Digestion-TransitSpécial Fêtes

L’essence de citron à notre secours

En ce mois de décembre festif, nombreuses familles pensent d’ores et déjà aux repas des fêtes qui seront déposées sur les tables pour les réveillons de Noël et de Nouvel An. Il n’est pas rare de voir dans les assiettes de nos convives des mélanges ainsi que des associations alimentaires très indigestes et riches en gras, sucre mais aussi en sel en tous genres.
Dindes, foie gras, moelleux au chocolat, bûche de Noël ou encore la si célèbre tartiflette qui réchauffe ou la raclette qui allie fromage fondu et charcuterie. Autant de mets qui assomment notre système digestif.

Nous sommes en effet loin de la frugalité dont nous devrions faire preuve pour protéger notre organisme.

Cependant, nous ne fêtons pas Noël tous les jours et certains écarts sont bien évidemment autorisés. La naturopathie ne souhaite pas mettre l’individu dans un sectarisme qu’il soit alimentaire ou autre et dès lors, les repas conviviaux font aussi partie d’un équilibre lié au bien-être et à la santé.
S’interdire certains écarts pourraient, de toutes façons, causer d’autres troubles bien plus ancrés en nous. Ceux-ci auraient alors plus de mal à disparaître sur le long terme.

Parlons par exemple de l’orthorexie qui place l’individu dans une situation qui l’oblige – de façon obsessionnelle –  à manger de manière diététiquement correcte en continu, sans se permettre aucun écart quel qu’il soit. Dans certains cas, les personnes en souffrance oublient leurs vies sociales en préférant les menus quotidiens qu’ils dégustent,  exempt d’irrégularités alimentaires.

Ne nous laissons donc pas emporter dans les extrêmes et apprécions ces moments festifs qui approchent. Bien évidemment, si vous êtes habitués à une alimentation saine toute l’année, les grands repas de fête peuvent vous faire peur et vous pourriez craindre, non pas pour votre balance qui risque de vous afficher quelques kilos en plus, mais pour votre système digestif qui pourrait avoir du mal à digérer ces plats trop gras, trop riches et trop sucrés.

Des méthodes naturelles peuvent être mises en place pour vous aider. Tournons-nous aujourd’hui vers l’huile essentielle de citron. Utilisée en premier secours, cette huile essentielle est le remède par excellence pour faire face aux abus digestifs.

 

L’essence de citron en premier secours

L’essence de citron (en effet, c’est à tort que nous l’appelons huile essentielle car elle n’a pas été extraite par distillation mais bien par extraction. Dès lors, attribuons lui le nom d’essence) est riche en monoterpènes (limonène) et sera d’une grande aide pour nettoyer le foie et purifier le système digestif. Comprenez dès lors que pour pallier aux effets négatifs des lendemains fêtes riches en aliments inadaptés à notre organisme, le citron est réellement l’essence parfaite.

Ses qualités sont nombreuses et très intéressantes car elle a également la capacité de faciliter le drainage et dès lors la digestion et le stockage des graisses.

Pour faire simple et aller droit au but : l’huile essentielle de citron est un dépuratif du foie, de la vésicule biliaire et du pancréas. Grâce à sa capacité d’évacuer la bile plus facilement vers l’ intestin, elle facilitera dès lors la digestion en générale. Elle est aussi très efficace en cas de nausées.

 

Comment utiliser cet elixir de citron ?

Vu qu’il n’est pas recommandé de l’utiliser pur sur la peau à cause de ses propriétés photo-sensibilisante. En effet, elle risquerait de brûler la peau et d’y apporter des tâches brunes si une exposition solaire – même un soleil d’hiver –  fait suite à la pose sur la peau. Nous conseillons dès lors de ne pas l’utiliser en massage locale sur la zone digestive, c’est-à-dire la zone estomac-foie-intestin.

Nous préférons dès lors une prise orale : en effet, nous préconisons de prendre une goutte d’huile essentielle de citron, à jeun. Vous pouvez poser celle-ci sur un cachet neutre, une cuillère d’huile d’olive, une cuillère de miel ou encore un sucre de canne bio. Les deux dernières solutions sont les moins adaptées à la situation car le sucre aggraverait votre état digestif et ne contribuerait dès lors pas à l’effet positif du citron sur votre organisme.

Malgré tout, même si le citron est le remède miracle, pensez à faire plaisir à vos papilles mais n’abusez pas des bonnes choses. Ne dit-on pas « l’excès nuit en tout » ?

A bon entendeur…

Article précédent

Faire appel à la nutrithérapie contre le stress

Article suivant

7 astuces pour une meilleure digestion

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je travaille principalement sur l’harmonie, l’équilibre vital et la santé globale des femmes grâce à la nutrition, la phytothérapie, l'équilibre émotionnel et énergétique.
Investie à 100% dans mon métier, j'accompagne un maximum de personnes sur le chemin de la santé et du bien être.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire