La méthode NERTI pour venir à bout des phobies

La méthode NERTI pour venir à bout des phobies
5 (100%) 2 votes

Acronyme de Nettoyage Émotionnel Rapide des Traumatismes Inconscients, la méthode NERTI est simple, rapide et surtout efficace pour venir à bout de phobies comme la peur de parler en public, de monter dans un avion, des araignées, de nager dans l’océan, de conduire, du vide, bref, tout un tas de phobies pouvant être paralysantes au quotidien. Voyons ensembles plus en détails cette méthode relevant du miracle selon son créateur Luc Geiger.

Méthode NERTI : mais qui est donc son créateur ?

Psychothérapeute, master coach, maître praticien en PNL, en sophrologie et en hypnose ericksonienne, Luc Geiger s’est inspiré de ces techniques ainsi que de la cohérence cardiaque, de l’EFT et de la psychologie positive entres autres pour créer la sienne : la méthode NERTI.

Lui-même ancien grand timide à la limite de la phobie sociale, il a travaillé sur lui et tester de nombreuses méthodes et thérapies pendant de nombreuses années pour se débarrasser de cette état paralysant jusqu’à qu’il essaye sur lui-même quelques  prémices de ce qui allait devenir la méthode NERTI.

De quels états la méthode NERTI libère-t-elle ?

Luc Geiger part du principe qu’une phobie est une hyper-réactivité émotionnelle prenant naissance dans un souvenir lointain et enfoui dans l’inconscient (parfois collectif) d’une peur panique de mort. Une empreinte se serait cristallisée en associant un événement particulier à la mort pour la plupart du temps symbolique (évanouissement, dissociation, etc…). Le cerveau reptilien ne faisant pas la différence entre la « vraie » mort et la mort symbolique, il reste comme bloqué dans cet espace-temps et le sujet revit cet état dès qu’il est en contact (même visuel ou simplement par évocation) de l’élément déclencheur. Ces réactions subjectives sont dites disproportionnées car, en effet pour la plupart, le danger de mort imminent est nul.

Classement des hyper-réactivités en 3 catégories 

Réactivités anormales 

Agoraphobie, claustrophobie, phobie des transports, des animaux ou autres phobies (peur de vomir, de tomber malade, de descendre des escaliers …)

Réactions émotionnelles anormales 

Peur de l’abandon, timidité ou jalousie exacerbée, angoisses, hypersensibilité au stress

Incapacités anormales 

Procrastination, auto-sabotage

La méthode NERTI peut soulager tout comportement entravant une vie sociale normale et épanouie.

La méthode NERTI pour venir à bout des phobies

En pratique, les 3 maîtres mot de NERTI sont « rapidité, autonomie et simplicité »

Cette méthode s’adresse à tous à partir de 7-8 ans . En revanche, pour les personnes ayant des antécédents psychiatriques, la méthode NERTI en autonomie est fortement déconseillée. Oui, NERTI peut être tout aussi bien pratiquée en cabinet avec un praticien que seul chez soi.

Cependant, selon le degré d’intensité de votre ou vos phobies, être accompagné est fortement recommandé pour éviter toute décompensation ou submersion émotionnelle. En effet, NERTI va chercher à nous reconnecter aux sensations physiques liées à l’émotion primaire qui a déclenché les phobies lorsque le cerveau reptilien a cru mourir. Dans son livre La solution NERTI  aux éditions T. Souccard, Luc Geiger nous explique :

« La méthode NERTI va vous amener à revivre la situation qui est à l’origine de la réaction excessive du cerveau reptilien […] . Mais au moment du revécu, quand on passe le verrou, le cerveau reptilien se rend compte qu’il n’est pas en train de mourir. Il a besoin de cette nouvelle expérience pour réaliser qu’il n’y a finalement aucun danger de mort. C’est à ce moment-là qu’il peut effacer la mémoire traumatique inutile. En effet, celle-ci n’est plus associée à ce danger de mort imminente ».

Selon l’auteur, l’important est de rester centré sur les sensations corporelles et non sur les émotions pour ne pas que la séance deviennent trop pénible. Ceci peut être compliqué pour certains qui demeurent encore et toujours dans le contrôle mais il faut garder ce lâcher-prise mental tout du long pour que la revivance se fasse entièrement, jusqu’au bout et sans parasites mentaux. La clé de la réussite de cette méthode est là.

Ce processus est complètement naturel et ne nécessite généralement qu’une seule séance. Quand la déprogrammation est faite, les hyper-réactivités émotionnelles s’arrêtent d’elles-même. Parfois, cette libération est précédée d’une amplification  temporaire de l’hyper-réactivité faisant parti du processus de nettoyage car on aurait sollicité la mémoire émotionnelle.

La méthode NERTI devrait être connue et reconnue car elle permet de se libérer de phobies rapidement et sans traitement. Le fait de faire revivre au cerveau reptilien l’expérience traumatisante tout en ayant une issue différente et positive (« je ne suis pas mort »), permettrait, en effet, de déprogrammer toute hyper-réactivité anormale dont les phobies.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.