AlimentationArticulation

Manger et préserver ses articulations en même temps : est-ce possible ?

Qui ne s’est jamais plaint d’une douleur articulaire mobilisant une partie de son corps et s’empêchant de vivre au quotidien normalement ? Les douleurs articulaires sont les maux les plus courants dans notre ère mais qui se cachent derrière ces malaises ?

 

Arthrite ou arthrose telle est la question

Alors que les douleurs peuvent sembler similaires si on ne prête pas attention à ces désordres, elles sont pourtant bien différentes. En effet ces deux maladies – si on peut les appeler ainsi – font partie de la grande famille des rhumatismes car il désigne l’ensemble des affections touchant les articulations. Nous allons tenter de les décomposer pour y voir plus clair :

  • Arthrose ou rhumatisme chronique dégénératif est une altération du cartilage empêchant celui-ci de fonctionner correctement. Sans signe inflammatoire, l’arthrose provoque une gêne importante pouvant aller jusqu’au blocage complet.
  • Arthrite ou rhumatisme inflammatoire correspond à une phase aiguë, récidivante avec une articulation chaude, rouge et douloureuse. Il y a donc inflammation de la membrane synoviale.

Le traitement pour ces deux affections est totalement différent ; en effet, alors que le premier est chronique mais non inflammatoire, le second demandera un traitement de l’inflammation prioritaire. Les traitements classiques allopathiques souhaitent que vous avaliez plusieurs fois par jour des comprimés de type AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) qui ont une action antalgique et antipyrétique, des antalgiques ou parfois même des corticoïdes. Les effets de ces médicaments allopathiques sont certes prouvés positifs mais ils altèrent énormément la muqueuse gastrique et les effets secondaires prouvés sont non négligeables.

Il est alors conseillé de se donner les moyens d’aller mieux grâce à ce que la nature a à nous offrir tels que – par exemple – les aliments. En intégrant à votre alimentation des ingrédients non inflammatoires, vous aiderez votre organisme à combattre cette douleur qui peut être parfois assaillante et handicapante au quotidien.

 

Quels sont ces aliments anti inflammatoires ?

  • Aliments riche en oméga 3 : huile de colza, de noix et les petits poissons gras des mers froides (saumon, maquereau, hareng, sardine). Vos huiles doivent être toujours choisies bio et de première pression à froid pour y puiser tous les bienfaits.
huile de colza
Huilde de colza

Ce qu’il est très important de mettre en place est rétablir l’équilibre oméga 3 par rapport aux omégas 6 que nous consommons en trop grande quantité dans nos pays. Ces derniers se trouvent dans l’huile de tournesol, de pépins de raisins, de maïs, de carthame, de germe de blé

  • Fruits secs/oléagineux comme par exemple les noix naturelles, à savoir non rôties et non salées.
  • Les légumes et fruits frais et crus, de saison et de qualité biologique, riches en vitamines et minéraux.
curcuma
Curcuma
  • Certaines épices comme le curcuma qui contient de la curcumine qui est une molécule anti inflammatoire. Vous pouvez utiliser cette épice dans vos repas au quotidien ou choisir de faire une cure sous forme de complément alimentaire. De nombreux comprimés de curcuma sont disponibles dans les boutiques bio, les herboristeries ou même les pharmacies.
  • Le chocolat noir et le thé vert avec parcimonie car parallèlement à leurs bienfaits, ils ont également des côtés négatifs.

 

Nous conseillons également de diminuer certains produits pro inflammatoires tels que :

  • Charcuterie
  • Viandes grasses ; rouges
  • Le lait entier et les matières grasses comme le beurre et la crème.
  • Les céréales raffinées
  • Les sucres raffinés
  • Les produits transformés tels que la margarine.
  • Les divers produits industriels de la grande consommation.

 

Un article de 2010 dans le magazine « Nutrition in Clinical practice » prouve que le régime méditerranéen – en comparaison avec le régime européen classique ou américain – est le meilleur « régime » que l’on peut instaurer dans son quotidien pour diminuer les inflammations et vivre bien naturellement. Que ton aliment soit ton médicament est une citation d’Hippocrate à retenir et à mettre en pratique si l’on veut vivre en bonne santé pendant très longtemps.

Article précédent

Bouger et faire de l'exercice : un remède pour lutter contre l'arthrite ?

Article suivant

Arthrite : la cure naturelle pour soulager les douleurs

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je travaille principalement sur l’harmonie, l’équilibre vital et la santé globale des femmes grâce à la nutrition, la phytothérapie, l'équilibre émotionnel et énergétique.
Investie à 100% dans mon métier, j'accompagne un maximum de personnes sur le chemin de la santé et du bien être.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire