Menu & recherche
Pourquoi prendre des vitamines ?

Pourquoi prendre des vitamines ?

Indispensables à l’organisme, les vitamines sont des substances organiques que nous ingérons au travers de notre alimentation pour par une supplémentation chimique ou naturelle. C’est d’ailleurs une habitude non justifiée de donner des vitamines aux enfants dès l’arrivée de l’automne ou en début d’hiver. Comme une obligation routinière pour être en bonne santé.

En effet, nous avons l’habitude, le matin, de prendre un cachet de vitamines généralement à jeun pour bien démarrer la journée mais finalement, nous savons très peu de choses sur ces molécules que nous ingérons. Pourquoi prendre des vitamines ? Comment les ingérer ? Desquelles avons-nous le plus besoin ? Un zoom sur les vitamines me semble donc indispensables pour comprendre et se compléter en conséquence.

Tout d’abord, scindons les vitamines en deux groupes. En effet, il existe des vitamines de type hydrosolubles et d’autres qui seront considérées comme liposolubles.

  • Les vitamines hydrosolubles sont solubles dans l’eau . Elles ne sont pas stockées par l’organisme et un apport quotidien par l’alimentation est alors indispensable. Dans ce groupe apparaissent les vitamines du groupe B ainsi que la vitamine C.
    • La vitamine B1 appelée aussi thiamine
    • La vitamine B2 appelée aussi riboflavine
    • La vitamine B3 appelée aussi nicotinamide
    • La vitamine B5 appelée aussi acide pantothénique
    • La vitamine B6 appelée aussi pyridoxine
    • La vitamine B8 / H appelée aussi biotine
    • La vitamine B9 appelée aussi acide folique
    • La vitamine B12 appelée aussi cyanocobalamine
    • La vitamine C appelée aussi acide ascorbique
  • Les vitamines liposolubles sont solubles dans la graisse et sont, elles, stockées dans l’organisme. Il s’agit alors de :
    • La vitamines A ou beta-carotène qui sera appréciée pour ses bienfaits sur la vision et l’immunité car elle permet de lutter activement contre les infections.
    • La vitamine D (ergocalciférol, cholécalciférol) qui a une action sur le métabolisme du calcium et du phosphore.
    • La vitamine E, antioxydante, potentialisera certaines vitamines comme l’acide ascorbique ou la vitamine D.
    • La vitamine K.

Ce caractère liposoluble apporte un risque pour l’organisme. En effet, avec ces nutriments il y a un danger d’hypervitaminose. Cela est expliqué par le fait qu’en étant stockées par le corps dans les tissus adipeux, on risque alors d’en avoir trop dans notre organisme. Celle-ci est très rare mais elle est possible.

La surdose en vitamine A est de l’ordre de 3500 U.I. par jour pendant plusieurs semaines, pour une personne saine et en bonne santé. De plus, en cas de complémentation, nous conseillons une vitamine A naturelle.

La surdose en vitamine D est dangereuse principalement pour le foie.  Au-delà de 2500 U.I. quotidiennement, le danger commence à apparaître chez un adulte en bonne santé. L’apport en vitamine D devrait se faire uniquement grâce au soleil ou, à défaut, en cure à chaque automne mais pas au-delà.
Pour information : 1UI  de vitamine D = 0,025 microgramme

vitamine D

Nos besoins en vitamine D étant de plus ou moins 1000 à 1500 UI en période automnale dans nos pays plus froids, l’apport alimentaire semble insuffisant pour combler le manque et le risque de carence. Par exemple, il nous faudrait ingérer une cuillère à soupe d’huile de foie de morue par jour pour combler ces besoins.
En fonction de notre âge, notre sédentarité, nos états de santé, notre vitalité, notre lieu de vie, etc… nos apports sont différents et donc nous sommes unique et inégaux face à un quelconque dosage défini et fixe. La vitamine D fait partie de ces vitamines qu’il est conseillé de mesurer par test sanguin pour éviter une hypervitaminose ou une carence. Chez un enfant, une carence en vitamine D pourrait se traduire par exemple par un rachitisme.

Evitez dès lors une automédication pour les vitamines liposolubles et n’hésitez pas à consulter votre médecin ou naturopathe qui pourra vous conseiller au mieux en fonction de vos besoins réels.

2 commentaires
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. ISABELLE HERBIN
    7 mois ago

    faudrait savoir, vous n’arrêtez pas de nous dire qu’il faut absolument se supplémenter pour être en bonne santé et là vous démentez ! j’avoue ne plus m’y retrouver !