Menu & recherche
Se reconditionner pour réussir sa vie : un secret bien gardé !

Se reconditionner pour réussir sa vie : un secret bien gardé !

Notre vie entière est basée sur un ensemble de croyances. Nous ne parlons pas ici de croyances religieuses, mais bien d’informations qui à force de nous être répétées et d’être entendues s’ancrent solidement dans notre inconscient.

Ces croyances se forment tant par nos propres pensées que par les informations que nous recevons du monde extérieur et de nos divers éducateurs (école, parents, amis, etc.). Ce sont ces croyances profondément gravées dans notre inconscient qui façonnent notre manière d’appréhender la réalité et qui gouvernent nos comportements. Chaque acte ou chaque idée à force d’être répété va créer des connexions neuronales dans notre cerveau. Comme lorsque nous traversons un champ de blé, il va se créer un passage. Plus nous l’emprunterons, plus ce passage s’élargira et se renforcera. Il en va de même pour les connexions neuronales qui grossissent et se fortifient par la répétition. Ce sera alors uniquement cette idée ou cette façon de fonctionner qui prédomineront.

On comprend qu’un enfant à qui l’on a répété des milliers de fois « de toute manière tu es incapable de faire ça » ou « tu ne peux pas faire ça » ou encore « c’est totalement impossible » devienne effectivement « incapable » de réaliser de nombreuses choses dans la vie. La croyance (bien implantée) de son incapacité à faire les choses lui posera de réelles difficultés pour réussir sa vie.

Pour arriver à modifier notre manière de fonctionner et donc la manière dont fonctionne notre cerveau, il faut d’abord bien comprendre la différence entre notre cerveau conscient (CC) et notre cerveau inconscient (CI). Notre CI est excessivement puissant. C’est lui qui commande la quasi-totalité de nos comportements en se référant à la manière dont il a été programmé (conditionné par les croyances inculquées).

Voici quelques chiffres qui démontrent la puissance et le travail de notre CI par rapport aux capacités de notre CC. Notre inconscient représente environ 83 % de la masse totale du cerveau, contre 17 % de masse pour la partie consciente. Notre inconscient traite environ 4 000 000 000 (milliards) d’informations par seconde, alors que notre conscient n’en traite que 2000. Du point de vue du contrôle de nos perceptions et de nos comportements, l’inconscient dirige 96 à 98 % des opérations. La durée de la mémorisation de notre cerveau conscient est d’environ 20 secondes, alors les informations stockées dans notre inconscient y restent pour la vie si nous ne les « effaçons » pas.

La partie consciente de notre cerveau est celle que l’on commande volontairement. C’est elle qui fixe les buts à atteindre et qui juge des résultats obtenus. Par contre, la partie inconsciente du cerveau est involontaire. Elle exécute les buts fixés par le cerveau conscient afin d’arriver aux résultats souhaités sans porter de jugement de valeur sur les résultats.

Notre inconscient pense toujours au présent et en valeur absolue. Il est incapable de penser au passé et encore moins au futur. Il est incapable de juger et de nier les choses. Par exemple : « Attention, ne traverse pas la rue », deviendra pour notre CI « Attention, ne traverse pas la rue ». Il est également incapable de donner une valeur comparative (plus ou moins) à quelque chose. C’est notre conscient qui juge, qui évalue et qui compare.

Toute expérience de vie s’accompagne de ressentis sensoriels et émotionnels. À tout moment notre inconscient se sert de ces informations pour se programmer ou se reprogrammer. En vivant de nouvelles expériences et en conscientisant les ressentis sensoriels et émotionnels forts et positifs liés à ces nouvelles expériences, nous pouvons à tout moment et dans l’instant présent reprogrammer notre CI. Notre CI, une fois reprogrammé, nous permettra d’adopter de nouveaux comportements induits par notre cerveau conscient. Nous pouvons ici et maintenant et à tout moment reprendre les commandes de notre vie en établissant de nouvelles connexions cérébrales. En redirigeant notre vie et nos façons de fonctionner, nous pouvons changer et décider d’un nouvel avenir tout en positif !

Cette bonne nouvelle est très encourageante puisque de cette manière nous pouvons faire évoluer nos facultés mentales et cérébrales à tout âge et non comme nous le croyons uniquement durant l’enfance. À chacun de décider ici et maintenant s’il souhaite devenir beau, intelligent, attirer le positif dans sa vie… Tout est possible !

Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.