Défenses naturellesMa santéNos dossiers

Comment se protéger des acides gras trans ?

Le gouvernement britannique a fait un pas important vers l’éventuelle interdiction des acides gras trans en demandant à la Food Standards Agency (FSA) de prendre rapidement position.

Par le Dr Thierry Schmitz

 

C’est le secrétaire à la santé, Alan Johnson, qui demande à la FSA un avis concernant l’opportunité de limiter la consommation d’acides gras trans au Royaume-Uni. Une première réunion vient de se tenir le 29 Octobre au siège de la FSA en présence des représentants de l’industrie alimentaire et des groupes de consommateurs.

Les acides gras trans (AGT), se trouvent naturellement, mais en faible quantité, dans les produits laitiers et la viande, mais la toute grande majorité sont créés par l’industrie agroalimentaire. En effet, le processus d’hydrogénation des huiles végétales permet d’augmenter la stabilité et la durée de vie du produit en le rendant solide (exemple de la margarine). Malheureusement, cette hydrogénation transforme la structure chimique des huiles en acides gras trans.

La plupart des acides gras trans dans le régime alimentaire proviennent des margarines et des produits de boulangerie contenant des huiles hydrogénées comme les biscuits, beignets, gâteaux, pâtisseries, muffins ainsi que les aliments frits comme les chips. Dans ces produits, sur le gras total, il peut y avoir jusqu’à 45 % d’acides gras trans. Plus de 4000 produits transformés contiennent des gras trans. On peut les détecter simplement en vérifiant sur l’emballage la liste des ingrédients : si on lit acide gras hydrogéné, huile hydrogénée, huile partiellement hydrogénée, gras trans ou shortening, on est en présence d’acides gras trans.

Ces acides gras trans augmentent les risques de maladies cardio-vasculaires par une action très néfaste sur le cholestérol. La consommation d’un seul gramme d’acides gras trans par jour augmenterait de 20 % le risque de maladies cardio-vasculaires alors qu’un  adulte Français consomme en moyenne 10 grammes de gras trans et certains adolescents 30 grammes par jour.

L’Angleterre sera peut-être le troisième pays à restreindre la consommation d’acides gras trans après le Danemark et le Canada où une loi interdit la vente d’aliments contenant plus de 2% de gras trans d’origine artificielle.

Article précédent

Pourquoi prendre des vitamines ?

Article suivant

Comment se débarrasser des varices ?

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire