Humeur

Les qualités du Millepertuis contre la dépression

La dépression est un phénomène très répandu à notre époque et les entreprises pharmaceutiques produisent de plus en plus de médicaments pour soulager la population. Cependant, ces produits ne sont pas sans danger pour la santé et heureusement, les alternatives naturelles aux antidépresseurs sont nombreuses et tout aussi efficaces. De plus, elles ont l’avantage de ne provoquer aucune accoutumance, contrairement à la médication traditionnelle. Cependant il est important de comprendre que les plantes ne sont pas sans risque et sans danger et que les contre-indications existent même lorsqu’on se soigne au naturel.

La plante la plus utilisée et la plus efficace pour les troubles nerveux et psychiques est le millepertuis – Hypericum perforatum – qui est d’ailleurs de plus en plus connue. En effet, son action sur la dépression est tellement efficace qu’elle est disponible sous différentes formes dans les boutiques bio, les pharmacies ou parapharmacies. Les principes actifs de cette plante permettent de rehausser le taux de neurotransmetteurs – sérotonine, dopamine, noradrénaline, qui sont nécessaires à la santé psychique

Trouver cette plante alternative – sans ordonnance – est facile mais néanmoins il est important de connaître ces bienfaits mais aussi ses méfaits pour une utilisation optimale.

 

Carte d’identité

De la famille des hypéricacées, le millepertuis est une plante herbacée qui pousse en Europe, Afrique, Amérique ainsi qu’en Asie. Il est donc aisé d’en trouver et d’en cultiver. Ce sont principalement les fleurs d’un jaune vif disposées en corymbes qui sont utilisées, elles sont cultivables tout l’été, jusqu’au début de l’automne.

 

Les qualités du Millepertuis

  • Antidépressif
  • Action sur la sérotonine en cas de troubles nerveux ou psychiques
  • Antispasmodique
  • Sédatif
  • Antidouleur
  • Antiseptique
  • Vasodilatateur artériolaire

Des contre-indications existent

Tout d’abord, si vous êtes une femme et que vous avez une contraception hormonale orale, il est très important de savoir que l’efficacité des contractifs oraux diminuent. Dès lors vous risquez de saigner alors même que vous n’avez pas terminé votre cycle et il est tout à fait possible qu’une grossesse survienne alors que vous n’avez oublié aucune pilule de votre plaquette. En effet, le millepertuis inhibe les effets de la pilule contraceptive.
Dans le même esprit, sachez que la prise de millepertuis diminue l’effet des autres médicaments si vous suivez un traitement quelconque. D’ailleurs il est totalement déconseillé – voire interdit – de prendre simultanément du millepertuis et des antidépresseurs de type IMAO (inhibiteurs de la monoamine oxydase), le cocktail des deux provoquerait une perturbation de la tension artérielle ainsi qu’une diminution de l’effet souhaité. Dans le cas des mélanges, vous risquez d’ailleurs d’obtenir une fusion très néfaste pour l’organisme créant divers désagréments.

Si vous prenez du millepertuis, sachez qu’il est recommandé de ne pas s’exposer au soleil de façon prolongée. En effet, cette plante est photo sensibilisante aussi bien en usage externe qu’interne. Une hypersensibilité cutanée pouvant aller jusqu’à la brûlure légère est possible donc attention aux périodes estivales où le soleil est au rendez-vous. Cependant, la magie des plantes peut également agir car si vous souffrez d’un coup de soleil, sachez que l’huile végétale de millepertuis est idéale pour soulager et soigner la peau. La magie du paradoxe…

Les asthmatiques risquent de voir leurs crises aggravées par une cure de millepertuis donc si vous souffrez d’asthme et que vous aimeriez soigner votre dépression, sachez que d’autres solutions peuvent s’offrir à vous. De nombreuses plantes peuvent vous soutenir et vous aider.

Parce que certains aliments contiennent de la tyramine et que celle-ci, en association avec le millepertuis, est déconseillée, il y a certains aliments qu’il n’est pas recommandé de prendre en cours de traitement : bière, vin rouge, camembert, charcuterie ainsi que le chocolat et le thé noir.

Enfin, si vous êtes en cure de millepertuis et que vous devez subir une intervention chirurgicale, la priorité est de le signaler au chirurgien et au personnel hospitalier car les risques d’hémorragie sont bien présents. Une information totalement importante à ne surtout pas oublier.

L’usage des plantes pour soigner les maux comme la dépression est la solution la plus adaptée pour s’en sortir sans séquelle. Alors si le millepertuis ne vous convient pour l’une ou l’autre raison, sachez que la nature nous propose tout un panel d’autres végétaux tout à fait adaptés : la valériane, la passiflore, l’aubépine, la lavande, la mélisse.

N’hésitez pas à demander conseil à votre thérapeute qui vous conseillera la meilleure cure en accord avec votre état, votre profil et votre terrain.

Article précédent

Différence entre burn out, dépression et déprime

Article suivant

Quelques exemples d’aliments antistress

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je travaille principalement sur l’harmonie, l’équilibre vital et la santé globale des femmes grâce à la nutrition, la phytothérapie, l'équilibre émotionnel et énergétique.
Investie à 100% dans mon métier, j'accompagne un maximum de personnes sur le chemin de la santé et du bien être.

1 Commentaire

  1. […] preuves scientifiques suggèrent une efficacité de la plante dans le traitement des formes légères de dépression. Malgré les preuves suggérant que la dépression peut être traitée par un régime alimentaire […]

Laisser un commentaire