Ma santé

Manque de sommeil et hypertension artérielle : les deux sont liés!

Ne laissez pas cumuler des retards de sommeil! Des scientifiques viennent de découvrir que le risque de faire de l’hypertension augmentait en fonction de la diminution du sommeil (Juin 2009).

Une étude vient, en effet, de révéler que des personnes adultes qui n’ont pas suffisamment d’heures  de sommeil ont un risque accru de développer de l’hypertension artérielle.

Durant les 5 dernières années, Kristen L. Knutson de l’Université de Chicago et ses collègues ont rassemblé des informations sur 578 adultes de la quarantaine.
Ils ont mesuré leur pression sanguine, et leur nombre d’heures de sommeil. La durée de sommeil a été mesurée de deux façons :  d’une part par des enquêtes et d’autre part à l’aide d’un senseur posé au poignet de chaque participant et qui enregistrait les périodes de repos et d’activité de ces personnes.

Les adultes qui dormaient quelques heures en moins que les autres participants de l’étude avaient tendance de façon tout à fait significative à avoir une tension plus élevée. Les adultes qui dormaient moins longtemps avaient aussi tendance à développer une hypertension, sur la durée, au fur et à mesure que le temps passait. A l’issue des 5 ans, chaque heure en moins de sommeil a été associée à une augmentation  de 37% de chances de développer une  tension élevée ou une hypertension selon les conclusions de l’étude publiée dans le Numéro de Juin 2009 des Archives de Médecine Interne.

La quantité de sommeil par nuit des participants était de 6 heures en moyenne.  Seulement 1% dormait 8 heures ou plus par nuit.

« Identifier un nouveau facteur de risque lié à un style de vie, pourrait nous amener à de nouvelles interventions pour prévenir ou réduire les problèmes d’hypertension », a déclaré l’équipe du Pr Knutson. Les études de laboratoires de privation de sommeil sur un court terme ont suggéré des mécanismes potentiels pour un lien de cause à effet entre la perte de sommeil et l’hypertension.

L’hypertension artérielle est la cause de 7 millions de décès dans le monde chaque année, et cette condition affecte 1/3 des Américains.

Les chercheurs ont aussi mis en évidence le fait que le stress induit par le manque de sommeil peut aussi augmenter le risque de développer une tension élevée.

L’étude, qui avait exclu les patients qui prenaient des médicaments pour l’hypertension, a aussi considéré les différents critères que sont l’âge, la race et le sexe. Elle a aussi révélé que les hommes de couleur noire avaient des taux de tension plus élevés  que les hommes ou les femmes de couleur blanche.
De plus les hommes de couleur noire avaient une tendance « naturelle » à dormir quelques heures en moins.

« Ces deux  observations suggèrent la possibilité intéressante que l’hypertension déjà bien documentée pour ce qui concerne les Américains de type Africain et chez les hommes en particulier pourrait bien être due en partie à la durée du sommeil. »


Qualité de sommeil et qualité de vie : les deux sont liés!

Article précédent

Omégas-3 ou mercure, à vous de choisir la qualité de vos poissons !

Article suivant

Une épice à la rescousse pour éviter la maladie d'Alzheimer

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire