Energie

Pourquoi manquons-nous d’énergie ?

Quand le corps nous parle, la priorité est de l’écouter et de prendre connaissance de ce qu’il nous dit. Lorsque nous manquons d’énergie et que la fatigue s’installe petit à petit, nous devons doucement prendre en compte ce signe comme un signal physiologique du corps, indication corporelle tout à fait normale. En effet, être fatigué n’est pas forcément un symptôme lié à une maladie mais plutôt un appel de l’organisme qui nous tire la sonnette d’alarme pour nous témoigner d’un besoin quelconque de l’organisme. Dans le cadre de la fatigue, l’appel du corps est le repos.

 

Les caractéristiques de la fatigue

En voici quelques-unes : 

  • Le type : fatigue physique ou psychologique
  • L’intensité allant de fatigue faible à l’épuisement
  • La catégorie : Fatigue réactionnelle qui est liée à l’environnement ou fatigue constitutionnelle liée au profil psychologique de chacun

En comprenant et en analysant notre propre fatigue, il devient alors aisé de définir notre mal-être et d’aussitôt trouver une solution. Cependant, en théorie tout à l’air si simple mais pourtant la fatigue est très compliquée à définir et la comprendre n’est vraiment pas aisée. Elle a longtemps été refoulée et vue comme une plainte plutôt que comme un besoin réel. Les personnes fatiguées étaient souvent mises à l’écart ou catégorisées. Aujourd’hui, on comprend enfin que la fatigue est un appel bien réel du corps et qu’apprendre à s’écouter fait partie d’un processus vital sain.

 

 

Les mœurs changent

Un naturopathe pourra facilement définir votre terrain qui est une notion très importante en naturopathie.  L’état de fatigue sera donc défini selon le terme de vitalité.

  • Les sous vitaux sont les personnes qui manquent de vitalité. Elles ont souvent les extrémités froides, le teint pâle, une récupération difficile, un état de stress prononcé et une asthénie générale.
  • Les sur-vitaux sont ceux qui sont en pleine forme, qui n’ont jamais froid et qui ont tendance à réchauffer les autres tant par leur physique que par leur mental.
  • Enfin, sans aller dans les extrêmes, la catégorie dite « normale » est composée de personne à la fatigabilité normale, qui se réchauffe facilement en cas de frilosité, qui ont une bonne gestion au stress et un tonus moyen.

Dans son livre Chronofatigues, le docteur Jean-Loup Dervaux nous montre dix comportements qui favorisent la fatigue :

  • Une mauvaise habitude alimentaire avec une consommation excessive de sucres rapides, de graisses animales, de sel et bien entendu trop de calories ingérées sur 24 heures.
  • Trop de substances nocives comme l’alcool, le tabac, les tranquillisants et le café en abus.
  • Trop d’immobilisme soit le manque d’exercices. En ne bougeant pas, on favorise une diminution du métabolisme et donc une fatigue physique qui se met en place
  • Trop de stress qu’il soit professionnel, familial ou tout autre type de stress.

C’est donc sur ces différents points qu’il va falloir effectuer des changements au quotidien pour voir un premier effet sur votre fatigue physique. Si vous continuer dans ces travers, votre vie ne se stabilisera pas au niveau de la fatigue.

 

La fatigue mentale n’est pas en reste et là aussi des solutions peuvent vous être proposée

  • Menez une vie positivante qui veut que vous voyiez le vert à moitié plein
  • Vivez dans le moment présent en laissant derrière vous le passé et ne pensant pas au futur qui sonnera à votre porte demain. Vivez pour le moment M en priorité
  • L’acceptation de votre vie : tentez de prendre du recul par rapport à vos problèmes. La rumination n’est pas positive et elle vous enfermera dans une fatigue psychologique et un manque d’énergie énorme. En effet, votre énergie servira uniquement à trouver des solutions là où l’acceptation est peut-être la seule solution.

Ces conseils ne sont pas aisés depuis les dernières années, le monde nous en demande trop et nous enferme dans une fatigue excessive et un manque de vitalité et d’énergie croissant. Apprendre à doucement comprendre notre état et y remédier par des méthodes douces est un premier pas vers une énergie débordante.

Enfin sachez que de nombreuses plantes en phytothérapie pourront vous soutenir pour maintenant votre énergie ou combler votre fatigue du moment. Que ce soit sous forme de compléments adaptés, d’huiles essentielles ou même parfois de tisanes tout simplement, les plantes nous soutiennent dans notre santé et peuvent bien souvent nous être très bénéfiques.

Article précédent

6 solutions naturelles pour une bonne remise en forme physique

Article suivant

La vitamine C, apport utile contre les troubles oculaires

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je travaille principalement sur l’harmonie, l’équilibre vital et la santé globale des femmes grâce à la nutrition, la phytothérapie, l'équilibre émotionnel et énergétique.
Investie à 100% dans mon métier, j'accompagne un maximum de personnes sur le chemin de la santé et du bien être.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire