Défenses naturellesNos dossiers

L’importance de réinformer et de renouveler la silice du corps

silicium photoComme tout dans l’Univers nos cellules vibrent et oscillent autour du centriole un organite cellulaire très important. C’est grâce à la silice ou au silicium couplé à notre ADN contenu dans le centriole que nos cellules vibrent.

La silice, au même titre que l’eau, le cristal ou le quartz, est un merveilleux capteur ou si l’on préfère une magnifique antenne naturelle, mais le silicium est avant tout un résonateur extrêmement puissant et sensible qui amplifie les ondes électromagnétiques qu’il capte. Tout ce qui est vivant existe grâce aux champs électromagnétiques qui l’entourent. Notre corps et nos cellules n’échappent pas à ce principe. Il a été démontré depuis très longtemps qu’une fois que l’organisme meurt, le champ électromagnétique disparaît.

Tous ces champs électromagnétiques, qu’ils soient bénéfiques ou néfastes, s’influencent mutuellement et interfèrent les uns avec les autres, nous n’y pouvons rien changer puisque c’est notre silicium qui entre en résonance avec ceux-ci.Rappelons que vibration est synonyme d’énergie et d’information puisque l’énergie « in »-forme et donne naissance aux formes.Les informations physiologiques du corps circulent à la vitesse de la lumière et c’est principalement l’eau qui joue le rôle de support informationnel pour informer ou réparer notre ADN, qui comme une antenne capte ces informations véhiculées par l’eau.

On comprend donc que le silicium peut capter et transporter tous types d’informations, les bonnes comme les mauvaises. Dès qu’il entre en résonance avec des informations erronées, celles-ci empêchent les informations physiologiques de circuler et de remplir leurs rôles au sein de l’organisme. Comme la croûte terrestre, la surface de notre glande pinéale est tapissée de silicium, ce qui la rend très sensible aux rayonnements électromagnétiques environnementaux et cosmiques. On sait que cette glande est responsable de l’équilibre des différentes horloges biologiques et des différents rythmes qui régulent notre corps, comme le cycle circadien par exemple. Ces cycles et ces rythmes physiologiques sont indispensables à la bonne santé. S’ils sont perturbés, des troubles fonctionnels se feront ressentir à plus ou moins brève échéance.    En cas de perturbations des champs électromagnétiques environnants, notre glande pinéale est touchée, mais l’équilibre de l’ensemble de notre organisme l’est également.

Pratiquement, la première mesure vitale à prendre est de se protéger au maximum des informations nocives, des champs électromagnétiques nuisibles et d’évoluer le plus souvent possible dans des environnements vibratoires positifs. La nature permet à la fois de se décharger des mauvaises vibrations et également de se ressourcer et se recharger facilement en bonnes vibrations.Il est aussi essentiel de boire une eau pure qui facilitera la circulation des informations. Si elle est dynamisée, elle remplira d’autant mieux son rôle de vecteur informationnel.Cependant, cela ne suffit pas toujours puisque les réserves de silicium diminuent et se renouvellent plus difficilement avec l’avancée en âge, il faut pour bien faire « réapprovisionner » le « stock » d’un silicium bien informé.

On comprend ici l’importance de fournir régulièrement à l’organisme du silicium sous forme de complément nutritionnel. Premièrement, il faut veiller à ce que le silicium que l’on absorbe vibre bien, et que ce soit du silicium organique, le silicium végétal étant nettement moins assimilable. Ensuite, il est important de s’informer sur la méthode de fabrication du silicium, méthode qui doit être brevetée. Une autre chose très importante qu’il faut vérifier est que le silicium ne contienne pas de conservateur chimique, car dans la plupart des cas, le type de conservateurs n’est pas mentionné, parfois même il n’est mentionné aucun conservateur sur l’étiquette alors que le produit en contient malgré tout.

Article précédent

Le thé blanc dépasse le thé vert et le thé noir pour son action anti-âge.

Article suivant

Qu'est-ce que le resvératrol ? pourquoi faut-il en consommer?

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire