Accueil / Ma nutrition / Les lipides naturels : Anti-inflammatoires puissants

Les lipides naturels : Anti-inflammatoires puissants

On a longtemps cru que les acides gras servaient exclusivement à apporter de l’énergie à l’organisme. On sait maintenant qu’ils participent à de nombreux processus métaboliques. Ils jouent entre autres un rôle sur les processus inflammatoires.

Inflammation

Une inflammation est un mécanisme de défense de l’organisme face à une agression intérieure ou extérieure comme une infection, un traumatisme, un stress oxydatif ou certaines maladies. Elle peut être aigüe ou chronique, se caractérise par des rougeurs, une sensation de chaleur, un gonflement et se détecte généralement par une prise de sang.

Les inflammations aigües sont une réponse de notre corps à une agression extérieure, tandis que les inflammations chroniques sont, quant à elles, dues à un excès de zèle du système immunitaire qui active une quantité excessive de globules blancs.

Les lipides naturels : anti-inflammatoires puissants

Certains lipides naturels sont connus pour leurs vertus anti-inflammatoires. C’est le cas des acides gras polyinsaturés oméga 3.

Les oméga 3 préviennent un certain nombre d’affections dont le point commun est l’inflammation. Ils sont efficaces contre les douleurs et préviennent de nombreuses infections grâce à leur rôle anti-inflammatoire. Ils jouent notamment un rôle dans la prévention des troubles cardio-vasculaires qui résultent d’une inflammation des artères ; dans le traitement des lésions de l’intestin chez les personnes souffrant de la maladie de Crohn ; chez les sportifs pour prévenir les blessures articulaires comme les tendinites ; dans la prévention et le traitement de l’arthrose en luttant contre les symptômes et les douleurs liées à la maladie, … En résumé, ils agissent comme un remède naturel puissant, permettant de lutter contre les maladies inflammatoires.

Les oméga 3 se divisent en trois types :

L’acide alpha-linoléique (ALA) que l’on retrouve dans l’huile de colza, de soja et les noix, et l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA) qui sont tous deux fabriqués par l’organisme à partir de l’acide alpha-linoléique ou naturellement présents dans les poissons gras comme le thon, le saumon, les sardines, les maquereaux, le hareng ou les anchois. L’idéal est de varier les sources animales et végétales des oméga 3.

Les oméga 6, quant à eux ont plutôt une action pro-inflammatoire grâce à la fabrication des eicosanoïdes. Ce ne sont pourtant pas de mauvaises graisses. Elles sont indispensables à l’organisme mais il est important d’avoir un bon ratio oméga 6, oméga 3. Si le rapport entre les deux n’est pas équilibré, les processus inflammatoires sont encouragés.

Les sources d’oméga 6 sont les viandes rouges, la charcuterie, les cacahuètes, les viennoiseries et les produits industriels contenant de l’huile de palme.

Le ratio devrait être de 3/1 or dans notre alimentation moderne et industrielle nous tendons plus vers un ratio de 15/1, ce qui expliques les nombreuses maladies de type inflammatoire (Alzheimer, Crohn, psoriasis, arthrose, maladies cardio-vasculaires, …).

Conseils

Afin d’optimiser un maximum le rôle anti-inflammatoire des lipides naturels, il est recommandé de consommer une fois par jour un aliment riche en oméga 3 et de diminuer notre consommation d’oméga 6.  

Afin d’optimiser vos apports et profiter des vertus anti-inflammatoires puissants des omégas 3, voici une liste des aliments qui en contiennent le plus :

  • Les graines et l’huile de lin.

Les graines peuvent être consommées entières ou moulues dans un yaourt, une compote, un granola, une salade. Son huile quant à elle, se consomme sur vos salades ou crudités. Il est recommandé de la choisir d’origine biologique, de pression à froid et il est déconseillé de la chauffer.

  • Les poissons gras.

Parmi les poissons à privilégier figurent le saumon, le hareng, le maquereau, le thon, les sardines… ou les « poissons blancs » comme la sole, la raie, le merlan… Vous pouvez également consommer de l’huile de foie de morue à raison d’une cuillère par jour.

  • Les fruits à coque et leurs huiles.

Les noix sont les plus riches en oméga 3 mais les noisettes, amandes ou autres fruits à coques en contiennent également. Vous pouvez les consommer entières en collation ou dans vos salades ou utiliser leur huile dans vos recettes. Attention cependant de ne pas la chauffer.

Les lipides naturels : Anti-inflammatoires puissants
  • L’huile de colza.

Cette huile très riche en oméga 3 peut être utilisée dans les cuissons lentes. Veillez cependant à ne pas trop la chauffer car au-dessus de 150°, elle perd ses propriétés.

Comme vous pouvez le constater, les sources d’oméga 3 sont variées et les aliments sont faciles à intégrer dans votre alimentation quotidienne.

En conclusion, les omégas 3 sont des anti-inflammatoires naturels ultra puissants, qui consommés en suffisance et surtout dans un bon rapport oméga3/oméga 6, permettent de lutter contre les inflammations. Cela permet de prévenir ou de limiter les effets des maladies inflammatoires. Notez cependant que si votre médecin vous a prescrit des anti-inflammatoires, vous ne devez pas les arrêter sans avis médical, au risque de mettre en péril l’effet de ceux-ci sur votre maladie.

A propos Sarah Garny

Je suis conseillère en Nutrition et Nutrition Sportive et spécialisée en perte de poids. Adepte de la nutrition santé, du zéro déchet et du DIY, j'aide les personnes à rééquilibrer leur quotidien à travers un mode de vie plus sain. Cela comprend avant tout l'alimentation, mais aussi : le sport, la santé naturelle, la diminution de notre empreinte écologique, ... Mon objectif est d'inspirer un maximum de personne à travers mon mode de vie, mes coachings, ateliers, conférences et publications.

Vérifiez également

diy-energy-balls-recettes

DIY : Energy balls, votre coupe faim maison !

5.0 01 Nouvelle collation tendance et Healthy, les Energy Balls ont fait leur apparition sur …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.