Menu & recherche
Trouver son équilibre de vie

Trouver son équilibre de vie

Qu’est-ce qu’une hygiène de vie saine ? Sommes-nous réellement soumis à des obligations personnelles en matière de santé ? Ces obligations qui nous forcent à nous restreindre sur certains plaisirs de la vie. Doit-on donc réellement suivre un protocole précis et stricte afin d’éviter une maladie ?

Quand on est suivi par un professionnel de la santé naturel comme un naturopathe, on est souvent persuadé – à tort –  qu’on va devoir se cloisonner dans certaines contraintes tant alimentaires (le véganisme ou le végétarisme bien souvent) que sur l’hygiène de vie en général. D’ailleurs, combien de personnes abandonnent l’idée de prendre un rendez-vous car ils pensent que ce sera bien trop lourd à porter pour eux ?

Combien n’osent d’ailleurs pas consulter un naturopathe car ils ont trop peur du changement ?

Clichés !

Vivre une vie saine ne signifie pas se nourrir de légumes crus, de graines germées et de pratiquer la méditation 4H par jour entre le yoga et la préparation du pain maison sans gluten, cela 7 jours sur 7 et 365 jours par an. Ces clichés sont pourtant de plus en plus véhiculés, à tort. Retenons d’ailleurs cette célèbre citation connue « En toute chose, l’excès nuit. » Et cette maxime pourrait être tant utilisée pour les éléments positifs que négatifs. En effet, la vie doit être, pour qu’elle soit saine et vivante, une balance et un équilibre entre le bon et le mauvais, le mal et le bien, le chaud et le froid, le sain et le malsain.

N’est-ce pas là ce que la symbolique du yin et du yang essaie de nous enseigner ?

Est-ce que consommer un hamburger de temps en temps va avoir un impact négatif sur toute votre santé ? Est-ce que de manger une glace en plein été, avec vos enfants ou vos amis, aura une conséquence sur votre hygiène de vie globale ? Certainement pas, dans la mesure où tout est mesuré et où tout est à sa juste valeur.

Restons dans la mesure du raisonnable pour que l’équilibre puisse trouver sa place et que l’énergie de vie puisse circuler au mieux. En effet, à force de consommer des aliments uniquement à caractère sain (graines germées, super aliments, légumes verts crus, jus verts, etc.), on pourrait provoquer en soi une certaine frustration et dès lors un impact émotionnel qui agira forcément sur le corps physique.

Est-ce finalement mieux ?

Cette prise de conscience n’est bien évidemment pas générale et elle ne regarde ni une minorité ni une majorité de la population. Nous sommes tous différents avec des besoins également différents et là aussi, prendre du recul par rapport à ce que l’autre fait et comment il le fait est très important.

L’équilibre personnel de vie.

L’important dans la vie n’est pas de tomber dans les extrêmes mais de trouver son équilibre personnel. Si demain, vous êtes invités à un repas un peu copieux avec un bel apéro, des plats très riches et un dessert plutôt sucré, vous pourrez compenser ces excès par un lendemain plus léger au niveau alimentaire avec du potage, du bouillon ou pourquoi pas un jeune intermittent. Une séance de sport et une méditation centrée sur la respiration pourrait également profiter positivement à l’élimination des toxines liés à cette soirée.

Il n’est donc pas nécessaire de se priver des bienfaits sociaux que peuvent avoir ce type de soirée car ils sont importants pour notre équilibre de vie et notre hygiène émotionnelle.

En effet, se couper du monde social pourrait nous polluer également car nous avons besoin de cela pour avancer et évoluer. Évidemment, l’idée n’est pas de se laisser engluer dans les méandres de la consommation industrielle à gogo qui pollue l’organisme physique et même émotionnel mais, comme je l’ai mentionné plus haut, de trouver son équilibre personnel de vie.

Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.