Menu & recherche
Menus de fêtes : 3 ingrédients à privilégier pour lutter contre le mauvais cholestérol

Menus de fêtes : 3 ingrédients à privilégier pour lutter contre le mauvais cholestérol

La fin de l’année approche à grands pas et avec elle son cortège de festins en famille, entre amis et entre collègues. Pas toujours facile de surveiller notre alimentation à cette période de l’année, en particulier lorsqu’on doit surveiller son cholestérol. Certains aliments festifs comme le saumon et les huîtres sont reconnus pour leurs effets bénéfiques, tandis que d’autres comme les bûches, le foie gras ou le chocolat ne sont pas vraiment conseillés. Passer de bonnes fêtes de fin d’année tout en prenant soin de soi relève donc parfois du défi !

 

Article rédigé par Fifty&Me

 

 

Voici 3 ingrédients qui vous aideront à lutter contre le mauvais cholestérol, en plus d’être délicieux !

  1. Le saumon

Ne faites pas l’impasse sur ces toasts au saumon qui vous font de l’œil en cette fin d’année ! Ils ne sont pas mauvais pour vous (à condition d’éviter le pain de mie et de privilégier le pain complet ou de seigle). Les poissons gras contiennent beaucoup de vitamine D et d’oméga 3. Le saumon aide à réduire les inflammations et faire barrière aux bactéries et virus. Parmi ses autres bienfaits, il permet également de réduire le taux de cholestérol.

  1. Les noix

Les noix mélangent fibres, acides gras insaturés et stérols végétaux. Le résultat, c’est qu’elles aident à éliminer le cholestérol et qu’elles sont particulièrement bonnes pour le cœur. Ce fruit d’hiver vous aidera donc à prendre soin de vous sans avoir l’impression de trop vous priver !

  1. Le vin

Consommé avec modération, le vin est un vrai atout santé. Puisqu’il est tiré du raisin, il conserve certaines propriétés du fruit, comme le resvératrol, qui aide à diminuer le taux de cholestérol. Vous pourrez donc profiter d’un verre ou deux pendant les fêtes en toute tranquillité ! Attention cependant aux excès, vous ne voudriez pas vous réveiller avec une migraine…

Les mois d’hiver ne sont donc pas forcément à craindre lorsqu’on doit surveiller son cholestérol. Il s’agit avant tout de savoir ce qui est bon pour vous. Avec un peu de préparation, vous passerez une fin d’année aussi délicieuse que prévue !

Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.