Défenses naturelles

Quand vous achetez votre saumon…

saumon sauvage photo

Quand vous achetez votre saumon, connaissez vous le mot qui va faire la différence entre un saumon qui va vous apporter des bons omega3 et un autre qui va vous apporter des toxines ?

Je vais vous avouer que je suis un fan de saumon fumé ; quand j’étais jeune, nous ne nous posions pas la question de savoir quel type de saumon acheter ou bien où il fallait l’acheter ; on avait le choix entre saumon d’Ecosse, de Norvège ou du Pacifique.

Depuis quelques années, le monde du saumon a bien changé et peut-être que vous achetez toujours votre saumon les yeux fermés… quelle erreur !

On vous a rabâché que le saumon était plein d’oméga3, bon pour votre système cardio-vasculaire et donc vous pensez faire le bon choix en mangeant du saumon ; en fait il est fort possible que le saumon que vous achetez non seulement ne contient que très peu d’oméga3 mais également d’autres produits tout à fait indésirables comme des résidus de médicaments ou autres aliments que les saumons d’élevage ont mangé, qui font que votre saumon n’est peut-être pas ce que il était autrefois.

Pour éviter les problèmes potentiels, je choisis toujours du saumon SAUVAGE et l’étiquetage de la provenance ainsi que « élevage » ou « sauvage » est obligatoire.

Les saumon sauvage a le gros avantage de n’avoir pas été contraint de manger une nourriture « préparée spécialement » ni d’avoir été peut-être traité avec des médicaments ; c’est pourquoi je mange toujours le saumon fumé « sauvage » qui en outre, pour ma part, est bien meilleur (mais il est vrai aussi un peu plus cher).

Bon appétit !

Article précédent

Qu'est-ce que le resvératrol ? pourquoi faut il en consommer?

Article suivant

Le sel, un anti-dépresseur « naturel » ?

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire