Menu & recherche
Prévenir et contrer la cystite…naturellement!

Prévenir et contrer la cystite…naturellement!

La cystite est une infection urinaire particulièrement fréquente chez la femme et la petite fille, pour des raisons anatomiques (urètre plus court et plus proche de l’orifice anal), mais peut également toucher les hommes.

Elle est, dans la plupart des cas, due à Escherichia coli, bactérie présente naturellement dans les intestins. La cystite peut être favorisée par des troubles intestinaux, le stress, la fatigue, la grossesse, les antibiotiques, l’utilisation de spermicide, le port de vêtements trop serrés ou synthétiques qui favorisent la transpiration et la macération.

Les personnes qui ont en déjà soufferts reconnaissent très vite les symptômes qui en découlent :

  • désagréables picotements à l’entrejambe suivis de brûlures à la miction,
  • besoins pressants d’uriner,
  • douleurs dans le bassin,
  • sang ou pus dans les urines

Une petite visite chez le médecin, des antibiotiques et le mal s’en va ! Mais trop souvent ce mal récidive de plus belle ! Mais, comme on l’entend bien souvent : les antibiotiques, c’est pas automatique !

 

Des solutions efficaces et naturelles pour vous débarrasser de ce désagrément sans détruire votre flore intestinale

  • Tout d’abord, il est très important de boire beaucoup d’eau ! S’il est vrai qu’en cas de cystite, on préfère s’abstenir d’uriner à cause des douleurs que cela engendre, il est primordial de s’hydrater un maximum pour permettre au corps de diluer les germes et de faciliter leur évacuation. Les tisanes diurétiques, comme la queue de cerise, ou antibactériennes, comme le thym, seront également d’un réel soutien pour nettoyer et évacuer au mieux la vessie.
  • Les huiles essentielles, jamais en reste, sont excellentes pour se débarrasser de la cystite. Un mélange de thym à linalol, de boise de rose, d’arbre à thé, de basilic exotique et de santal jaune, à raison de 10 gouttes chacune, dilué dans 10 ml d’huile végétale (de noisette ou de millepertuis, par exemple) et appliqué sur le bas du ventre, au niveau de la vessie, 5 fois par jour, en temps de crise, pendant une semaine. L’effet magique des huiles essentielles devrait se faire sentir rapidement. Dans le cas contraire, n’hésitez pas une seconde à consulter, surtout en cas de fièvre. Une cystite mal traitée peut virer à la pyélonéphrite qui nécessite une prise en charge immédiate !
  • En prévention, pour les personnes sujettes à la cystite, le jus de cranberries ou canneberge est un allié incontournable. Selon les études menées, ce jus de fruits est très efficace, car il possède des composés, les Pro-Anthocyanidines de type A, capables d’empêcher les bactéries d’adhérer aux parois urinaires (tout comme la myrtille) et, de ce fait, d’éviter l’infection.

Des simples routines à mettre en place pour éviter les cystites

  1. s’essuyer de l’avant vers l’arrière, pour ces dames,
  2. uriner après chaque rapport sexuel,
  3. éviter de rester longtemps dans son maillot de bain mouillé,
  4. changer de moyen de contraception si la cystite peut directement être mise en liaison avec le port d’un diaphragme par exemple.
  5. Et surtout, on ne vous le répétera jamais assez : boire, boire, boire !!!

Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.