenait aucune particule de glyphosate !

maïs

Les normes établies par l’EPA pour la concentration du glyphosate dans l’eau en Amérique sont de 7 ppm. Des études cliniques européennes ont montré des dommages organiques chez les animaux à partir de 1 ppb (0,0001 ppm) de glyphosate dans l’eau, alors que les niveaux de glyphosate tolérés dans l’eau par les organismes officiels autorisent 7000 fois plus !

Or ce maïs contient 13 ppm de glyphosate, c’est-à-dire 130 plus que le taux toxique révélé dans l’eau ! Une autre constatation révèle que ces échantillons de maïs OGM présentent un pH très élevé, un contenu de sodium significativement excessif ainsi que de très faibles taux de phosphore, de potassium, de calcium et de magnésium en comparaison au maïs non-OGM. Les taux de sucrose du maïs OGM se sont avérés être 20 fois inférieurs à ceux du maïs non transgénique.

En conclusion : toutes les catégories de minéraux et de vitamines se sont révélées être très nettement plus élevées dans le maïs non trafiqué.

 

Ainsi les taux étaient :

  • 14 fois plus haut pour le Phosphore
  • 16 fois plus haut pour le Potassium
  • 56 fois plus haut pour le Magnésium

Et………. 437 fois plus élevés pour le Calcium

Faut-il dès lors encore s’étonner que nos population soient carencées et déminéralisées ?

Puisque, tous ces minéraux qui devraient être naturellement présents dans nos aliments afin de maintenir nos grandes fonctions organiques et nos corps en santé !


Source de l’article :
http://www.naturalnews.com/049515_GMO_corn_nutrient_content_glyphosate.html

Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.