AlimentationArticulationMa nutrition

Quel impact a l’alimentation sur nos cartilages ?

Comme lorsqu’une voiture est chargée, nos amortisseurs que constituent les cartilages articulaires souffrent et sont fort sollicités en cas de surpoids. Cette sursollicitation touche particulièrement les hanches et les genoux qui sont les articulations principales de la marche et qui soutiennent notre poids en permanence. Certains affirment que chaque kilo en trop surcharge chaque hanche d’une force équivalente de 5 kilos. Il est évident qu’au plus les cartilages sont sollicités, au plus leur destruction sera importante.

 

On comprend donc facilement qu’en perdant les quelques kilos superflus, nous ménageons directement nos cartilages.

 

De plus en plus de médecins expliquent que les aliments à base de céréales, farineux et sucrés (pain, céréales du petit déjeuner, pommes de terre, friandises) favorise l’usure des cartilages articulaires. De toute manière, l’on sait que ce type d’aliment favorise les prises de poids. De plus, les céréales les plus courantes contiennent du gluten qui est considéré comme une substance inflammatoire qu’il vaut mieux éliminer que l’on ait des problèmes articulaires ou pas.

Remplacer les féculents par une abondance de légumes et de fruits crus et frais sera toujours bienvenu puisque cela fournit au corps un maximum de minéraux et de vitamines qui sont dans leur ensemble antioxydants et anti-inflammatoires.

Les viandes rouges et les charcuteries sont elles aussi reconnues comme favorables à l’inflammation. Actuellement, il existe un réel engouement pour les protéines d’origines végétales (soja, quinoa, légumineuses) qui semblent moins nocives.

Le cartilage se compose d’une proportion de 70 à 85 % d’eau, cette eau est retenue par la substance fondamentale qui contient les cellules cartilagineuses (chondrocytes).

Afin d’entretenir cette substance fondamentale, matelas amortisseur de nos articulations, il faut penser à s’hydrater suffisamment avec de la bonne eau. S’hydrater suffisamment signifie boire au moins de 1 litre à 1,5 litre d’eau par jour, et cela en dehors des repas. Pensez à vous tourner vers une eau peu minéralisée afin d’éviter les surcharges rénales et l’accumulation excessive de minéraux inutilisables par l’organisme.

Une mauvaise alimentation, le stress, l’alcool, le tabac et toutes les pollutions environnementales (air, cosmétiques, domestiques…) génèrent un excès d’acidité dans les tissus. Cette acidité peut se marquer par l’apparition de microcristaux qui vont se loger dans les articulations. Ils sont en partie responsables des douleurs et des blocages articulaires que l’on peut ressentir lorsque l’on souffre d’arthrose ou de problèmes inflammatoires.

Afin d’éviter cette acidité et de diminuer l’inflammation, vous pouvez bien consommer des herbes aromatiques et des épices fraîches telles que le curcuma. Cependant, si l’inflammation est chronique et bien installée, l’idéal sera de vous tourner vers un extrait de curcuminoïdes de qualité et suffisamment dosé.

Afin de tamponner les excès d’acidité dans les tissus, vous pouvez également vous tourner vers des substances alcalinisantes telles que les citrates alcalins ou l’Alcaloplex.

Article précédent

Tout savoir sur le lien entre énergie et plaisirs gustatifs

Article suivant

La puissance régénératrice des tissus

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

1 Commentaire

  1. Mukadi
    15/02/2016 à 11:10 — Répondre

    Article très intéressant

Laisser un commentaire