Défenses naturelles

Pour garder la santé, privilégiez les protéines de qualité en petites quantités

proteine

Comme nous l’avons expliqué précédemment, garder la santé ou la retrouver passe inévitablement par une réforme alimentaire qui consiste à remplacer toutes les sources de sucré d’hydrates de carbone par de petites quantités de protéines de qualité.

Petite quantité de protéine signifie de 40 à 70 g quotidiens pour une personne dont le poids varie de 50 à 80 kg.

Pour information :

  • 28 grammes de viande rouge, de porc, de volaille et de fruits de mer contiennent de 6 à 9 grammes de protéine.

La quantité idéale pour la plupart d’entre nous serait une portion de 3 X 28 g (3 onces), ce qui donne un apport de viande ou des fruits de mer aux environs de 80 g. Cette quantité procure de 18 à 27 grammes de protéine. Nous sommes évidemment bien loin des steaks et biftecks de 250 à 500 grammes que les amateurs de viande ingurgitent parfois plusieurs fois par semaine.

  • Un œuf contient de 6 à 8 grammes de protéine. Ainsi une omelette de 2 ou 3 œufs apporte de 12 à 24 grammes de protéine.

Si vous y ajoutez du fromage, des lardons ou des champignons, rappelez-vous que ces ajouts apportent des protéines supplémentaires.

  • Les graines et les noix contiennent en moyenne de 4 à 8 grammes de protéine par quart de tasse.
  • Les haricots secs cuits vous fourniront en moyenne de 7 à 8 grammes par demi-tasse.
  • Les graines cuites apportent de 5 à 7 grammes par tasse.
  • Quant aux légumes, la plupart d’entre eux contiennent de 1 à 2 grammes de protéine par once (càd par 28 g).

Article précédent

Un plan santé prouvé pour faire régresser le diabète de type 2

Article suivant

Index glycémique et vitesse de digestion des glucides

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire