Nos dossiers

L’importance de la place des repas!

Le petit déjeuner

C’est le repas le plus important. Il faut donc y porter une attention particulière car il doit apporter à notre organisme le « carburant » et l’énergie nécessaires pour toute la journée. Il ne faut dès lors pas se gaver de choses grasses, lourdes, sucrées et très caloriques. Il serait bon d’habituer les enfants dès leur plus jeune âge, à ne pas consommer régulièrement des produits sucrés le matin. L’absorption de confiture, de miel ou même de viennoiseries ouvre la porte aux crises d’hypoglycémie vers le milieu de la matinée.

petit déjeuner

Pour tout le monde, il est nettement préférable de consommer une préparation concentrée à base de protéines de soja par exemple ou une crème budwig préconisée par le docteur Kousmine. La dose quotidienne de protéines prise le matin devrait être de 1/3 de la ration protéique totale de la journée.
Essayez de remplacer le café habituel par du thé vert ou par de la chicorée. Si vous avez des difficultés à le boire nature, utilisez un sucre naturel : miel, sirop de dattes… en quantité modérée.

 

Le milieu de la matinée

Semble être le moment idéal pour déguster un fruit de saison.

 

Le repas de midi

devrait être un moment de calme durant lequel le corps devrait bénéficier d’un apport varié, complet et équilibré (légumes, crudités, fruits…), en fonction du type de régime choisi. Pour cela, référez-vous aux pages concernant les régimes adaptés à la physiologie humaine. Et apprenez à prendre le temps d’apprécier ce repas.

salade

Le milieu de l’après-midi

Vous permettra de faire une pause, agrémentée d’une tisane et d’un fruit de saison.

 

Le repas du soir

Doit, sans conteste, être léger puisque la digestion de la nuit est beaucoup plus lente. N’oubliez pas que la nuit favorise le stockage des graisses, augmente la production de radicaux libres et cela perturbe le repos. Orientez-vous donc vers des potages de légumes à base de légumes frais, coupés fins, mais pas « moulus » et très peu cuits ou vers des légumes cuits et des légumineuses avec un peu de protéines végétales. Si vous n’êtes pas un « gros » mangeur ou si vous souhaitez perdre quelques kilos et faire un véritable repas frugal, vous pouvez constituer votre repas du soir par une préparation protéinée, avec du soja par exemple, identique à celle du matin. Il est évident qu’il ne faut pas prendre de dessert le soir, mais vous pouvez en revanche, savourer une tranche de pain biologique au kamut, à l’épeautre ou multi céréales, accompagnée d’un peu de fromage de brebis ou de chèvre. Terminez éventuellement par une tisane.

thé

Article précédent

Un flux menstruel trop abondant ou ménorragies: petits secrets pour corriger le problème

Article suivant

Il est essentiel de protéger vos yeux

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire