fbpx
Accueil / Santé Naturelle / Digestion-Transit / L’hyperméabilité intestinale en cause dans les maladies auto-immunes

L’hyperméabilité intestinale en cause dans les maladies auto-immunes

Beaucoup de personnes sont concernées par l’hyperperméabilité intestinale sans s’en rendre compte. Une hygiène de vie inadéquate et c’est la muqueuse intestinale qui s’enflamme entraînant des réactions en chaîne comme les allergies, les maladies inflammatoires, les intolérances alimentaires et les maladies auto-immunes. Zoom sur le lien entre le leaky gut syndrome ou le syndrome de l’intestin qui fuit et maladies auto-immunes. 

Hyperperméabilité intestinale : qu’est-ce que c’est ?

La muqueuse intestinale agit comme un filet aux mailles finement entrelacées, ne laissant passer dans la circulation sanguine uniquement les nutriments nécessaires. 

Une hygiène de vie inadaptée est caractérisée par une alimentation anarchique et pauvre en fibres, une mauvaise hydratation, le manque d’exercice physique , la prise de médicament, le tout alimenté par un stress quotidien, altère profondément la qualité du microbiote.

L’équilibre entre bactéries bénéfiques et pathogènes est rompu laissant place à une inflammation chronique de la muqueuse intestinale. Cette dernière a les « mailles » qui se relâchent laissant passer de grosses molécules qui vont se balader dans tout le corps. 

Ces grosses molécules sont des toxines, des mauvaises bactéries et des protéines partiellement digérées comme celles du gluten ou du lait.

Parallèlement à cette fuite de macro-molécules, la muqueuse étant abîmée, les nutriments ne sont plus correctement assimilés. Il s’en suit alors un risque de carence et de dénutrition

Découvertes scientifiques entre maladies auto-immunes et hyper perméabilité intestinale.

« Les maladies auto-immunes sont caractérisées par des lésions tissulaires et une perte de fonction due à une réponse immunitaire dirigée contre des organes spécifiques. Cet examen est axé sur le rôle de la fonction altérée de la barrière intestinale sur la pathogénie auto-immune. Avec le tissu lymphoïde intestinal et le réseau neuro-endocrinien, la barrière épithéliale intestinale, avec ses jonctions serrées intercellulaires, contrôle l’équilibre entre la tolérance et l’immunité aux antigènes non-auto. La protéine zonuline est le seul modulateur physiologique des jonctions intercellulaires serrées décrites jusqu’ici qui est impliquée dans le trafic des macromolécules et, par conséquent, dans l’équilibre de tolérance/réponse immunitaire

Lorsque la voie de la zonuline est déréglée chez les individus génétiquement sensibles, des troubles auto-immuns peuvent se produire. Ce nouveau paradigme subvertit les théories traditionnelles sous-jacentes au développement de ces maladies et suggère que ces processus peuvent être arrêtés si l’interaction entre les gènes et les déclencheurs environnementaux est évitée en rétablissant la fonction de barrière intestinale zonulino-dépendante. 

Les modèles animaux et les preuves cliniques récentes appuient ce nouveau paradigme et fournissent la justification d’approches novatrices pour prévenir et traiter les maladies auto-immunes. »

Source : Leaky Gut and Autoimmune Diseases in Clinical Reviews in Allergy & Immunology. February 2012, Volume 42, Issue 1, pp 71–78 by Alessio Fasano

Solutions naturelles pour corriger une hyper-perméabilité intestinale 

En naturopathie, nous considérons la personne dans sa globalité. Il est donc nécessaire de revoir l’ensemble de ses habitudes de vie afin rétablir une bonne santé intestinale.

En tout premier lieu, il est important d’agir sur la qualité de l’alimentation et supprimer absolument tout les aliments pro-inflammatoires dont : 

  • le gluten
  • les laitages
  • le saccharose (sucre blanc)
  • les plats industriels
  • les additifs

Adopter une alimentation hypotoxique

Prenez par exemple, le régime Seignalet riche en fruits et légumes crus ou peu cuits. Les fibres contenus dans les végétaux serviront de « terreau » pour le microbiote en reconstruction.

L’argile verte, en cure

L’eau d’argile verte agit comme un pansement en calmant l’inflammation intestinale. Le soir, préparer dans un verre plus haut que large, 2 cuillère à café d’argile verte en poudre. Bien remuer et laisser reposer toute la nuit. Le lendemain au réveil , boire l’eau de surface SANS remuer. A faire sous forme de cure ou selon les conseils de votre naturopathe.

L’indispensabale L-glutamine

C’est un acide aminé participant à la reconstruction de la muqueuse intestinale. Il est indispensable pour cicatriser les villosités abîmées et redensifier les « mailles du filet ».

Les bienfaits du curcuma

Ce n’est plus un secret pour personne : le curcuma, associé au poivre en grain et à l’huile d’olive c’est un anti-inflammatoire remarquable. Il calmera ainsi l’inflammation intestinale

Et pourquoi pas des probiotiques et prébiotiques ?

Faire une cure de probiotiques de qualité tout en les nourrissant avec des prébiotiques (fibres, kombucha, kéfir de fruit, choucroute et autres produits lacto-fermentés)

Apprenez à gérer votre stress

Le stress est oxydant et donc inflammatoire. La sophrologie, la méditation de pleine conscience, les massages, une phytothérapie adaptée (mélisse, tilleul, passiflore, valériane, camomille etc…) ou les élixirs floraux sont d’un grand secours pour gérer les états d’âme. 

Enrayer l’inflammation, reconstruire la muqueuse, rétablir l’équilibre du microbiote demande de la rigueur, beaucoup de temps et de la persévérance. Cependant, les résultats sont extrêmement encourageants, permettant parfois une stabilité voire une rémission complète de la maladie.

A propos Alexia Bernard

Alexia Bernard naturopathe-iridologue certifiée du CNRI d'André Lafon en 2012. Consciente des richesses que procure la Nature, j'ai toujours été sensible aux méthodes naturelles de santé. La naturopathie est venue à moi et, ravie de ses bienfaits, j'ai décidé d'entamer ce long apprentissage afin de partager mes connaissances et d'aider mon prochain.

Vérifiez également

Coronavirus : stimulez naturellement votre système immunitaire

5.0 02 En cette période de pandémie de coronavirus, voici des conseils en santé naturelle …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.