BeautéMon quotidien

La recette naturelle pour perdre du poids : le sommeil !

Si l’activité physique est bien connue pour brûler des calories et aider à perdre du poids, le sommeil, nettement moins souvent cité, est également très important. Souvent associé à la paresse dans notre société moderne, il a, à tort, mauvaise réputation. Bon nombre d’études ont émis un lien entre un mauvais (ou trop court) sommeil et un large éventail de troubles de la santé, y compris la prise de poids et l’obésité. L’une d’entre elles, parue dans la revue Annals of Internal Medicine, a démontré que les personnes étudiées ayant dormi pendant 8 h 30 ont perdu 55% de graisse corporelle de plus que celles ayant passé une nuit de 5 h 30. Les premières ont également déclaré avoir moins faim que les secondes. Une étude semblable avait déjà démontré que les sujets ayant dormi moins de 6 heures par nuit avaient un gain de 32% de graisse viscérale contre 13% chez ceux ayant dormi 6 ou 7 heures par nuit. Ce type de graisse est associé aux maladies cardiaques, au diabète de type 2, aux AVC et à d’autres maladies chroniques.

Pourquoi le manque de sommeil favorise-t-il le gain de poids ?

Les chercheurs suggèrent qu’un manque de sommeil affecte les hormones de régulation de l’appétit, la leptine et la ghréline. Il a été prouvé que trop peu de sommeil diminue la production de leptine qui donne le sentiment de satiété tout en augmentant le taux de ghréline qui déclenche la faim. Des chercheurs ont démontré que des personnes ayant dormi 4 heures pendant deux jours consécutifs ont eu une réduction de 18% de leptine et une augmentation de 28% de ghréline. Une étude ultérieure a également noté que les sujets dormant moins de 6 heures avaient plus envie d’aliments sucrés et de féculents que les autres. Le manque de sommeil influerait également sur l’utilisation du glucose et de la graisse du corps et sur le métabolisme.

Il est également important de réaliser à quel point l’horloge « interne », ou circadienne aide à maintenir et à réguler votre santé globale. C’est grâce à elle que votre corps anticipe les changements environnementaux et les adapte aux moments opportuns de la journée ; c’est elle qui vous réveille, le matin, et fait que vous avez sommeil, une fois la nuit tombée, lorsqu’elle fonctionne correctement. Il est donc logique que, si vous vous privez de sommeil ou que vous mangez alors que votre corps prévoyait de dormir, des signaux contradictoires soient envoyés à votre corps et amènent à un dérèglement du système interne.

Bien qu’aucune étude n’ait démontré que le manque de sommeil provoque directement la prise de poids, toutes soutiennent une relation entre les deux phénomènes, ainsi qu’une augmentation accrue du diabète et des maladies cardiaques.

Le manque de sommeil favorise, certes, la prise de poids, mais il est également précurseur de bien d’autres troubles. Il peut affaiblir le système immunitaire, diminuer la mémoire et la concentration, augmenter le risque de diabète, d’hypertension et de maladies cardiovasculaires, accélérer le vieillissement ou encore causer ou aggraver une dépression.
Cela dit, un excès de sommeil n’est pas non plus la panacée. Il a été démontré que dormir plus de neuf heures est également lié à un certain nombre de problèmes de santé tels que la prise de poids, les maux de dos et de tête et les maladies cardiaques.

Des études suggèrent que la durée idéale de sommeil pour la plupart des adultes est de sept à huit heures par nuit, le mieux étant souvent d’apprendre à écouter son corps.

Article précédent

Ces plantes qui aident à maigrir

Article suivant

Les conséquences de l’ingestion de fructose sur l'état de santé

L'auteur

Thyphanie Mouton

Thyphanie Mouton

Aucun commentaire

Laisser un commentaire