AlimentationMa nutritionMa santé

Une tasse de thé est toujours bénéfique pour votre santé!

Si vous êtes parmi ceux qui boivent 3 tasses de thé par jour ou plus, sachez que cet apport hydrique est aussi bon que l’eau et peut être même encore meilleur.

 

En effet, les recherches actuelles prouvent que non seulement le thé réhydrate aussi bien que l’eau, mais qu’il peut également vous protéger de nombreux problèmes cardiaques et circulatoires, et qu’il effectue même une excellente prévention pour les cancers. Certains chercheurs affirment que boire de une à huit tasses de thé par un jour réduirait fortement les risques de maladie chronique.

 

Les antioxydants naturels tels que flavonoïdes et polyphénols contenus dans le thé sont excessivement salutaires. Leur principal composant actif, l’épigallocatéchine-3-gallate (EGCG), agit de manière bénéfique sur l’ensemble des fonctions métaboliques. L’ensemble des antioxydants des thés combattent les radicaux libres, ces molécules fortement réactives qui s’emparent de tous les électrons qu’ils rencontrent. Les dommages oxydatifs au niveau des membranes cellulaires et même de l’ADN empêchent les cellules de remplir correctement leurs rôles et ceci constituent une porte ouverte sur la maladie. Les flavonoïdes et les polyphénols diminuent le cholestérol, les niveaux de triglycéride et la tension artérielle et soulagent la douleur et l’inflammation.

thé

Le thé vert non traité contient à lui seul la plupart des EGCG de toutes les variétés de thé.

 

Rappelons les propriétés préventives qui lui sont prêtées, risque réduit de maladie cardiaque et de cancer, amélioration de la réponse insulinique et régulations des taux du sucre sanguins, réduction des douleurs et de l’inflammation (rhumatisme articulaire), diminution des risques de démence et de glaucome et amélioration de la digestion.

Les thés recommandés sont le vert, le noir ou encore le tulsi, boisson constituée d’herbes indiennes. Le tulsi est lui aussi exceptionnellement riche en antioxydants, il a l’avantage d’être non traité industriellement et ses centaines de composés phytochimiques ont des effets adaptogènes et immunostimulants, qui en plus des propriétés mentionnées plus haut favorisent la récupération après l’effort, le maintien d’une bonne ossature et l’intégrité des articulations.

Les médias conventionnels sans doute une nouvelle fois soumis à certaines pressions ont affirmé que le thé pouvait être une source de fluorure et que cette substance chimique présentait un risque pour la santé. Un moyen très simple d’éviter cette substance est de s’assurer de la qualité du thé que l’on achète et qui devrait normalement comporter l’avertissement « exempt du fluorure ».

 

Un autre signe indicateur de qualité est la couleur que présente le thé, il devrait être bien vert plutôt que brun. La couleur serait le résultat d’un thé déjà oxydé qui ne présente dès lors pas les mêmes qualités.

thé

En ce qui concerne la caféine contenue dans votre thé, rassurez-vous tout d’abord le thé vert contient environ la moitié moins de caféine que le café, par conte ce n’est pas le cas du thé noir qui en contient légèrement plus. Cependant, la caféine du vert, de plus celle-ci contient une protéine appelée la théanine qui s’oppose aux effets secondaires connus de la caféine tels que la tension artérielle, les maux de tête et la fatigue accrue. À l’exception des femmes enceintes ou en période d’allaitement tout le monde peut utilement boire du thé en tout apaisement et en prévention.

 

Si vous devez absolument éviter la caféine, optez pour le tulsi qui n’en contient pas.

 

Quant à la quantité de thé qu’il faut boire pour bénéficier de ses vertus protectrices, elle serait de trois tasses quotidiennes. Selon la qualité de votre thé, chaque tasse vous fournira environ 20-35 mg d’EGCG.

Même si la base des apports hydriques quotidiens doit rester l’eau pure de haute qualité, le fait d’y ajouter un thé organique de qualité permet réellement d’agir de manière bénéfique sur la santé, mais pour cela il ne faut rien ajouter dans votre tasse, ni lait, ni sucre quel qu’il soit. Qu’il s’agisse du thé vert ou du thé de tulsi, par grosse chaleur ou en d’autres temps, n’hésitez donc pas à vous hydrater avec ces délicieux breuvages protecteurs qui sont aussi agréables chauds que froids.

Article précédent

5 Réflexes anti-age et anti-vieillissement à avoir tous les matins

Article suivant

Les réels dangers des statines chimiques

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire