Anti-âgeDéfenses naturelles

L’ubiquinol, un atout anti-vieillissement et anti-âge majeur

Il semble qu’un des éléments clés du processus de vieillissement soit l’augmentation de la production de radicaux libres. Ces atomes d’oxygène, auxquels il manque des électrons et qui deviennent de ce fait très réactifs, peuvent endommager l’ensemble des cellules du corps et même l’ADN au cœur de certaines cellules.

Enrayer ou freiner le processus de vieillissement consiste donc à limiter ou diminuer la production et la quantité de radicaux libres au sein de l’organisme.
Sur le marché, il existe de nombreux compléments nutritionnels antioxydants à base de plantes, de minéraux ou de vitamines.
Parmi ceux-ci, un des plus connus est le coenzyme Q10. Jusque-là, rien de nouveau sous le soleil, puisque depuis quelques décennies déjà, le coenzyme Q10 est un complément nutritionnel connu et reconnu pour ses effets antioxydants.

Par contre, ce qui est nouveau c’est qu’actuellement il existe une nouvelle forme de coenzyme Q10 présentée sous forme d’ubiquinol,dont les effets sont étonnants. Généralement, le coenzyme Q10 est présenté sous forme d’ubiquinone. L’ubiquinol est nettement plus performante. Ce coenzyme Q10 réduit est beaucoup plus assimilable par l’ensemble des cellules du corps.

Passé l’âge de 25 ans, le corps a plus de difficultés à convertir le coenzyme Q10 sous forme oxydée (ubiquinone) en forme réduite (ubiquinol). Ce processus indispensable pour rendre le coenzyme Q10 performant demande de l’énergie aux cellules. Cette énergie n’est pas toujours disponible et doit parfois être consacrée à d’autres processus physiologiques plus vitaux.

Même si vous avez une alimentation saine, biologique et variée, en apportant à votre organisme un supplément de coenzyme Q10 réduit sous forme d’ubiquinol, vous potentialisez l’énergie de vos cellules et de votre corps, mais en plus, vous leur évitez une dépense énergique supplémentaire que demande la conversion de la forme oxydée vers la forme réduite.

N’oubliez pas qu’avec l’âge, non seulement la quantité de coenzyme Q10 produite par le corps diminue, mais qu’en plus, votre organisme n’a peut-être plus la même énergie pour effectuer la conversion des apports extérieurs de coenzyme Q10 présent dans les aliments.

Les études ont démontré que l’absorption de coenzyme Q10 réduit permet d’augmenter le niveau sanguin du coenzyme Q10, dont 90% se présentent sous la forme réduite (ubiquinol). Cet apport favorise aussi la production de l’adénosine triphosphate (ATP), combustible énergétique essentiel au bon fonctionnement organique.

En vous supplémentant avec cette forme de coenzyme Q10, vous couvrirez les besoins de votre corps, vous fournirez plus d’énergie à vos cellules et vous serez doté d’une puissante et efficace défense contre les radicaux libres. Tout en préservant votre santé, vous freinerez le vieillissement de votre organisme et les signes qui l’accompagnent.

Article précédent

Pieds nus : une meilleure statique et un réel apport énergétique, que des bienfaits!

Article suivant

Quelques conseils anti-âge sur les plantes d’intérieur

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire