Anti-âgeDéfenses naturelles

Quelques conseils anti-âge sur les plantes d’intérieur

Nous passons généralement plus de 15 heures par jour à l’intérieur soit chez nous soit au travail. Respirer un air pur et consommer une eau pure (je reviendrai bientôt avec un article complet sur l’eau) sont 2 réflexes anti-age fondamentaux.

Nous ne pouvons pas grand chose en ce qui concerne l’air extérieur que nous respirons (sauf à changer de cadre de vie si on vit dans un endroit trop pollué) ; par contre nous pouvons améliorer considérablement l’air que nous respirons chez nous dans nos intérieurs.

Un point fondamental est le pourcentage d’ions négatifs qui se trouvent dans l’air que nous respirons ; il existe des filtres à air spéciaux qui fabriquent des ions négatifs, bons pour la santé. (je reviendrai là-dessus car je suis en train de les tester et je ne manquerai pas de vous tenir informer).

A ce sujet, plus on vit dans un étage élevé, moins il y aura d’ions négatifs, donc toujours privilégier la vie « sur terre » et pas dans les airs.

 

Voici quelques conseils simples pour améliorer votre air chez vous tout en dépolluant au maximum :

1- Bien sûr, AERER votre appartement ou maison au moins 1 fois par jour pendant 20 à 30 minutes (de préférence le matin) en été et au moins 15 minutes en hiver.

2- Choisissez des plantes d’intérieur qui dépolluent !
Voici une liste que recommande Daniel Gramme dans son excellent livre « Centenaire? Pourquoi pas ! » ; il décrit les recherches menées par la NASA avec des tests de dépollution par les plantes ; les résultats furent spectaculaires ; les sources de la pollution sont si nombreuses et on ne peut pas toujours les éviter (tapis, peintures des murs, meubles neufs, tapisseries, shampoings, déodorants, fumée etc..) ; un exemple : le lierre est capable d’éliminer en 24 heures 90% du benzène de l’atmosphère ; l’aloès élimine le formaldéhyde.

 

D’autre part, il a été prouvé que les plantes ont une action bénéfique sur la tension artérielle et les émotions.

 

Voici les plantes indispensables chez vous :
• Pour éliminer le formaldéhyde :
Aloès vera
Plante araignée (chlorophytum elatum)

• Pour éliminer le benzol :
Lierre grimpant ou sanseviera (langue de belle-mère)
Pilodendron

• Pour éliminer le trichloréthylène :
Lierre grimpant et sanseviera

• Pour éliminer le CO2 :
Plante araignée et arum grimpant

Article précédent

L’ubiquinol, un atout anti-vieillissement et anti-âge majeur

Article suivant

Appauvrissement inquiétant des minéraux et vitamines des aliments frais

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire