Défenses naturelles

Prévenez l’hypertension grâce une bonne nutrition !

Réduire les sucres et le fructose, diminuer le sel iodé industriel et les graisses transformées, éviter les nourritures traitées par la grande industrie ainsi que les céréales à base de gluten sont les premières mesures diététiques à prendre si vous souffrez d’hypertension. Elles seront cependant bienvenues même si vous n’éprouvez aucun problème de santé, car elles permettent un regain d’énergie vitale et une remise en forme complète appréciable pour tous.

Détaillons ces quelques conseils :

  • Remplacer les mauvaises graisses par des graisses saines. Cela signifie consommer des avocats, des noix, du lait et de l’huile de coco, des noix de pécan et de macadamia pauvres en protéines et riches en graisses salutaires, des huiles biologiques issues de première pression à froid (colza, chanvre, cameline, lin, olive), si vous incluez quelques laitages privilégiez ceux à base de lait cru (beurre, fromage), choisissez vos œufs venant de poules élevées en plein air et nourries avec des aliments biologiques et si vous consommez de la viande préférez la blanche, elle aussi issue de volaille élevée en plein air et nourrie d’aliments biologiques.
  • Afin de récolter les meilleurs bénéfices de ces changements alimentaires, il est fortement conseillé d’inclure dans votre vie et des exercices physiques intenses à intervalles réguliers. La musculation fait travailler les différents groupes musculaires, augmente le flux sanguin dans les muscles et par conséquent dans la totalité du corps, ce qui permet de réduire la sensibilité à l’insuline.
  • Il est également utile de se ressourcer et de s’oxygéner en plein air et en marchant pieds nus directement sur la terre, l’herbe, sable… et ce particulièrement les jours ensoleillés afin de faire le plein de vitamine D. La lumière solaire équilibre également les horloges internes du corps e le rythme circadien ce qui vous permettra de bien dormir. Le sommeil est un autre facteur très souvent ignoré et à l’origine de nombreux problèmes cardiaques et dépressifs. Quant à la remise à la terre, elle permet de se décharger des ions positifs et de se recharger en ions négatifs très importants pour la santé, mais ce n’est pas tout, la marche à pieds nus a aussi été reconnue pour améliorer le flux sanguin et pour réguler la tension artérielle.

HYPERTENSION

  • Éviter la prise de poids permet de réduire les risques cardio-vasculaires ainsi que les problèmes de diabète et d’insulino-résistance fortement liée aux problèmes d’hypertension. Des études ont mis en évidence le bénéfice de sauter un repas au cours d’une journée ou de pratiquer de courtes périodes de jeûne d’au moins 6 à 8 heures. Ces mises au repos obligatoire de l’appareil digestif font gagner énormément d’énergie mobilisable pour d’autres fonctions et réduisent la sensibilité à l’insuline et à la leptine.
  • Si vous éprouvez une résistance à l’insuline, l’idéal est de commencer à se passer du petit déjeuner. Vous le réintégrerez dès que votre résistance à l’insuline et votre glycémie seront régulées.
  • Il faut absolument optimiser les taux de vitamine D qui sont trop faibles chez la plupart des personnes principalement celles qui habitent dans l’hémisphère nord moins ensoleillés. Le manque de vitamine D favorise la rigidité artérielle (athérosclérose), rigidité qui constitue elle- même un terrain propice à l’hypertension. Les récepteurs, qui captent la pression dans vos artères et envoient le signal au cerveau afin que ce dernier régule cette pression, siègent tout le long des parois internes des vaisseaux. Lorsque celles-ci se rigidifient, les barorécepteurs deviennent moins sensibles, les signaux envoyés au système nerveux sont moins précis et par conséquent la tension est moins bien régulée.
  • Pour préserver son cœur et son système cardio-vasculaire, il est également recommandé de bien gérer son stress et ses émotions. Toutes les émotions négatives telles que la crainte, la colère, la rumination ou la tristesse sont préjudiciables pour votre organisme. La pratique d’un sport ou d’une technique de relaxation permet d’évacuer ces émotions ainsi que les tensions liées au stress.
  • L’âge avançant, l’on devient souvent moins adaptable et la faculté de faire face aux événements stressants s’amoindrit. C’est pour cette raison que des techniques de gestion ou de libération des émotions seront toujours bienvenues. Connaissez-vous l’EFT (Emotional Freedom Technique) ? Si ce n’est pas le cas, renseignez-vous, car cette technique praticable par tous, à tout moment et en tout endroit est réellement très efficace gérant d’énormes services pour se libérer et supprimer les émotions négatives, mais également les douleurs physiques.

médecin

  • Veillez à avoir un bon apport d’acides gras de type oméga-3, mais surtout un bon rapport oméga- 3/oméga-6 constitue aussi un facteur essentiel qui interviendra sur l’ensemble de la circulation et sur la sensibilité à l’insuline. L’alimentation courante de la majorité de la population manque cruellement d’apports en oméga-3. Consommer régulièrement des huiles de lin, de chanvre, de camelines ou de colza est absolument vital. Vous trouverez également des oméga-3 dans les poissons. Rappelons qu’il est préférable de s’orienter vers les petits poissons situés en fin de chaîne alimentaire qui accumule moins de pollution que les gros poissons en début de chaîne. L’huile de Krill est également un apport très intéressant d’oméga-3. Il semble que ses bénéfices soient encore nettement supérieurs à ceux apportés par les suites poissons.
  • Optimiser sa flore intestinale grâce à la prise de probiotiques de qualité a également des impacts sur l’hypertension. Comparé à un groupe de personnes soumises à un placebo, le groupe de sujets hypertendus qui avaient consommé des probiotiques présentait une tension systolique réduite. Excepté la consommation de probiotiques, le meilleur moyen d’entretenir une bonne flore intestinale et d’éviter les sucres et d’inclure des aliments lactofermentés dans son alimentation. Les aliments lactofermentés ont la faculté de fournir une quantité importante de bactéries bénéfiques pour l’intestin, mais il permet aussi à l’organisme de synthétiser de la vitamine K2 utile à la circulation sanguine.
  • En prenant l’habitude de manger des aliments non transformés, naturels et peu charger en sel, vous préservez la balance sodium-potassium souvent perturbée lors de problèmes cardiaques. Les aliments industriels sont généralement trop salés et très pauvres en potassium.
  • Les végétaux issus de l’agriculture biologique, organique ou biodynamique sont non toxiques, mais également beaucoup plus riches en nutriments que le corps réclame pour fonctionner harmonieusement.
  • Les excitants tels que la caféine sont également à proscrire. Même si la preuve scientifique entre la caféine et les problèmes cardiaques n’a jamais réellement été établie, il est bien connu que le café et toutes les autres boissons excitantes favorisent les troubles du rythme et l’excitation en général.

médecin

  • Les vitamines C et E constituent également de précieuses alliées pour diminuer la tension artérielle. Une nourriture saine et naturelle devrait vous les apporter en suffisance. Si ce n’est pas le cas, supplémentez-vous en vitamine E naturelle que vous trouverez sous le nom de « D-alpha- tocophérol » ou de « D-bêta-tocophérol », mais de toute manière toujours sous sa forme « D » ou « DL ». Quant à la vitamine C, il faut la choisir sous forme d’acide L-ascorbique afin qu’elle soit parfaitement assimilable par l’organisme.
  • Tous les dérivés de feuilles d’olivier peuvent être bénéfiques problèmes d’hypertension. Ainsi, vous pouvez vous préparer une décoction à base de ces feuilles. Pour cela, placez l’équivalent d’une grande cuillère à café de feuilles d’olivier séchées dans une boule à thé ou dans un sachet prévu à cet effet. Plongez-le dans environ 2 L d’eau bouillante et laissez macérer pendant une dizaine de minutes. Lorsque vous obtenez une boisson à la belle couleur ambrée, votre décoction est prête.
  • Les taux d’oxyde nitrique si bénéfique pour l’endothélium de vos vaisseaux puisqu’il en maintient l’élasticité seront favorisés par une bonne oxygénation du corps de manière générale et par une réduction de l’acidité tissulaire. Orientez donc vos choix alimentaires vers les végétaux alcalinisants et évitez les aliments acidifiants (laitages, céréales, charcuteries…).
  • L’exercice qui consiste à tremper vos pieds dans une bassine d’eau chaude quelques minutes et ensuite les plonger dans une bassine d’eau très froide contribuera également à entretenir cette élasticité.
Article précédent

Et si on réhabilitait les graisses saturées ?

Article suivant

Quelle serait l’une des véritables origines de la dépression ?

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire