Menu & recherche
Le marronnier d’Inde comme solution contre les hémorroïdes

Le marronnier d’Inde comme solution contre les hémorroïdes

Qui dit hémorroïdes dit… marronnier d’Inde. En effet, aujourd’hui abordons le sujet si tabou des hémorroïdes. Parce qu’il peut être très dérangeant d’en parler et parfois même sacré, demander conseil à son pharmacien, son thérapeute et également à son médecin peut parfois être gênant. Dès lors, bien que l’automédication ne soit pas toujours indiquée, surtout dans les cas plus extrêmes, soigner des hémorroïdes qui viennent d’apparaître est possible grâce à la gemmothérapie.

Attention, nous parlons bien évidemment de crises hémorroïdaires aiguës et non chroniques. Parce que pour les cas les plus graves, sur du long terme ou avec des saignements hémorragiques,  la situation devra alors être prise en charge par un thérapeute qui mettra en place un traitement plus lourd et bien plus adapté. Chaque cas étant unique, il devra alors être pris individuellement.

 

Soigner et soulager une crise d’hémorroïdes naturellement est tout à fait possible

Le remède le plus connu sera le marronnier d’Inde – Aesculus Hippocastanum L. de la famille des hippocastanacées. Originaire du Moyen orient, le bourgeon de cet arbre sera d’ailleurs principalement utilisé pour les problèmes circulatoires veineux et sera dès lors le remède idéal pour notre problème d’hémorroïdes. Egalement très efficace en traitement de fond ainsi que pour les crises hémorroïdaires aiguës avec saignements légers, le bourgeon de marronnier pourra dès lors se compléter à un traitement déjà en cours.

La posologie pour le macérât glycériné sera, comme pour tout traitement naturel de gemmothérapie, de 5 à 15 gouttes par jour diluées dans un verre d’eau, à boire de préférence le matin à jeun. Ce traitement devra alors être pris jusqu’à disparition complète du problème. En cas d’aggravation ou de stagnation du problème, il sera alors préférable de passer à un autre traitement naturel à mettre en place avec votre thérapeute.

 

Maronnier d’Inde et Vigne rouge, le parfait mélange

D’autres formules existent également. En effet, le marronnier d’Inde peut aussi se trouver sous forme de gélules, de teinture mère, de gel à appliquer localement mais également sous forme de tisane. Cette dernière sera très souvent associée à la Vigne rouge pour son pouvoir très efficace sur l’insuffisance veineuse.

Vigne rouge

Les feuilles de cette dernière permettent de traiter les hémorroïdes avec attention. Dès lors, l’association des deux plantes sera le combo efficace idéal pour traiter un problème qui handicape très souvent le quotidien. Nous recommanderons de boire jusqu’à trois tasses de cette infusion car cela pourrait être un soutien non négligeable pour se débarrasser de ce souci médical.

 

Vous avez dit décoction ?

Si vous avez en votre possession des fruits du marronnier d’inde, vous pouvez réaliser vous-même votre décoction en suivant la recette suivante :

  • Dans un litre d’eau froide, mettez entre 35 et 45 grammes de marrons d’inde préalablement concassés.
  • Mettez ensuite sur feux moyen à fort et laissez bouillir cinq minutes.
  • Enfin, retirez du feu et laisser infuser 10 minutes.
  • Après refroidissement, vous pourrez alors boire cette décoction plusieurs fois par jour.

Si le goût ne vous plait pas, n’hésitez pas à la sucrer légèrement avec du miel ou tout autre source naturel de sucre comme le sirop de dattes ou le sirop d’agave.

Les soins naturels contre les hémorroïdes peuvent prendre un peu plus de temps pour agir, comptez en général 21 jours pour que les principes actifs des différentes plantes trouvent leur marque dans votre organisme et agissent avec soin.

Etant donné leur effet protecteur sur les vaisseaux  et leur action positive sur la circulation sanguine, ces différents remèdes peuvent également soulager les varices, les jambes lourdes, les états congestifs et les troubles circulatoires.

 

L’homéopathie est également à votre portée

Si les tisanes ou la gemmothérapie ne vous ont pas convaincus, sachez qu’en vous tournant vers l’homéopathie,  des solutions s’offriront également à vous. En traitement de fond ou pour soulager les douleurs lors d’une crise, différentes granules seront proposées comme aesculus hippocastanum 5 CH ou en pommade, paeonia 4 CH, muriaticum acidum 4 CH ou encore lachesis 5CH si vous souffrez de constipation.

Les solutions existent, à vous de trouver celle qui vous convient le mieux.

Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils